DOSSIER : Mark Millar : 1ère partie - Comics Prime

Le 21 août prochain, Kick-Ass 2 sortira dans les salles obscures du royaume et c’est donc pourquoi j’ai décidé de vous parler de l’un des plus grand business man du comics Mark Millar, les avis divergent le concernant mais il reste l’un des meilleurs auteurs ,du moment, au grand cœur et l’un des rares scénaristes de comics à être décoré par la Reine d’Angleterre !

markmillarstairs

 

Né à Coatbrige le 24 décembre 1969, il est le fils ainé d’une famille de 5enfants. C’est grâce à ses frères qu’il a commencé à lire des Marvel comics réimprimés en noir et blanc.Son grand frère l’emmène dans des comicshop et achète des comics pour lui alors que Mark n’a que 4ans.Son premier comics sera le Amazing Spider-Man #121 de 1973 dans lequel Gwen Stacy meurt et il a aussi acheté un comic Superman ce jour-là.1 semaine avant sa communion,il a la brillante idée de se dessiner une toile d’araignée sur le visage avec un indélébile, les parents ont beau avoir froté pendant toute la semaine,le jour de la photo, les marques sont toujours bien présente(malheureusement je n’ai pas pu trouver ce cliché…).A 14 ans,sa maman meurt d’une crise cardiaque à l’âge de 64ans. En effet les parents du petit Mark sont âgés, il le remarque en voyant la différence d’ âge avec les parents de ses amis,dont les parents ont 20 ans de moins. Il va passer pour un geek dans sa banlieue de Castlereagh près de Glasgow peu recommandable pour un jeune geek comme lui, ce qui va lui amener quelques mauvaises expériences. Dans son adolescence, avec un petit groupe d’amis, il va s’entrainer au Taekwondo, musculation et ils vont élaborer leur propre costume. (Oui ça a un petit goût de Kick-Ass.) Bien sûr ce choix de carrière « sérieux » n’aboutira jamais. Ses amis deviendront médecins, policiers ou bien criminels de carrière.

« Superman et Star Wars ont eu un effet énorme sur mon enfance et m’on fait immédiatement me rendre compte que je voulais travailler dans les comics et les films quand je serais plus âgé. »

« A 10 ans, Superman et Star Wars sortaient au cinéma,je suis né à l’âge des blockbusters,c’était génial de grandir à cette époque là. »

300px-Amazing_Spider-Man_Vol_1_121300px-Superman_v.1_265star_wars_iv___a_new_hope___movie_poster_by_nei1b-d5t3cw9

 

fanzine de mark millar-104

 

 

A ses 18 ans, le jeune écossai interview, pour le FA (United Kingdon Comic Fanzine), son futur ami Grant Morrison. Cette interview va le marquer à jamais car il avoue à Morrison son rêve, devenir écrivain et artiste, il lui conseille de faire un choix. Malgré leur haine future, ça reste le meilleur conseil de toute sa vie.

 

 

 

 

Il a toujours été attiré par le monde des comics mais il hésitait avec la médecine ou l’économie. « En fait, je voulais être un médecin légiste comme Flash lorsque j’avais cinq ou six ans. »Quand il choisit ses études supérieures, il ne peut pas rejoindre l’école d’art car sa famille désapprouve ces études « c’est une perte de temps » alors il se dirige, avec regret, vers la politique et l’économie à l’université de Glasgow. (Millar aime l’argent et il ne s’en cache pas, à l’heure actuelle c’est un vrai businessman).Malheureusement il doit vite renoncer à ses études, car 4 ans après sa maman, le papa de Mark meurt(65 ans).Sans fond financier il doit renoncer à poursuivre ses études.

Dans les années 80, il rencontre son Héros Alan Moore à l’occasion d’une séance de dédicaces de comics et BD AKA. Ses grâce à lui qu’il va se lancer dans sa passion, l’univers du comics. Car si il veut travailler dans l’industrie du Comics il est obligé de bouger à Londres ou bien à New-York, et sans argent la question ne se pose même pas pour le jeune Ecossais, mais Alan Moore, lui, a toujours travaillé depuis chez lui à Northampton. Et Grant Morrison travaillait pour DC alors qu’il était à plus de 10.000miles de la maison d’édition. Pour Millar, ça a été l’élément déclencheur et il deviendra ce qu’il est aujourd‘hui.

Influence de « Papa et Maman »

C’est ainsi qu’il appelle Frank Miller et Alan Moore(non, je ne sais pas qui est maman…)

Frank Miller : Leur nom de famille s’écrit de manière différente mais ils sont tous les 2 créateurs de comics qui ont été transformés en films à succès et acclamés par la foule et ils ont été amené à diriger leurs propre film(Pour Miller: 300, Sin City,…). Politiquement très opposé, ça n’empêche par moins Millar d’être le plus grand fan de Miller et de même défendre l’auteur américain lors de ses commentaires politique virulent sur la toile. Pour ce qui est du cinéma Miller a eu des expériences horribles durant les années 80-90 c’est pourquoi comme Millar, il dirige ses tournages. Dernièrement on a appris qu’il allait s’entretenir avec Zack Snyder pour la « suite » de Man of Steel car comme vous le savez surement dans ce second opus Batman devrait faire son apparition.

Alan Moore: Voilà encore un auteur British reclus chez lui et qui s’est tenté à Hollywood avec succès aussi(Watchmen,…) Il a écris V for Vendetta  mais Moore n’est pas au générique du film. Et pour cause, puisqu’il a pris de grandes distances avec DC Comics en raison des différents qu’il a pu avoir avec la maison d’édition américaine par le passé. Autre souci, Alan Moore n’a plus aucune envie d’avoir des liens avec l’industrie cinématographique suite à son expérience des adaptations de La League des Gentlemen Extraordinaires et, dans une moindre mesure, From Hell. L’auteur fait donc en sorte que son nom n’apparaisse pas aux génériques ce qui est le cas de V pour Vendetta ou encore de Constantine.

Grant Morrison: Cet écossai de Glasgow a été une source d’inspiration,associé et ami de Millar. C’est,en autre, grâce à Morrison que Millar a pu partir chez DC. G.M. a été très impressionné par la connaissance de Millar sur les Silver Age Dc, c’est de là que va naitre une amitié et association fructueuse. Leur amitié prend fin à la parution de Superman Red Son pour des problèmes de crédit dans ce chef d’oeuvre de Millar (on reviendra plus tard sur ce sujet).

600full-frank-milleralan mooregrant_morrison_2_576

Début de carrière:

Son premier « vrai » travail, mais non professionnel, sur un comics fut l’écriture de The Saviour en 1989 alors qu’il était encore au lycée et âgé de 18ans .Dessiné par Daniel Valley et paru chez Trident Comics, une maison d’édition britannique spécialisée dans les comics en noir et blanc qui voulait promouvoir les nouveaux talents british. Cette série qui parle d’ un Jésus-Christ super-héros mais qui n’est rien d’autre qu’un démon. Ce comics,où il mélangeait  la narration, la religion, la satire et des actions de super héros, montre déjà le don que Millar possède pour marquer/choquer le lecteur car c’est un ouvrage peu catholique pour un jeune pratiquant . Plus tard Saviour sera reconnu comme l’un des meilleurs ouvrage de Millar, ce fut aussi le succès le plus populaire de cette petite maison d’édition. Il va écrire quelques épisodes The Shadowmen avant que Trident ne fasse faillite et laisse les 2 oeuvres sans suite…

the saviour tumblr_mo3fzltAMf1rhjbado1_500

C’est chez 2000AD qu’il débutera sa carrière professionnel, l’hebdomadaire de comics anglais est un passage obligé pour lui si il veut se faire connaître du grand public US. Il faut dire que l’écurie britannique a fait connaître les meilleurs talent (A.Moore, N.Gaiman, G.Morisson,etc…) du pays aux yeux de tous. Il fera un court passage sur quelques Indies en noir et blanc et puis passera au script de Judge Dred,Rogue Trooper, Robo-Hunter, Sonic the Comic et Crisis. En 1993, Millar, Morrison et J.Smith vont créer une série très controversée appelée « Summer Offensive ». Après cela, Morrison et Millar écriront Big Dave. Une série comique et totalement déjantée dont le héros s’appelle Big Dave « homme le plus fort de Manchester », dans le premier épisode, notre héros parvient à déjouer le plan de Saddam Hussein, qui consistait à conquérir le monde en transformant tout le monde en gay. Les épisodes suivant mettent en scène la famille royale anglaise comme des robots ou bien des ivrognes avec qui le héros termine au lit! Cette série est le début d’une longue collaboration entre les 2 amis.

comics_judge_dredd_crusadebig_dave_02_10crisis

C’est avec tout cela que Mark Millar décroche un job chez Dc et décide de chambouler toute l’histoire du comics US mais ça, ça sera pour la prochaine partie du dossier… A bientot!

Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer