La Wishlist de la semaine du 11 septembre 2017 - Comics Prime

Qui dit nouvelle semaine, dit nouvelles sorties. On essaye avec cette nouvelle rubrique de vous guider sur vos lectures et peut-être vous faire découvrir certaines pépites qui auraient échappé à votre vigilance !


Giant Days T2 (Akileos)

Sollicitation : Les partiels du premier semestre sont déjà là et le trio infernal formé par Esther, Susan et Daisy essaie de trouver sa place à la fac, et probablement dans la vie en général ! mais malgré les bals de fin d‘année, les garçons un peu trop tactiles, les ennemis du lycée, la volonté divine et le désagréable rappel à l‘ordre de cette sombre inconnue dénommée « université », elles pourraient bien survivre jusqu‘au printemps…

 Une série qu’il est urgent de commencer, tant par sa spontanéité et le dessin de Lissa Treiman. Pour rappel Giant Days est à la base un webcomic écrit par John Allison et qui a rencontré un succès retentissant outre-atlantique. Auréolé de plusieurs prix Giant Days raconte les histoires pleines de piment  de 3 filles qui entrent à l’université et partagent ensemble une coloc’.  Une lecture fraîche à découvrir si ce n’est déjà fait !

Si je ne vous ai pas convaincu, vous pouvez toujours retrouver la chronique de l’ami Robin sur Comics Ovore !

Mais aussi :


Waywards T2 (Glénat Comics)

Sollicitation : Trois mois ont passé depuis la mort de la mère de Rori et la destruction de leur appartement de Tokyo. Ayane et Nikaido sont livrés à eux-mêmes tandis que Rori et Shirai sont toujours portés disparus. Et voici qu’une nouvelle lycéenne aux super-pouvoirs, Ohara, fait son apparition ! Qui est-elle et quel sera son rôle dans la bataille contre les Yokai, ces créatures démoniaques qui menacent de détruire le Japon pour toujours ?

Waywards avait été la bonne surprise du mois d’avril chez Glénat Comics. Je suis curieux de voir ce que va donner ce deuxième tome. Sous le crayon de Steve Cummings et un scénario Jim Zub de . Waywards nous emmène dans un Japon où la magie côtoie le réel et où les démons oubliés ressurgissent dans les ruelles de Tokyo. Un savant mélange entre mangas et comics. Qui fait mouche et par son côté graphique et son scénario qui sort des codes que l’on connaît.
J’ai vraiment hâte de lire la suite !

Mais aussi :


Birthright T5 (Delcourt Comics)

Sollicitation : Les auteurs nous entraînent dans un ascenseur émotionnel et une intrigue sans faille. Les personnages évoluent et se transforment, sans que l’on parvienne à deviner s’ils sont au service des bons ou des méchants…
Ce qui avait débuté comme un jeu innocent dans un parc, s’est transformé en cauchemar pour les parents. Les Rhodes ont vu disparaître leur fils Mickey et ce traumatisme a détruit la famille. Mais tout cela n’est rien en comparaison de ce à quoi ils font face depuis la réapparition de leur fils, sous la forme d’un guerrier bodybuildé revenu d’un monde magique peuplé de magiciens et de dragons…

Birthright ou le comicbook oublié. Je dis ça parce que j’ai l’impression qu’il n’est pas mis assez en avant. Et pourtant, cette série même si elle n’invente pas la roue est un vrai moment de bonheur. Aidé par le talent d’Andrei Bressan, on suit les aventures d’un guerrier qui débarque dans notre époque, investit d’une mission il embarque sa famille (qui croyait qu’il avait disparu à tout jamais) dans un road trip des plus étranges ! Un plaisir coupable qui se lit comme un bon roman de gare ! À tester de toute urgence !


All New Thor T1 (Panini Comics)

Sollicitation : Jane Foster, la nouvelle Thor, est atteinte d’un cancer. Chaque fois qu’elle prend Mjolnir, les effets de la chimiothérapie s’annulent. Mais Jane est une héroïne : sa vie n’a pas d’importance quand elle doit affronter ses ennemis pour protéger l’humanité. (Contient les épisodes US Thor (2016) 1-5, publiés précédemment dans la revue ALL-NEW IRON MAN & AVENGERS 1-6)

J’étais sceptique lorsque Jane Foster a été choisie pour porter Mjöllnir, mais il faut bien l’avouer Jason Aaron a réussi à m’intéresser à ce personnage. Parce que avant d’être une déesse elle est humaine et son cancer nous le rappel que trop bien. Cette série en plus d’être bien écrite est dessinée par le très en forme Russell Dauterman. Ce récit est une histoire sensible où Jane Foster nage en permanence entre deux eaux. Et ses choix dictés par son impulsivité, deviennent de plus en plus réfléchis, il y a une véritable évolution dans la caractérisation du personnage. Et un personnage Marvel qui apprend, c’est cool !

Mais aussi :


Red Sonja (Graph Zeppelin)

Sollicitation : À travers les plaines d’Hyrkania, une nouvelle se répand au son des cornes, cloches et cris : le Roi se meurt !

Red Sonja décide de porter secours au Roi mourant pour le protéger des tentations de sédition des peuples hyborien toujours prêt à guerroyer. À cette occasion, Red Sonja revient sur les terres qui l’ont vu naître et où le sang de ses parents a coulé de nombreuses années auparavant… Red Sonja (à prononcer Red Sonia, Sonia la Rousse), la diablesse à l’épée revient pour une aventure qui la renvoie aux sources de son existence ! Un temps partenaire de Conan dans le monde imaginaire hyborien, Sonja, la rousse guerrière d’Hyrkania, est archétype de la belle et fière femme barbare, qui trace son chemin seule et combat les méchants et les monstres propres à l’univers de héroïc-fantasy.

Red Sonja revient dans nos contrées, sous la houlette de Graph Zeppelin. Et ça c’est une très bonne nouvelle. En effet l’héroïne avait disparu des radars depuis un petit moment et mon coeur de fan-de-filles-en-armure-légère-avec-une-grosse-épée-qui-distribuent-des-mandales-à-tout-le-monde, saignait… Reste à voir comment cette collection va être menée par ce no. À noter que Graph Zeppelin ont aussi des titres appartenant au catalogue Zennescope et ont sorti en 2015 Nancy in Hell où l’on retrouve au dessin le trop rare Juan José RYP. 

Mais aussi :


Flash Rebirth T1

Sollicitation : Son nom est Barry Allen et c’est l’homme le plus rapide du monde. Il tire ses pouvoirs de la Force Véloce, une énergie mystérieuse qui lui procure des pouvoirs hors du commun. Lorsque cette même Force Véloce se déchaîne dans Central City, c’est donc à lui qu’il incombe d’entraîner les nouveaux bolides, de leur apprendre à contrôler leurs pouvoirs et de les inciter à les mettre au service de la justice. Mais tous ne prêtent pas l’oreille, et certains n’hésitent pas à profiter de la situation pour des raisons bien plus égoïstes. Et Flash ne tardera pas à découvrir qu’il ne peut distancer toutes les menaces auxquelles il doit faire face… Contact : Rebirth #1 + #1-8

Pour le moment, c’est la seule série de l’air Rebirth qui me tient en haleine et ce pour une raison évidente, les conséquences et les enjeux de ce « Relaunch/Reboot », sont enfin visibles. de plus le retour d’un certain personnage donne du piment à ce premier volume.

Mais aussi :

Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer