REVIEWS VO : Reviews express : cette semaine (21/08/13) chez Marvel et DC - Comics Prime

ATTENTION aux SPOILERS pour les lecteurs VF en général et les lecteurs VO qui ont du retard.

Un Homme averti en valant deux.

 

DC COMICS

Batman and Robin (2011-) - Nightwing 023-000Batman &Nightwing #23 :

Patrick Gleason aux dessins, Peter J. Tomasi au scénario.

Étrange numéro que voici, il nous raconte directement la suite de Batman inc #13, la relation de Bruce et Talia, la mort de Damian et le travail de deuil du milliardaire et de son majordome. J’avais pressenti que ce numéro ne parlerait pas énormement de Nightwing et en effet, Dick revenu de Chicago, alors qu’il est censé être en rupture complète avec Batman, devenu pauvre au point de ne plus pouvoir remplacer son costume abimé et de devoir le recoudre et là il se retrouve à Gotham avec son costume sans grande raison. Bref si on devait tout le temps relever les incohérence des comics … On retrouve donc Bruce Wayne dans son programme de simulation en réalité virtuelle en train d’essayer de revivre la scène de la mort de Damian pour arriver à la changer, mais il n’y arrive pas seul. Nightwing le rejoindre lors d’un nouvel essai et donc on le verra à l’action sur 4 ou 5 pages. Nous verrons ensuite que Alfred se reproche aussi également beaucoup la mort de Damian. Mais je vous laisse la surprise de ce passage très émouvant.

En conclusion : Titre assez constant dans sa qualité graphique, scénaristique et narrative. Ce numéro 23 reste cependant un peu mensonger sur le titre et au final assez anecdotique mais terriblement touchant. J’en ressors en ayant vécu un moment mitigé dans l’ensemble mais qui vaut entièrement pour sa dernière partie à propos d’Alfred face au deuil.

 

Green Lantern New guardians #23 :

sous titré sobrement : « the rage of Relic », dessiné par Brad Walker et scénarisé par Justin Jordan.

Relic est en tournée à la façon de « the first Lantern » lors de l’event précédent. Le voilà sur la nouvelle planète des Blue Lantern, après un rapide essai de négociation des Blue Lanterns dans leur plus pur style ils sont obligés de passer en mode combat, ils sont rejoint rapidement par Kyle Rayner et sa bande : Carol Ferris et les nouveaux gardiens. Leurs différents essais pour le battre se soldent par des échecs et avec la batterie centrale bleue malade (comme les autres) ils en arrivent vite à une solution assez radicale que je ne spoilerai pas.

En conclusion : Avec un cliffhanger juste énorme, j’ai hâte de voir la suite. J’espère qu’aux vues des proportions que prend Relic ici il ne va pas rester confidentiel (lisez uniquement dans ce titre) très longtemps. Le titre est beau et bien écrit de manière générale, je regrette juste cette montée de pouvoir des méchants. Ca commence à prendre des proportions impossible non sans rappeler le style manga dans Naruto, Dragon ball ou autre, des méchants qui débarquent et qui sont de plus en plus puissants, poussant les héros à se surpasser d’une manière ou d’une autre.

 

MARVEL

Avengers v5 018-000 – Avengers #18 :

Francis Leinil Yu aux dessins, Jonathan Hickman au scénario.

 Tie in de Infinity, dur dur de ne pas spoiler l’event en vous racontant ce numéro dans lequel il se passe énormément de choses. Ce numéro débute par un focus sur les skrulls qui essaient, en solo, d’arrêter la nouvelle menace commune les « Builders » (coucou Mass Effect pour le scénar !) et échouent. Ils se retrouvent dans l’alliance inter-galactique réunissant un peu tout le monde Kree, Spartax, Brood, humains, …
Bref la flotte spatiale de l’alliance ainsi que nos Avengers (si si ça parle un peu d’eux, c.f. l’image au bas de l’article) se mettent en place pour une bataille pour laquelle ils ont prévu un piège mais tout ne se passe pas comme prévu.

En conclusion : Si l’histoire se résume assez rapidement, les différents protagonistes, fronts, retournements de situation en font un ensemble complexe, touffu (quasi ad nauseam) et après un début bavard on passe à l’action magnifié par un Yu en super forme. Hickman fait de son mieux pour parler à la plèbe dans un langage que le plus grand nombre devrait comprendre et heureusement. Cet event est pour le moment ce que Marvel à fait de plus réussi depuis un peu trop longtemps.

– X-Men #4 :

un numéro avec Brian Wood au scénario, mais pas de Coipel mais David Lopez aux dessins et une couverture de Terry et Rachel Dodson, comme un bonus pour nous faire oublier que ce titre sera bien moins beau.

Un numéro transitoire qui pose un peu les choses après un retour de Jubilee sur les chapeaux de roues. Jubilee passe du bon temps avec Wolverine et le reste de l’équipe de X-women elle s’occupe de sauver un avion en perdition.Pas de réel ennemi dans ce numéro à part une dispute entre Rachel Grey et Ororo, une tranche de vie qui reste extrêmement bien écrite, petit bémol pour le passage sur Jubilee qui est un peu mou du genou et assez prévisible.

En conclusion : Ce numéro a perdu clairement la moitié de son attrait avec une caractérisation toujours bien écrite mais pas aussi bien desservi graphiquement parlant, gros bémol pour Wolverine qui a l’air d’être un jeune homme, il est reconnaissable par sa coupe de cheveux et encore. En espérant que la reprise des crayons par Dodson remontera le niveau car si Wood garde le rythme la partie graphique est en chute libre.

 

Avengers v5 018-019

Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer