Klaw - Tome 1 : L'éveil - Comics Prime

Scénario : Antoine Ozanam
Dessin : Joël Jurion
klaw

 

Sollicitation :
Si Ange Tomassini, 14 ans, n’est pas ce mystérieux homme-tigre qui vient inlassablement le protéger de tout danger, alors pourquoi ses camarades et professeurs le craignent-ils tous… ? Et qui est, alors, cet étrange fauve ? Les réponses l’attendent. Mais, pour les connaître, il lui faudra tout quitter…

Présentation :
J’attendais depuis un moment la sortie de Klaw, depuis les previews que j’avais vu chez mon libraire, j’étais assez curieux : le style surfant entre le manga et le comics, des couleurs plus que chatoyantes, tout ça me laissait entrevoir une BD de haute qualité.

Si le plot de départ peut paraître à première lecture «enfantin» on arrive finalement à un récit s’adressant aussi bien à un public adulte qu’adolescent, avec des nombreuses références aux comics, et aux mangas.
Preuve qu’il y a moyen de faire de la bande dessinée brassant tout les publiques !

Scénario :
Comme je le disais plus haut le scénario jouit d’une ambivalence entre le récit adulte et l’histoire pour ado. Ozanam articule son histoire en trois parties : la présentation des héros, la découverte du pouvoir et enfin la prise de conscience de ce que peut engendrer ce pouvoir, une trame assez classique, qui monte crescendo mais de manière fluide, avec des retournements de situation dans le récit, pour terminer par un cliffhanger vraiment surprenant !

La profondeur des personnages est bien étudiée, on sent vraiment que Ozanam va aller loin avec ses héros et qu’ils vont devoir prendre des décisions aux des enjeux de plus en plus importants.

plancheklaw2

La chose qu’on pourrait reprocher tout de même c’est le ton des dialogues entre les personnages en effet il y a une sorte de dichotomie avec l’âge des héros et le vocabulaire utilisé par ces derniers, un choix (je pense) assumé par le scénariste mais qui d’un point de vue des ventes pures, va peut-être poser un problème au niveau du public cible.

plancheklaw

Dessin :
De ce côté là c’est carton plein pour Joël Jurion, on voit bien que le bonhomme s’y connait en storytelling, chaques cases s’enchaînent sans difficultés, elles sont détaillées de tel façon que tout est identifiable au premier coup d’oeil, c’est juste super beau, Les mouvements des personnages sont dynamiques sous le trait expert (ce monsieur travail dans une boite d’animation) de Jurion. Le «chara-design» est un style hybride entre le franco-belge et le manga, au niveau de la découpe des cases on a affaire à quelques chose de plus statique, mais qui est très agréable à regarder

perso
Conclusion :
Une histoire qui paraît à première vue destiné à un public d’ado mais qui a finalement plusieur niveaux de lecture avec un fond mature où le héros sera confronté à des choix décisifs qui changeront sans doute sa vie, de plus la réalisation jouit d’un soin tout particulier au niveau du dessin et de la couleur, il semblerait que les prochains tomes soient prévus pour Mai et Août donc relativement rapidement !

Un titre à découvrir !

L’interview de Joël

Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

Interview B.D: Joël Jurion – Klaw par omnikrons

Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer