Terminator 2: Judgment Day 3D - Comics Prime

« I’ll be back ». Et effectivement le T-800 autrichien à l’accent rigolo ne nous aura pas menti. Sortie en 1991, cette suite rapidement devenue culte, revient faire un passage dans nos salles obscures. Mais que peut-on encore attendre d’un film sorti il y a 26 ans? Courte review sur le retour d’un film qui donna un nouvel élan a l’industrie cinématographique.

You Could Be Mine

Le 21 octobre 1991, James Cameron fut propulsé au panthéon du cinéma; il faut dire que le bougre sait y faire avec les suites (*regard vers Aliens, le retour*). Scènes d’actions mémorables, effets spéciaux totalement géniaux, et surtout Arnold Schwarzenegger, qui grâce à ce rôle, assura définitivement sa place sur Hollywood Boulevard et dans la culture populaire. Une réussite totale, accompagnée par 4 oscars, un score mémorable au box-office pour l’époque devenant ainsi le film de toute une génération. La légende raconte aussi qu’une monstrueuse augmentation de vente d’Harley-Davidson, de Ray-Ban et d’albums de Gun’s & Roses s’ensuivit…

Tu veux une leçon de cinéma?

Retour en 2017, Skynet n’a toujours pas lancé sa contre-attaque contre l’humanité, mais la 3D sévit depuis quelques années dans nos cinémas. Adoptée par certains, décriée par d’autres, le procédé divise toujours autant. C’est d’un pas méfiant qu’on pourrait se rendre dans nos salles obscures pour y voir un film datant d’un autre âge. Et bien, bonne surprise ! Le processus n’entache en rien la qualité visuelle du film. Au contraire, elle lui redonne un petit coup de jeune pas du tout désagréable ! Avoir la chair de poule à l’écoute du thème principal, revoir Edward Furlong avec 30kg en moins et sobre, ça n’a vraiment pas de prix !!

L’introduction du futur apocalyptique devient encore plus impressionnante où l’on se retrouve à sursauter plusieurs fois lors des passages des Hunter-Killers volants. La poursuite du camion dans les aqueducs de Los Angeles reste toujours un gros moment de cinéma où l’oeil attentif pourra remarquer les rajouts en digital du visage d’Arnold sur celui de sa doublure (ceux-ci étant particulièrement visibles dans la version originale), ce qui est un plus non négligeable. Au final, toutes les scènes mythiques deviennent encore plus mythiques.
Et même après l’avoir vu plus d’une dizaine de fois, ce deuxième volet n’a pas pris une ride et frôle encore plus la perfection (fanboy qui s’assume totalement) en 2017.

Prend mon argent James Cameron

Les affres du temps peuvent cependant toucher certains effets visuels mais ceux-ci restent tout aussi impressionnant qu’ils ne l’étaient en 1991 !  Quand on voit ce que propose cette daube de Terminator: Genysis… on est en droit de se dire que finalement c’était vraiment mieux avant. On en prend plein les oreilles et la tronche et ce pour notre plus grand plaisir. Et comme John Connor à la fin, on se retrouve à verser à nouveau notre petite larme en faisant encore une fois nos adieux à notre T-800 préféré. Ce retour en salle sonne comme une deuxième chance pour une malheureuse génération qui serait passée a côté de ce chef-d’oeuvre. Tandis que pour les vieux de la vieille, le film vous fera à nouveau sentir comme un gosse devant le grand écran, et cela on en redemande clairement!

Terminator 2: Judgment Day 3D
Enorme claque ! Alors qu'étant un gros réfractaire au processus 3D, j'ai pu redécouvrir le film et redevenir un gamin pendant un peu plus de 2 heures. Donc, si vous n'avez pas eu l'occasion de le voir à l'époque au cinéma, c'est l'occasion ou jamais de vous souvenir que Terminator à l'époque c'était une putain de licence !!
On a aimé
  • Arnold, Arnold et Arnold !!!
  • La nostalgie fonctionne à 200%
  • Le traitement visuel et sonore au top
ON A MOINS AIMÉ
  • BITCH PLEASE !!!
4.8Excellent

A propos de l'auteur

J'ai découvert les comics avec The Killing Joke à l'âge de 12 ans. Je lis principalement du Marvel et les grands classiques de DC, un peu de Vertigo (American Vampire, Hellblazer a l’époque). Geek pur et dur je touche presque à tout (jeux vidéos, jeux de plateau, jdr, jeux de figs, ciné,...)

Articles similaires