REVIEWS VO : Reviews express : cette semaine (28/08/13) chez Marvel et DC - Comics Prime

ATTENTION aux SPOILERS pour les lecteurs VF en général et les lecteurs VO qui ont du retard.

Un Homme averti en valant deux.

DC COMICS

2013-08-28 06-47-36 - Justice League (2011-) 023-000Justice League #23 :

Trinity War Part 6 /6

Ivan Reis aux dessins et toujours Geoff Johns au scénario.

Déjà la fin de cet évènement estival. Bon très clairement ça a été trop vite et comme souvent chez Johns, la conclusion tombe vraiment très vite. Très dur de ne pas spoiler la fin tout en vous racontant ce qui s’y passe. L’intro de ce numéro 23 nous résume en 3 pages ce qui c’est passé pour le mystérieux méchant au chapeau boule depuis l’apparition de la Justice League à des moments clés, comme contre Darkseid entre autre. La boite de Pandore change ensuite plusieurs fois de mains et on voit enfin cette fameuse splash-page montrée dans le free comicbook day de 2012 (mais si, celle avec Superman qui tape à coup de pilier sur Simon Baz le dernier Green Lantern en date. Tout ce beau monde se calme, après plusieurs confrontations (c.f. bas de l’article), quand la boîte elle même arrête de retourner les têtes et là on apprend enfin qui est le fameux espion au sein des Leagues. Retournement de situation 1, 2, 3, la fin de cet event n’es pas avare de surprises et on regrette juste que comme je viens de le dire il s’agit en fait de la fin et qu’elle est expédiée en moins de 10 pages. D’ailleurs je trouve que cette fin n’explique carrément pas la vrai fin de l’event. Imaginez un event tronqué de sa bataille finale, vous laissant deviner la conclusion.

En conclusion : Aussi jubilatoire que frustrante malheureusement, cette fin d’event tombe trop vite et ne s’explique même pas. Reis et Johns sont à leur niveau de qualité habituel. On sait depuis de long mois qu’on va enchaîner sur Forever Evil dés septembre et donc ils se disent sans doute qu’il n’est pas nécessaire de faire un vrai lien entre les deux car les gens connaissent déjà le postulat du prochain event, et c’est sans doute ça le plus dommage. A noter également qu’au final le « twist » scénaristique du nom de l’event est tellement tiré par les cheveux que ca en devient un peu ridicule. Alors oui je critique beaucoup cet event dans son ensemble mais étrangement au final on a un bon event, dont il faut certes accepter certaines dérives marketing et scénaristiques, mais qui fait le taf !

MARVEL

Thor - God of Thunder 012-000 – Thor #12 :

Scénarisé par Jason Aaron et dessiné par Nic Klein.

 L’après Godbomb ! Numéro de transition qui nous montre le quotidien de la vie du Dieu du tonnerre sur terre. l’intro nous montre brièvement ce que le jeune Thor de 893 AD fait et l’outro nous montre ce que le vieux Thor du futur fait pendant ses moments de nostalgie. Le reste du numéro, comme je le disais, est le quotidien raconté de façon plutôt agréable de notre dieu nordique blondinet préféré  (je vous vois venir, j’ai rajouté blondinet pour pas que vous me disiez Loki ou Hercule). Entre son problème d’alcool (qu’il boit par tonneaux) et une curieuse visite à un condamné à mort en prison, en passant par une page où l’on voit que Thor, bon joueur, est également pote avec les représentants terriens des autres religions que la sienne. On a également des passages un peu plus clichés qui donnent envie de crier USA USA USA en levant le poing : la visite aux vétérans, faire tomber la pluie dans le désert, où aller danser avec une agent du SHIELD qui lui avait envoyé un Email. Et puis on a également un passage mièvre mais au combien touchant avec Thor qui va rendre visite à sa vieille amie Jane Foster qui n’est pas au meilleur de sa forme.

En conclusion : On perd un excellent dessinateur pour en trouver un autre ma foi très capable. Jason Aaron nous lance doucement sa nouvelle intrigue sur les dernières pages, le reste se consacrant à l’amour de Thor pour Midgard alias la Terre. Ce numéro ne plaira pas à tout le monde vu son manque d’intérêt dans le cadre de l’aventure même, mais ceux qui aiment que l’histoire respire, apprécierons cette transition.

– New Avengers #9 : COUP DE COEUR VO DE LA SEMAINE.

 scénarisé par Jonathan Hickman et dessiné par Mike Deodato.

Listé comme un tie-in à Infinity, ce numéro est tout ce qu’il y a de plus indispensable. On retrouve donc les généraux de Thanos aux prises avec les Illuminati qui s’en sortent plus ou moins bien selon le cas, la plupart des pages de ce numéro est donc rempli de ces confrontations entre l’ordre noir composé de : Corvus Glaive, Supergiant, Ebony Maw, Black Dwarf et Proxima Midnight contre respectivement : Reed Richard+Ironman, Beast et les x-men, doctor strange, Black Panther/wakanda, et Namor.

En conclusion : magnifique de bout en bout et bien plus compréhensible que la moyenne des scénarios de Hickman, ce tie-in à Infinity se résume peut être très vite mais se savoure plusieurs fois, une fois pour l’histoire et une fois pour les dessins. Cet event reste vraiment ce que Marvel nous a proposé de mieux depuis très très longtemps.

2013-08-28 06-47-53 - Justice League (2011-) 023-010

Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer