The Goddamned T1 Avant le Déluge - Comics Prime

Jason Aaron est décidément un scénariste bourré de ressources et d’idées ! Il s’attaque avec Goddamned à un best-seller mondial : La Bible. Il est accompagné pour ce faire de RM Guéra et Giulia Brusco, oui, vous avez bien lu l’équipe de Scalped est de nouveau réunie dans une aventure complètement barrée !

Fiche technique
Scénariste : Jason Aaron
Dessinateur : RM Guéra
Coloriste : Giulia Brusco
Editeur VF : Urban Comics
Editeur VO : Image Comics
Sollicitation : La Terre était corrompue devant Dieu, la Terre était pleine de violence. » (Genèse 6 : 11) En fuyant le Jardin d’Eden, Adam et Eve découvrirent la Création : un havre de paix, parfait équilibre entre les règnes animaux et végétaux. Le meurtre originel perpétré par Caïn sur son frère Abel entraîna cependant la chute de ce Paradis terrestre. Condamné par Dieu à assister à la déchéance de l’Humanité jusqu’à la fin des temps, Caïn arpente cette Terre devenue le refuge de monstres préhistoriques, sillonnée par des hordes de maraudeurs sanguinaires. Dans cet enfer condamné au Déluge, Caïn croise la route de Noé.Contient : The Goddamned vol.1 (#1-5)

 

 

 

Tu ne tueras point

Caïn a tué son frère Abel et a créé ainsi le crime. Ce pêché a fait des émules sur la Terre et s’est répandu, dévastant l’espèce humaine, créant des aberrations humaines et monstrueuses. La terre est désormais à la merci de plusieurs tribus qu’on pourrait qualifier de “non civilisé”. Celles-ci d’ailleurs s’amusent à piller, violer et manger ce qui reste de la civilisation. Contre cette infamie se dresse un homme, qui a pour dessein de sauver ce qui reste beau sur cette Terre à savoir les animaux, oui je parle de Noé !
Le gaillard est prêt à tout pour réaliser son objectif, c’est-à-dire construire son Arche avant le Déluge et embarquer toute sa ménagerie… Caïn dans tout ça s’en veut, en veut à Dieu, à ses parents Adam et Ève, il en veut à la terre entière. D’ailleurs,  il attend qu’une seule chose c’est de mourir, mais une “malédiction” l’en empêche, en effet Caïn est immortel, personne ne peut le tuer, enfin presque personne. Commence alors une espèce de road trip initiatique où notre “héros” va tout faire pour connaître la délivrance, mais sur son chemin qu’il pensait à sens unique, il fera une rencontre, qui l’aidera à retrouver un temps, un semblant d’humanité…

Le catéchisme selon Aaron

Jason Aaron nous livre ici sa vision très personnelle d’un épisode de la Bible. En effet, le bonhomme joue avec des dialogues bien crus au vocabulaire “relevé”. Mais on sent que malgré cette fluidité, tout est calculé, les noms d’oiseaux sont choisis avec soin et font mouche à chaque fois. Quant à Caïn, Jason Aaron nous le présente comme un barbare qui fait parler ses poings et ses armes avant de discuter. On a alors un croisement entre un Punisher et un John Prophet, qui comme ce dernier est un personnage en constante introspection dans un monde qui semble à chaque seconde vouloir le tuer.

Et la philo aussi…

Décidément Jason Aaron a l’art de nous retourner le cerveau et il le fait l’air de rien en scred, parce que oui, Goddamned a deux niveaux de lecture. On peut d’abord y voir une histoire simple un gars/barbare qui est là pour tout défoncer et va d’un point A point à un point B sans se poser des questions. Mais on peut aussi y voir une critique bien acide de la Religion avec un grand R, en effet le scénariste nous fait nous questionner sur les travers de celle-ci et le fanatisme exacerbé qu’elle peut engendrer. Il émet aussi l’hypothèse selon laquelle l’homme devient mauvais et perd son innocence au fur à mesure qu’il grandit ou qu’il fait face à des expériences traumatisantes et ce  à plusieurs niveaux (coucou Kant). Sa vision est assez pessimiste dans l’ensemble tout comme l’univers où Caïn évolue. Et pourtant durant la lecture il y a des moments d’espoir, mais vite balayé par le comportement de l’homme, la maxime l’homme et un loup pour l’homme prend alors tout sons sens.

Un style unique

Le travail de RM Guéra est époustouflant, ce dessinateur est impressionnant, il arrive à donner à chaque page une ambiance, glauque et malsaine. Il utilise beaucoup de zone de noir comme dans Scalped, pour mieux renforcer le côté oppressant et dangereux de la Terre. Le Monsieur aussi, s’est éclaté sur le bestiaire de ce monde dévasté. En effet certaines bestioles sont justes monstrueuses et ont l’air de sortir du magazine Métal Hurlant. Un côté un peu old school, qui colle parfaitement au récit. Où Guéra arrive encore à faire mouche, c’est quand il dessine les visages de certaines “tribus”, ils ont des têtes difformes dues à la nourriture ingérée et aux multiples croisements consanguins. Une véritable réussite car malgré leur apparence grotesque, on se surprend à les trouver attachants et ce même s’ils mangent des bébés…
Le trait de RM Guéra est renforcé par sa coloriste Giulia Brusco, qui a (comme je l’évoquais plus haut) déjà collaboré avec le bonhomme. La palette de couleurs utilisées est d’ailleurs bien choisie, en fonction des différentes atmosphères rencontrées durant la lecture de ce premier tome.

The Goddamned T1 Avant le Déluge
Vous l’aurez compris, j’ai adoré ce premier tome de The Goddamned, Jason Aaron explore un nouveau thème : la religion, et le fait avec brio. Il n’utilise pas de gants et sa narration se fait sans concessions, certains trouveront peut-être qu’il va trop loin. Mais personnellement je trouve qu’il a réussi à vulgariser un chapitre de la Bible, tout en y mettant sa vision très critique sur les idéologies que cette dernière véhicule. Mais attention, Goddamned n’est pas un comicbook, qui a pour but de juger ou de dénigrer la religion catholique, c’est d’abord un récit, un road trip qui a pour vocation de nous faire réfléchir sur la nature intrinsèque de l’humanité. Encore une réussite pour ce trio à l’origine de l’un de mes comicbook préférés, le bien nommé : Scalped.
Dessin
Scénario
On a aimé
  • Le thème
  • l'ambiance
  • les dessins
On a moins aimé
  • Je cherche encore
4.8EXCELLENT

A propos de l'auteur

Amoureux des comics depuis son enfance, Irokee est l'instigateur du projet, ses séries préférées sont actuellement Deadpool, Uncanny X Force et Invincible. Il voue aussi une admiration pour Warren Ellis.

Articles similaires