Comics VO : Reviews express : cette semaine (05/06/13) chez Marvel et DC - Comics Prime

ATTENTION aux SPOILERS pour les lecteurs VF en général et les lecteurs VO qui ont du retard.

Un Homme averti en valant deux.

 

 

DC COMICS

2013-06-05 07-31-32 - Green Lantern (2011-) 021-000Green Lantern #21 :

Robert Venditti ayant la lourde charge de reprendre le rôle de Geoff Johns au scénario, Billy Tan aux dessins. Il n’aura donc pas fallu attendre pour avoir la suite des aventures de Hal Jordan. Ceux qui ont lu le numéro 20 pouvaient se montrer circonspect (oui je voulais placer ce mot un jour) quant aux options de suite laissées par Mr Johns. Et nous y voilà : Oa est une ruine et on voit nos héros fort affairés à essayer de faire le ménage un maximum, cette scène post-générique se clôture sur un double panel nous révélant que la Lanterne Batterie centrale d’Oa est HS. Nous retrouvons ensuite une scènette ou Jordan et Carol Ferris sa future ex future ex future ex fu… discutent et nous tiennent au courant du statut de leur relation au jour d’aujourd’hui. On retrouve directement après Kyle Rayner en Lanterne Blanche qui discute avec les « nouveaux gardiens » (libérés de leur prison dans Rise of the third army et Wrath of the First Lantern) quand arrive Hal convoqué par ces derniers. Ils disent à Hal qu’ils sont restés enfermés trop longtemps et qu’ils ont besoin de découvrir le monde et d’en apprendre le plus et l’appointent chef du Corps. Ca va pas mal s’accélérer à partir de là comme le montre le panel au bas de cet article. Et les ennuis vont eux, s’accumuler.

En conclusion : Venditti reprend là où Johns à stoppé, un bon démarrage qui pose le nouveau statu-quo un peu plus calmement que dans la folie du numéro 20, de Billy Tan c’est toujours agréable à voir même si on a toujours ce sentiment de « sous-Jim Lee » mais le gars fait un bon boulot, on a plein de nouvelles têtes. Honnêtement il y a peu à dire sur ce numéro, il fait le job et cette intro ne permet certainement pas de appesantir de trop.

 

MARVEL

Age of Ultron 009-000Age of Ultron #9 :

Avant dernier chapître de cet event, déjà. Brian Michael bendis le workaholic au scénario et Carlos pacheco et Brandon Peterson aux dessins. Le « blockbusteresque » numéro 8 nous avait laissé sur un Hellicarrier tombant sur New York. S’ensuit une scène de désolation dans laquelle on voit les cadavres de nombreux super héros, dont un the Thing particulièrement mal dessiné, et un Wolverine qui finit par se régénérer. Bien décidé à réparer les conneries de l’autre Wolverine il se fait stopper par l’Iron-man de cet univers qui est un genre de cyborg désormais coupé en deux et là grosse discussion sur le fait qu’il ne faut pas toucher à l’espace temps blabla, mais Wolverine n’en a rien à foutre et sincèrement vu l’état du monde qui est désormais pire qu’avec Ultron qui pourrait le blâmer. On repasse dans le passé avec Wolverine (l’autre) chez Hank Pym et ils essayent de discuter plus constructivement que lors de leur dernière rencontre, qui avait mal finie pour Pym, et là débarque Wolverine (le premier, vous suivez ?). Ça discute, et ça discute encore plus, jusqu’à l’arrivée de la potiche Sue Storm qu’on avait quasi oublié tellement elle sert à rien jusqu’à ce qu’une solution soit trouvée. Et là alors que nos héros partent le cliffhanger arrive chez Pym.

En conclusion : On a du mal à croire que la conclusion va se faire en un seul numéro et j’ai peur d’un bâclage horrible, mais attendons de voir. Niveau scénario il se passe des choses (et encore heureux) vu qu Bendis a plus trop le temps de discuter comme dans les 5 ou 6 premiers numéros. Niveau dessins, selon l’artiste on a du très bon et du moyen aux couleurs fades. Ça se laisse lire et même si la couverture est un gros mensonge pour faire vendre, on a notre lots de scènes choc. Pas passionnant dans l’ensemble mais bon on va pas abandonner à un numéro de la conclusion. Ça ne restera clairement pas l’event de la décennie chez Marvel, et j’en viens presque à espérer que ça n’aura quasi aucun impact sur l’univers 616 (càd l’univers classique).

 

All New X-Men #12 : Déception de la semaine.

Encore une semaine de « Bendis only » chez Marvel puisque Brian Michael Bendis est au scénario, Stuart Immonen est aux dessins.
Ce numéro 12 continue dans les travers des derniers temps. Bendis décompresse son récit à son paroxysme vu qu’ici nous avons droit à une longue et unique scène. Certes c’est bien écrit et c’est touchant, mais sérieusement … Nous sortir plusieurs numéros par mois avec ce genre de contenu, il y a de quoi sentir son portefeuille violé. C’est très beau, merci Mr Immonen, les dialogues sont justes et on lit cette unique scène super rapidement, avec l’intermède minimum syndical et désormais classique de la confrérie des mutants menée par Mystique qui continue ses méfaits. Et voilà numéro terminé. Cyclope du passé a renoué contact avec son frère du présent qu’il pensait mort. Jean Grey du passé pète son plomb quasi hebdomadaire, les Avengers font les mecs qui ont pas vu 10000 fois des gens se faire passer pour d’autres pour faire leurs crimes.

Conclusion : Série en grosse perte de vitesse selon moi, la qualité intrinsèque reste là mais y a du sérieux foutage de gueule sur le rythme d’avancée du récit principal. Immonen n’est pas dans sa meilleure forme, ce qui reste malgré tout bien au dessus de la moyenne. et ca se finit sur Wolverine qui est vénère que Mystique se foutent encore une fois de leur gueule et promet de lui apprendre une leçon qu’elle n’oubliera pas de si tôt… Pardon, qu’elle oubliera dés le prochain arc. Et Bendis se paye le luxe de ne même pas mettre de cliffhanger cette fois !

 

 

2013-06-05 07-32-37 - Green Lantern (2011-) 021-013

Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer