REVIEW VF : Thor - Au Nom d'Asgard - Comics Prime

Avec Thor – The Dark World c’est une nouvelle occasion pour Panini de faire découvrir au bon peuple les récits de ce dieu du tonnerre dont fait partie le présent tome.

Fiche Technique

thor-au-nom-d-asgardScénario : Robert Rodi
Dessin : Simone Bianchi
Éditeur VO :
Marvel
Éditeur VF :
Panini Comics
Collection :
Marvel Graphic Novels

Sollicitation : Si on ne devait garder qu’une mini-série consacrée au Dieu du Tonnerre, ce serait celle-ci ! Le terme le plus juste pour la qualifier est sans conteste le mot magnifique. Sans doute parce qu’elle est contée par Robert Rodi (Loki, Elektra). Très certainement aussi parce qu’elle est illustrée par Simone Bianchi (Wolverine), un demi-dieu dans le royaume des comics. Dans ce récit mythologique, Asgard est au bord de la guerre civile, Odin a disparu, Balder est mort et Thor est privé de son marteau Mjolnir. Un album immanquable.
(Contient les épisodes US Thor : For Asgard 1-6)

« Au diable, ces faiblards ! S’ils avaient pris la peine de manger neuf repas par jour, comme le commande le bon sens, le vent glacé ne les traverserait pas jusqu’aux os. « 

Thor un héros à la mode…

C’est avec un plaisir non-dissimulé que j’ai accédé à la requête de dernière minute de mon chef, Irokee à la plume dans le c**, lorsqu’il m’a demandé de chroniquer Thor – Au Nom d’Asgard. Après vous avoir parlé de Thanos Rising plus tôt dans la semaine (soyez foudroyé si vous ne l’avez toujours lu), c’est une autre œuvre de monsieur Simone Bianchi que je vous présente aujourd’hui. Comme vous le savez surement (et si vous le ne savez pas il est grand temps d’aller au cinéma) mais le nouveau film de Thor vient de sortir au cinéma. Une occasion en or pour Panini de rééditer d’excellentes saga de notre petit blondinet du nord sur lesquels Irokee c’est déjà étendu suffisamment …
pour asgard-2

Ce tome tu liras !

Au nom d’Asgard nous plonge dans l’enfer de la vie de Thor alors qu’il devient l’intendant d’Asgard après que son père (Odin) ait disparu et son frère Balder soit tué par les manigances de Loki. Accablé par le poids de la fonction, il n’a plus la force de soulever son marteau légendaire, Mjolnir. Dehors les neiges de l’hiver ne font que s’accumuler et leurs vassaux, un à un commencent à contester l’autorité des asgardiens. Ce qui est intéressant dans ce récit, c’est que chaque déité d’Asgard proche de Thor représente la dualité des choix qui s’imposent à Thor (aller au front, consolider l’intérieur, être digne de la fonction, …). Ce récit orienté mythologie plutôt que Super-collant nous offre un Thor soucieux, en proie au responsabilité … de quoi redoré le blason d’un personnage trop souvent raillé. Il est à la fois présenté comme un dieu et un homme accablé par les affaires d’état, ce qui justifie l’attrait du personnage. Le monde d’Asgard est lui aussi mis en avant et s’en trouve enrichit.pourasgard-1

Le dessin et le découpage de Bianchi sont à la limite de la perfection et justifie le choix du format Graphic Novels. Le rendu de Thor et l’ensemble de ses expressions lui donnent un côté vivant, loin, bien loin de la figure bloque de pierre qu’on a déjà pu voir.

Une perle dans l’océan

Vous l’aurez compris Thor – Au Nom d’Asgard est un must have.  Il s’agit à mon sens de l’une, si pas la meilleur histoire de Thor depuis des années. On ne remerciera jamais assez Rodi pour sa manière de traiter Thor et son univers et Bianchi pour sa façon unique de le restituer sur papier.

 

Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer