Comics V.O : Reviews express : cette semaine (01/05/13) chez Marvel et DC - Comics Prime

ATTENTION aux SPOILERS pour les lecteurs VF en général et les lecteurs VO qui ont du retard.
Un Homme averti en valant deux.

 

DC COMICS

2013-05-01 07-27-44 - Action comics 20-000Action Comics #20 :

 Scénario : plot général par Tony S. Daniel et Andy diggle qui a quitté le navire depuis, mais on y reviendra, et dessins par Tony S. Daniel.
Donc curieuse histoire que celle de cet arc d’Action Comics : Andy Diggle ayant été annoncé comme scénariste, ce monsieur a quitté la série juste avant la parution du premier numéro du dit arc. Le « pauvre » Tony Daniel c’est donc retrouvé à bosser seul, non seulement aux dessins mais également sur la base du travail de Diggle. C’est pour cela qu’on retrouve Daniel également aux credits de scénariste. Mais connaissant la propension du monsieur à aimer tout faire seul, je ne pense pas que ca a du lui déplaire tant que cela, le surprendre certainement, lui déplaire non. Il a été tellement surpris que lui même quittera le titre après le numéro 21. Chose bien dommage vu que en plus d’avoir une histoire sympa, Tony Daniel est connu pour la beauté de ses dessins. On retrouve Superman sauvé d’un curieux virus envoyé par non moins que Lex Luthor, Qui cherche toujours par tous les moyens de discréditer notre Kryptonien préféré. Le back-up quant à lui est manié de main de maître par l’extrêmement talentueux Philip Tan aux dessins, Scott Lobdell aux scénario et Franck Hannah aux dialogues.

En conclusion :  Une série très solide avec un scénario passionnant, un backup de grande qualité, dommage que ce titre souffre du jeu de chaises musicales de son équipe créative. Vous ne serez pas déçu de votre lecture, comme il est quasi impossible d’être déçu d’un blockbuster estival, pour peu que vous sachiez à quoi vous attendre en allant le voir.

 

 

MARVEL

All-New X-Men 011-000 All New X-Men #11 : Déception de la semaine.

Brian Michael Bendis au scénario et Stuart Immonen aux dessins. Ce numéro est l’exemple type du pire que peut faire Bendis niveau décompression de l’histoire, on a 12 pages de blabla soporifique à propos du départ d’Angel (celui du passé) avec l’équipe de Cyclope, Jean Grey (celle du passé) s’énerve et est remise en place par les Cuckoos. voilà la moitié des pages de votre comics à 4$ résumé en 2 lignes. Quand on pense que ce numéro va décoller avec les subtiles manipulations de la confrérie des mutants menée par Mystique, et ben non, ca ne dure que pendant 2 pages et on retrouve Jean Grey (celle du passé) qui discu….rzzzzzz, pardon, discute, disais-je, pendant 4 pages avec sa BFF (NdR:  Best Friend Forever) Kitty Pride (celle du présent cette fois) et là ben on est aux dernières pages et les X-Men de Wolverine se retrouvent face aux Avengers pas super jouasse.

En conclusion : On s’ennuie pendant tout ce numéro 11 qui peut être qualifié de remplissage et on sent bien passer nos 4$. Bien sûr c’est très beau graphiquement et les dialogues sont menés de main de maître par Bendis, mais si il passait pas 80% des pages avec des dialogues inutiles ca aurait vraiment moins senti l’arnaque.

Guardians of the Galaxy Infinite Comic #4 :

L’omnipotent Bendis au scénario et Michael Del Mundo aux dessins. Il s’agit d’une introduction et une présentation au personnage de Groot, l’homme arbre alias un Ent chez les fans de Tolkien. On a droit à une tranche de vie dans un milieu campagnard sur une planète extra-terrestre ou un jeune gamin va recueillir un morceau de Groot et en prendre soin en le replantant et en l’arrosant. Malheureusement y a les brutes mafioso du coin qui rôdent et qui viennent racketter le père de notre jeune botaniste altruiste, heureusement Groot a eu le temps de repousser et vient défoncer les méchants.

 En conclusion : Deux aspect ici : il s’agit d’une série gratuite à télécharger sur Comixology donc il semble inutile de se plaindre du coté ultra anecdotique de l’histoire qui ne doit son intérêt que pour le deuxième aspect : le Turbo Média, les cases sont animées et on découvre les dialogues et les actions de façon de mieux en mieux adapté et maîtrisé. Les dessins sont vraiment magnifique comme pour Gamora, Bendis quant à lui prête juste son nom pour vendre le titre vu qu’objectivement vu le peu de dialogues n’importe qui aurait pu faire ce numéro.

 

Aquaman (2011-) 019-001mini

 

 

 

 

 

Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer