Velvet : 1. Avant le crépuscule - Comics Prime

Delcourt continue à puiser dans le catalogue Image Comics, cette fois l’éditeur nous propose de découvrir un nouveau creator owned réalisé par Ed Brubaker et épaulé par Steve Epting. Après un run désormais légendaire sur Captain America, les deux hommes ont visiblement d’autres histoires de qualités à nous raconter.

 Fiche Technique

Scénario : Ed Brubaker
Dessin : Steve Epting
Editeur VO : Image Comics
Editeur VF : Delcourt
Sollicitation : Velvet est l’assistante du Directeur d’une agence de renseignements. Officiellement du moins. Lorsque le plus grand agent secret du monde est tué en mission, elle se trouve engluée dans un imbroglio de mystères et de meurtres. Envoyée sur le terrain, dans un milieu qu’elle avait abandonné, son propre passé lui revient alors en pleine figure. Heureusement pour elle, elle n’a rien perdu de ses talents. (Contient les épisodes #1 à #5)

Demain ne meurt jamais…

Velvet Templeton était dans les années soixante, une espionne au service des renseignements anglais. Sur-entrainée elle a roulé sa bosse et dézingué des espions un peu partout dans le monde. Aujourd’hui elle a troqué sa combinaison furtive pour un tailleur et un stylo-bille. Elle travaille toujours pour les Renseignements mais cette fois dans les bureaux à l’atmosphère feutrée. Ce calme ne va bien entendu pas durer longtemps, car le jour où l’agent Jefferson Keller se fait descendre dans une ruelle de Paris elle se trouve bien malgré elle embarquée dans une histoire au ramification multiple où elle ne devra  faire confiance en personne.

Les allergiques aux années septante et à l’espionnage style OSS 117 ou James Bond période Sean Connery pourront passer leur chemin. Bien que n’étant pas un fan inconditionnel du style, j’ai trouvé Velvet quand même bien fichu et ce à plusieurs niveaux.

velvet-1

D’abord, le choix de l’héroïne qui se rapproche plus du personnage de Jackie Brown que d’une James Bond Girl lambda. Velvet n’est pas une nenette d’une vingtaine d’année et même si dans le récit on ne nous divulgue pas son âge, on peut aisément deviner qu’elle s’approche de la quarantaine voir un tout petit peu plus. On se détache ainsi des canons imposés par l’industrie du comics et c’est tant mieux. Velvet Templeton est un personnage qui a du vécu et n’est pas toute lisse, cette caractérisation permet au lecteur de tisser un lien et un attachement au personnage.

Ces génies !

L’autre point positif c’est tout simplement : Ed Brubaker, et lorsque ce monsieur se met à nous raconter des histoires d’espionnages, c’est tout simplement du caviar, quoi vous n’avez pas encore lu Criminals ou encore Incognito ? Il arrive a installer une atmosphère, des personnages intéressants et une intrigue qui est loin d’être linéaire. Velvet, vous l’aurez compris ne déroge pas à la règle et contient tout les ingrédients du récit prenant, sans entrer – c’est ce que je reproche souvent au genre – dans une complexité exacerbée.

velvet4

Au niveau du dessin c’est Steve Epting qui s’y colle et le moins que l’on puisse dire c’est que ça envoi du bois. Bon, la réputation du gaillard n’est plus à faire et ici encore son style colle parfaitement au sujet, il utilise des références graphiques aux années septante, les paysages des différents lieux que Velvet visite sont bien détaillés et emprunt d’une véritable authenticité. Steve Epting en travaillant sur le run de Caotain America, nous avait déjà démontré son amour et sa capacité à illustrer au mieux des périodes de l’histoire.

velvet2

Foncez !

N’y allons pas par quatre chemins, Velvet est un must-have, c’est intelligent, c’est bien écrit, le dessin sert et sublime l’histoire. Ed Brubaker quant à lui, vers la fin m’ennuyait sur Captain America, ici on ressent vraiment une envie d’amener cette série dans le top des comics à lire. Vivement la suite !

Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer