REVIEW VF : Superman Red Son - Comics Prime

« Tous les mensonges qu’on racontait sur moi. La propagande orchestrée au cœur de la guerre froide. Il a suffit d’un instant pour que tout cela n’ait plus d’importance par ce bel après-midi. Un seul instant. Ils ont compris que j’étais là pour les sauver. »
Red SonScénario : Mark MILLAR
Dessin : Dave JOHNSON, Killian PLUNKETT
Éditeur : Urban Comics
Collection : DC Deluxe
Sollicitation : Ukraine, 1938. Une fusée s’écrase en pleine campagne : à son bord, un bébé qui va être rapidement adopté par un couple de fermiers. Des années plus tard, l’enfant a grandi au sein du régime stalinien. Il devient alors le héros des travailleurs et la fierté de l’État soviétique. Son nom ? Superman ! Mais lorsque Joseph Staline meurt, c’est à cet homme de fer qu’il incombe de diriger et de faire fructifier un empire à l’abandon…

L’histoire : Imaginez Superman made in U.R.S.S. … bah voilà vous tenez le pitch de Superman Red Son, à la prochaine pour une autre chronique longue et détaillée !
.
..

Vous êtes encore là ?! bon ok je vais faire un effort. Superman Red Son nous plonge dans l’univers du communisme sous le camarade Staline. Ce dernier fait de Superman (qui ne s’appelle plus Clark Kent puisqu’il n’a pas été récupérer par Martha et Jonathan) l’emblème du communisme. Bien qu’une intro en début de tome vous démontre que ce tome n’est pas là pour dénigrer le modèle économique de ce bon vieux Karl Marx, il n’empêche qu’au final c’est le cas. Tout au long du tome, on vous présentera Superman comme un héros communiste qui essaye d’imposer sa vision au monde, mais n’est-ce pas ce que fait Millar dans Red Son,  en nous imposant sa vision du communisme ?

SUPERMAN RED SON-15

Lex Luthor est présenté comme un scientifique mégalomane qui voue sa vie à mettre Superman en échec et à la fin du récit devient le sauveur de l’humanité … sous entendu tu peux être le pire connard au monde, tant que tu es américain tout va bien ? D’autres personnages font également leur apparition : Green Lantern qui m’a fait pitié, Wonder Woman qui ne change pas tant que ça et Batman … la grosse déception pour moi de ce tome. Le personnage et son origine ne change pas, il est juste russe … donc n’importe quel orphelin dans le monde peut devenir Batman ?

SUPERMAN RED SON-50Pas mal de questions qu’on est en droit de se poser. Je vous donne peut être l’impression de ne pas avoir aimé ce tome et pourtant je vous le conseil. C’est une lecture intéressante, bien qu’à mon sens incomplète, qui donne un autre regard sur le monde de l’homme d’acier. J’aurais aimé que la réflexion sur le communisme sociale soit plus développée et moins engagée … on a vraiment le sentiment que si on ne nait pas en Amérique, on est un moins que rien … alors qu’une version de Superman portant la bannière du capitalisme et du patriotisme américain façon Dr. Manhattan de Watchmen aurait tout aussi pu être imaginée.  On saluera tout de même la belle boucle scénaristique de fin qui donne une certaine cohérence au récit.

Le mot de la fin : ne tenez pas compte de mon avis, lisez-le et faites vous votre propre idée ^^ (ça veut tout dire et en même temps ça dit rien) cela dit moi j’attends Superman le Manneken-Fils ou la naissance de Superman en Belgique.

red_son

Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer