Uncanny Avengers Tome 3 - Comics Prime

L’équipe des Uncanny Avengers risque d’avoir fort affaire pour arriver à contrer les plans des jumeaux Apocalypse, Uriel et Eimin. Leur but est simple, se débarrasser de l’humanité pour qu’enfin les mutants soient libres de toute forme d’oppression. Un récit plein d’action, mené tambour battant par Rick Remender en chef d’orchestre.

tome 3Fiche technique:
Scénario : Rick Remender
Dessin : Salvador Larroca, Daniel Acuna, Steve McNiven
Editeurs: Panini Comics (VF), Marvel (VO)
Date de sortie: 4 février 2015
Pagination: 136 pages
Sollicitation: Les sombres origines des Jumeaux Apocalypse et les véritables motivations de Kang sont révélées ! La Sorcière Rouge va-t-elle commettre l’impensable en influençant une nouvelle fois le destin des mutants ? Puis, les Uncanny Avengers doivent empêcher Exitar le Bourreau de détruire la Terre !

Back to the future

Le récit s’ouvre sur Uriel et Eimin, plus jeunes, qui se sont vu offert par leur père adoptif Kang un voyage dans un camp de concentration pour mutants. Ce chapitre a le mérite de nous amener à comprendre les motivations de nos super-vilains, les jumeaux ont souffert et veulent se venger de ce que vont subir les mutants. Nous commençons par leur tentative de fuite, les voilà traqués par des personnages qui parleront aux plus anciens. Cette scène est un hommage à Days of the Future Past, pas le film mais bien l’histoire de 1981 nous présentant ce futur dystopique dans lequel les mutants sont pourchassés et enfermés dans des camps. Poignant.

ua 1

Uncanny Avengers Disassembled

La suite du récit continue dans la droite lignée de ce qui nous a été offert jusque-là. Nous suivons notre équipe, désormais séparée, dans leur tentative d’empêcher le plan des jumeaux de se réaliser. Chacun des personnages a droit à son développement personnel , tous trouvent une place de choix dans l’avancement de l’histoire dont le final apocalyptique semble naturel. On y retrouve un Serval rongé par les remords, notamment à cause de ses actions lorsqu’il dirigeait l’équipe X-Force. Il est d’ailleurs regrettable que la période Uncanny X-Force, période à laquelle Logan fait principalement référence, ne soit pas disponible à l’heure actuellement en VF. Et des regrets, Serval n’est pas le seul à en avoir : Wonder Man, la Sorcière Rouge, Thor et Sunfire également. Et il y a fort à parier que Malicia rejoigne ce petit monde après un acte aux lourdes répercussions. Oui, les Uncanny Avengers ont un passé chargé de problèmes et les démons qui les hantent viennent refaire surface.

ua 2

Ragnarok now?

Remender nous offre un récit épique et chargé de moments forts. La fin de l’arc narratif Ragnarok laisse un gout amer, pourtant appréciable. Et même si on finit par douter que les différents changements durent dans le temps, le voyage n’est-il parfois plus important que la destination? Et ce voyage se révèle riche en émotions, en combats intenses, en personnages intéressants. Le discours chargé de culpabilité de Serval à Malicia est magnifiquement écrit et laisse paraitre le lien fort qui uni les deux héros. Wonder Man et la Sorcière Rouge ont aussi droit à plusieurs scènes touchantes. Et pour ceux qui préfèrent l’action à la parole, ils ne sont pas en reste. Thor et Captain America livrent une bataille face aux jumeaux, Uriel et Eimin où chaque case est l’occasion de voir la puissance de nos héros et de leurs adversaires. Même la Guêpe a droit à son heure de gloire dans différents affrontements contre les Cavaliers d’Apocalypse.

ua 6

Red Dress

Au dessin, on retrouve Salvador Larroca, Daniel Acuna et Steve McNiven. Si on trouve une baisse de régime chez McNiven en fin de tome, certes légitime vu le rythme de parution, l’ensemble est plaisant. Larroca essaie de transmettre les émotions du chapitre dont il a la charge. Il y parvient non sans mal, à certains moments on ressent qu’il a eu des difficultés avec les personnages qu’il devait dessiner, surtout la Sorcière Rouge dont l’apparence semble changer au fil des cases. Mais dans l’absolu, le défi est réussi et il parvient à transmettre ce que ressent tout ce petit monde. Acuna, de retour après avoir déjà œuvré sur la série, nous livre une prestation des plus agréables visuellement. Il semble plus à l’aise que Larroca, peut-être parce qu’il a déjà travaillé sur cette équipe, que ce soit dans les scènes plus intimes ou lors des scènes d’action. Il aura définitivement marqué la série Uncanny Avengers de son style. Steve McNiven prend le relais pour les quatre derniers chapitres. Le soucis du détail dont il fait preuve est impressionnant mais tend à diminuer lors de l’avancée de la lecture. On le lui pardonnera facilement puisqu’il n’a pas eu le temps de se reposer, restant sur la série plusieurs chapitres durant. Et même si certaines planches semblent un peu plus brouillonnes que d’autres, on garde le sentiment qu’il réserve le meilleur de lui-même pour les scènes qui importent le plus dans le récit.

ua 5

Ragnarok Now!

En définitive, Ragnarok n’aura pas usurpé son nom. Rick Remender semble savoir depuis le début l’objectif à atteindre et s’être consacré sur la façon dont les Uncanny Avengers allait réagir aux évènements auxquels ils allaient devoir faire face. Aucun personnage ne se retrouve sur le banc de touche, ils ont tous droit à leur moment de gloire, même leurs adversaires brillent dans les scènes les mettant en avant. Il nous reste à voir maintenant ce qu’il va rester de ces évènements qui en font peut-être un peu trop pour nous laisser croire que les conséquences puissent durer dans le temps. Mais il n’en reste pas moins que Remender nous offre ici un voyage épique dans lequel on se laisse facilement embarquer.

 

Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer