[FRANCO-BELGE] Thorgal – Le drakkar des glaces - Comics Prime

Et un de plus ! Voilà les nouvelles aventures du scandinave Thorgal, la suite de la préquelle à la célèbre saga de ce héros venu du ciel. Débrief rapide du Tome 6 de la série « La Jeunesse », Spin of d’un univers bien connu dont tout a déjà été dit.


Scénariste :
Yann
Dessinateur : Roman Surzhenko
Coloriste : Roman Surzhenko
Editeur : Le Lombard
Sollicitation : Enfin libérée de sa tour, Slive va pouvoir donner libre cours à sa vengeance ! Même si Gandalf, fou de rage, n’a pas dit son dernier mot… Le roi des Vikings du Nord en oublie même de partir à la recherche de sa fille. Heureusement, Thorgal veille. Mais entre pièges et mensonges, il devra affronter de sérieuses embûches avant de savoir s’il retrouvera sa bien-aimée…  

 
 

On pose les bases.

Que dire sur Thorgal, la série débutée en 1981 compte maintenant 36 Tomes sans compter les série parallèles comme Louve, Kriss de Valnor et maintenant La Jeunesse.

Au total, ce sont 63 BD qui ont été publiées de 1981 à maintenant, à cela s’ajoute toutes sortes de produits dérivés comme des jeux vidéos, des musiques inspirées par les histoires et bientôt un film. Le lecteur d’origine ne sait plus où donner de la tête pour comprendre les connections et la chronologie des événements. Alors où se situe ce nouvel opus ? Pour ceux qui ont suivi les histoires originelles, celle-ci se passe peu avant La Magicienne Trahie (Tome 1 de Thorgal) et se penche essentiellement sur les événements qui entachent la relation de Gandalf (rien à voir avec le Gris) et la Reine à la chevelure de Feux. Quant à Thorgal et ses amis, ils sont bien présents en toile de fond mais sans réelle importance.

Pour aider le lecteur à se positionner, un récapitulatif chronologique est présent à la toute fin de la BD. Une aide bien utile pour qui se sentirait légèrement perdu quant à la position de l’histoire.

 

On aime ou pas!

Pas de grosses surprises, l’histoire est bien ficelée comme toujours, les dessins et les couleurs soignés et bien que ce ne soit plus Rosinski qui officie, son remplaçant Roman Surzhenko depuis 2011 avec « Louve » est plus ou moins fidèle au style établi pendant plusieurs décennies. Il reste intéressant de découvrir et de redécouvrir certains personnages, d’en apprendre plus sur leurs passés et de plonger une fois de plus dans cet univers entre mythologie scandinave, science-fiction et aventure fantastique.

Cependant, la question de savoir si tout ceci est pertinent mérite d’être posée.

En effet, cela fait bien longtemps que les aventures de Thorgal manquent de passion, probablement du au fait de la disparition de la surprise ou de la diminution d’inspiration ? Il faut en avoir sous le bras pour tenir un rythme soutenu pendant 63 numéros, les auteurs n’ont donc pas à rougir de leur travail, même si celui-ci perd parfois en intensité d’un numéro à l’autre.

A qui est destinée cette série?

Les mondes de Thorgal, et a plus proprement parlé la série « La Jeunesse » est destinée à 2 publics.

Premièrement, les fans inconditionnels, ceux qui veulent tout savoir de l’univers de Thorgal, de ses enfants, ses ennemis, ses vacances à la mer et du modèle de chaussettes qu’il porte. Ceux-ci trouveront sans aucun doute leur bonheur dans ces pages. Ensuite, l’autre public que « Le Drakkar des glaces » est susceptible de séduire, c’est le lecteur curieux, celui qui n’a pas nécessairement suivi toutes les aventures de Thorgal et qui découvrira encore avec une certaine surprise, les rebondissements et les aventures du héros. Car il n’est pas obligatoire d’avoir lu toutes les histoires, suites et Spin of pour arriver à s’y retrouver et on passe un bon moment de lecture.

A lire avec modération.

Donc, en conclusion rapide, une BD Sympa, basique, fidèle à elle-même, qui ne surprend pas et ne déçoit pas non plus.Attention toutes fois à ne pas faire d’overdose de Thorgal mais si vous avez envie de découvrir la saga, prenez-la par le bout qui vous intéresse le plus et, pourquoi pas, par le bout de « La Jeunesse ».

[FRANCO-BELGE] Thorgal – Le drakkar des glaces
Une BD Sympa, basique, fidèle à elle même, qui ne surprend pas et ne déçoit pas non plus.
L'univers
Dessin
Originalité
On aime
  • L'univers de Thorgal
  • Les personnages
On aime moins
  • Trop de Thorgal tue le Thorgal
2.8Note Finale
Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer