(SÉRIE] Westworld - Saison 2 - La porte - Comics Prime

Passé le choc de la saison 1, comment la saison 2 pouvait-elle faire mieux ? Mais surtout, comment cette nouvelle saison allait-elle répondre à toutes nos questions ? Un chef-d’oeuvre peut-il décevoir ?
Enter the parks !!!

Créée par : Jonathan Nolan et Lisa Joy
Producteurs : JJ Abrams et Bryan Burk
Diffuseur : HBO (octobre 2016)
Distributeur : Warner Bros
Adaptation du film Mondwest (westworld) de 1973 , écrit et réalisé par Michael Crichton.
Sollicitation :
Dans le parc d’attractions futuriste Westworld, les « hôtes » (androïdes) se rebellent contre les invités (humains), conduisant à un véritable massacre. Emmené par Dolores, un groupe d’hôtes cherche à libérer l’ensemble des robots. Du côté des responsables de Delos, la société propriétaire du parc, plusieurs personnes découvrent ou admettent que le parc n’a pas simplement une vocation de loisirs.

 

 

 

Le chaos règne !

Double West mes séries-philes ! Enfin de retour pour vous donner mon humble avis sur la deuxième saison qu’est cette dinguerie de Westworld.
Si vous n’aviez pas lu mon article sur la saison 1, je vous invite à cliquer ICI pour vous mettre dans le bain. Par contre, si vous n’avez pas vu la première saison, cet article risque de vous spoiler un tantinet. Let’s go !

Et on retrouve notre Bernard (directeur de la programmation, Jeffrey Wright) seul sur le sable, les yeux dans l’eau…son rêve était trop beau ? (Obligé de la faire celle-là ! Roch Voisine était dans le turfu !XD). Son histoire va être divisée entre deux timelines différentes. Celle où il essaye de ne pas se faire tuer par les hôtes en compagnie de Charlotte Hale (Tessa Thompson), et celle où il aide la nouvelle sécu du parc avec Ashley Stubbs (Luke Hemsworth) et le superviseur Karl Strand (Gustaf Skarsgård). Flashbacks et rêveries au programme pour notre bon vieux Bernie, il va falloir s’accrocher à son histoire car on peut vite s’y perdre.

Cette nouvelle saison va nous faire suivre trois autres groupes de personnages.
Celle qui est à la base de cette prise de conscience et de cette rébellion, Dolores Abernathy (Evan Rachel Wood) et son petit groupe d’exterminateurs dont Teddy (James Marsden) en mode zigouillage d’invités !
Le petit groupe de Maeve (Thandie Newton) et Lee Sizemore (un des scénariste du parc aka Simon Quaterman) qui ne s’est pas enfuie du parc, voulant à tout prix retrouver sa fille.
Et last but not least, William, l’homme en noir (Ed Harris) qui échappe à la mort plus vite que son ombre ! Il va retrouver de la famille dans cette saison et on va pouvoir de nouveau en apprendre sur son passé (Jimmi Simpson) et son implication.

 

Bienvenue dans la matrice…

La violence a fait volte face les amis ! Dans la première saison, un hôte mourrait, bah, po grave c’est un automate. Ici, les humains sont clairement la cible. Inversion totale, prise de conscience, rébellion du créé contre son créateur, toussa toussa. Est-ce que les scénaristes ont répondu aux attentes?
Est-ce qu’ils n’ont pas poussé le bouchon un poil trop loin ? Ma réponse est oui aux deux questions.
Une de mes attentes (et je ne suis pas le seul) était de voir les autres parcs. Sept en tout ? Nous auront droit à deux de plus sur deux épisodes.
En Inde, fin 19 ème, dés le deuxième épisode, où la fille de William va faire son apparition…Mouais.
Et au Japon féodal (comme sous entendu à la fin de la saison 1), où Maeve et sa team vont se retrouver face à leurs alter-ego japonais et vont les aider à se dépatouiller d’un scénario amour-violence. Cool, mais sous-exploité.

Pour reprendre le parcours de Maeve, elle va développer des pouvoirs, elle va devenir le « Néo » du parc! WTF !? Dans le négatif, je mettrais aussi le titre de cette saison, la porte. Quels seront les aboutissants de ce paradis pour conscience d’hôtes ? Un peu perplexe sur cette idée des scénaristes.
Est-ce que cette saison est moins bien ? Encore oui. Bien entendu, cela reste le haut du panier en terme de série. Cependant, ces dix épisodes se dispersent un peu et n’arrive pas a être au niveau de leurs prédécesseurs.
Dans mon premier article, je parlais du générique et de la musique. Encore une fois rien à y redire. On passe du blanc lisse au sombre assumé. En revanche, la musique est moins présente et moins envoûtante….shit!

Bien évidemment il y a plus de positif que de négatif. Dans les gros plus, il y a l’épisode avec le père Delos. Emprisonné physiquement ainsi que mentalement, il subit une boucle pendant des années et reçoit la visite de William qui décide à chaque fois de recommencer le test. Très très lourd !
Les questions pour la saison trois sont encore bien casse-tête : Quels destins pour Dolores et Bernard ? Qui a-t-elle ramené ? Stubbs sait tous ? L’homme en noir est-il un hôte ? Damn !!!

En résumé

Saison en dessous de la première fournée, Westworld saison 2 reste le haut de gamme des séries T.V. Si HBO parlait d’un successeur à GOT avec WW…là, c’est un peu mal barré. Est-ce que les ralentissements de tournage dû à la maladie et à la destruction de certains décors par incendies, ont joués sur la qualité de cette saison ? Ce que je sais, c’est que les thèmes abordés restent prenants et addictif. L’éveil d’une IA ainsi que le jusqu’au-boutisme d’une création face à ses créateurs. En espérant que la suite nous en mette plein la vue, je ne peux que vous conseiller de foncer acheter cette série et en parler autour de vous !

MC.

 

(SÉRIE] Westworld - Saison 2 - La porte
La science-fiction au sommet de son art, voir parfois trop ! Saison en dessous de la première mais qui reste au-dessus du lot.
Scénario
Acteurs
Décors et FX
Ce qu'on a aimé
  • Série léchée
  • Acteurs au top
  • Gros budget
Ce qu'on a moins aimé
  • Complexité accrue ?
  • Fausse simplicité ?
  • Musique moins fun
4.7Note Finale
Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer