Reviews express : cette semaine (03/04/13) chez DC et Marvel - Comics Prime

ATTENTION aux SPOILERS pour les lecteurs VF en général et les lecteurs VO qui ont du retard.
Un Homme averti en valant deux.

 

DC COMICS

gl19_cvr_02Green lantern #19 :

Geoff Johns au scénario, Ardian Syaf et Szymon Kudranski aux dessins. Encore un épisode dans lequel le First Lantern menace nos « héros », je mets des guillemets à héros car cet épisode ce concentre en grande partie sur Sinestro, habituel adversaire des Green Lanterns, repenti depuis les new 52 il forme un duo « bad cop good cop » avec son meilleur ennemi Hal Jordan. Or donc Sinestro se retrouve, comme les autres héros des titres « Lantern », à des visions alternatives de son passé afin d’exacerber ses sentiments dont le First Lantern se nourri. Niveau dessins c’est à 4 mains que ça se passe et on oscille entre une ambiance vraiment bien foutue dans la « deadzone » avec Hal Jordan qui cherche une solution pour aller sauver le monde, et des dessins plus traditionnels mais néanmoins vraiment efficaces et beaux et  pour les aventures dans le monde normal.

En conclusion : Pour ceux, comme moi, qui suivent l’ensemble des titres Lantern ça commence à faire vraiment longuet. Un event qui consiste à des dialogues et des luttes psychologiques, c’est ultra répétitifs et au final ils auraient pu être résumés à 1 ou 2 numéros du style « annual » au lieu de 5 numéros racontant exactement la même chose décliné pour chaque héros. Évidemment Geoff Johns fait du bon boulot : il sait écrire et prouve qu’il maîtrise l’univers des lanternes colorées de A à Z. Mais il semble en roue libre et les numéros passent et on attend avec impatience un rebondissement et un final digne de la fin du run (de 9 ans) désormais légendaire de Johns.

 

Detective Comics 900 :

Une tripotée de gens pour ce numéro anniversaire, géant de 66 pages.
Au scénario : John Layman sur 4 histoires et James tynion IV pour la 5ème histoire sur Bane
Aux dessins : Jason Fabok, Andy Clarke, Henrik Jonsson, Mikel Janin, Jason Masters. et plein d’illustrations notamment par Alex Maleev.

Numéro 900 : On suit Batman qui lutte contre l’épidémie de Man-Bat dans Gotham City, il y a un paquet de caméos de la plupart de la bat-family. Batman se retrouve à se battre avec Zsasz lui même contaminé.

Man-Bat : Une histoire sympathique qui nous présente le passé Kirk Langstrom alias Man-Bat, sa rencontre avec celle qui deviendra sa femme avant qu’il ne devienne un monstre.

Bane : James Tynion IV qui est notamment sur le titre « Talon » semble avoir repris complètement le flambeau de la menace des Hiboux de Gotham. Bane se retrouve donc à rassembler des gros bras afin de mener une guerre contre la cour des hiboux. Cette histoire m’a rendu curieux de voir la suite, sans doute grâce à la grande qualité des titres Batman liés à cet adversaire nocturne.

Mr Combustible : Faisant écho au plot de l’histoire principale de la série Detective Comics, On est témoin des actions criminelles de mr Combustible pendant que Batman et la police sont occupés avec l’épidémie du au gaz qui transforme en Man-Bat. On voit ainsi le cadre plus large de cette histoire : une distraction pour réaliser d’autres crimes et manipulations.

Gotham’s Finest : On assiste à la convalescence d’un Policier de Gotham à l’hôpital. Soigné de l’épidémie Man-Bat,il reçoit la visite de certains collègues, s’ensuit une discussion sur les opinions des policiers qui sont pour et contre les actions de batman. Clairement l’histoire la plus faible du titre.

En conclusion :
Numéro 900 qui fait le job, l’histoire n’est pas transcendante mais les mini histoires le sont bien plus, surtout celle sur Bane et celle de mr Combustible qui ouvrent l’histoire à des rebondissements vraiment intéressant. Niveau dessin on va du très bon (Mikel Janin et jason Fabok) au très moyen (sur l’histoire de Gotham’s Finest))

 

MARVEL

Guardians of the Galaxy Infinite Comic 003-074Infinite Comic – Guardians of the Galaxy #3 :

Coup de coeur de la semaine.

Brian Michael Bendis au scénario et Michael Del Mundo aux dessins. La ligne numérique « infinite comics » basé sur le Turbo Média est vraiment une nouveauté sympa. Comme beaucoup de gens, je trouve que lire un « simple » pdf n’a aucun intérêt mais le turbo média permet une lecture dynamique du case par case et encore mieux de phylactère à phylactère, c’est une expérience à tester surtout que ces titres sont gratuits sur Comixology.

Introduction faite, plongeons dans l’histoire. Ce troisième numéro se focalise sur Gamora, la femme la plus dangereuse de la galaxie, fille adoptive de Thanos. Venue libérer des esclaves du joug de son père, elle se creuse un chemin à travers les cadavres des hommes de main qui n’ont clairement jamais eu une chance contre elle.

En conclusion : L’histoire est simple et ultra efficace, servit par des dessins magnifiques. Ce comic est assez taiseux dans l’ensemble, laissant la part belle à l’action et à des phrases  qui font mouche, c’est assez rare chez Bendis que pour le souligner.

All New X-Men #10 :

Notre habitué Brian Michael Bendis au scénario, Stuart Immonen aux dessins. Á croire que rien ne se passe chez Marvel sans Bendis, mais en gros on n’est pas loin de la vérité, il est très très en forme. Mais Immonen n’est pas en reste, grosse qualité graphique, comme à son habitude.
Déjà le numéro 10, les X-men du passé vont se retrouver accusés très vite d’une crime que la confrérie des mutants a fait à leur place en se faisant passer pour eux, Sabretooth aidé de Mystique et Mastermind aux effets spéciaux, heureusement le S.H.I.E.L.D. n’est pas dupe. Pendant ce temps Cyclope et son équipe vient jeter le doute dans l’esprit des élèves et professeurs de l’école ouverte par Wolverine / kitty Pride / the Beast, en louant les bienfaits de sa lutte pour la révolution mutante. Pour finir sur un cliffhanger qui donne absolument envie de connaître la suite

En conclusion :
Très bon titre, constant et à la parution frénétique (sans toucher à la qualité graphique). Même si l’histoire avance bien trop lentement, l’écriture de Bendis allie les petits détails de la vie et du caractère des personnages et éléments scénaristiques distillés intelligemment.

 

Gamora en pleine action dans Guardians of the Galaxy : infinite comic #3.

Guardians of the Galaxy Infinite Comic 003-022

 

 

 

Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer