Review VF : Super Crooks - Comics Prime

 Le mélange entre X-Men et Ocean’s Eleven, vous en rêviez ? Ils l’ont fait dans ce tome surprenant signé  Mark Millar et Leinil Yu.

Fiche Technique :

coverScénario : Mark Millar
Dessin : Leinil Yu
Éditeur VO : MillarWorld
Éditeur VF : Panini Comics
Sollicitation : Aux États-Unis, la vie est dure pour les super-vilains. Le marché du crime est ultra-compétitif et les super-héros sont aussi pénibles qu’efficaces. Alors, que doit faire un super-vilain américain ? Partir en Espagne, bien sûr ! Johnny Bolt persuade ses amis d’aller y tenter le casse du siècle avant de disparaitre à jamais. Le problème, c’est que leur cible n’est autre que le plus grand super-vilain de tous les temps …

 

Une bonne base

Avant même de lire le résumé ou de feuilleter brièvement ce comic, j’ai su que je l’achèterais. Mark Millar (Kick-Ass, Nemesis, Superior, …) est pour moi un gage de qualité quand il s’agit d’histoires où l’on rit jaune, noir et où parfois on ne rit pas du tout. Et que dire de Leinil Yu si ce n’est qu’il l’un des artistes les plus appréciés du moment, il avait d’ailleurs déjà collaborer avec Mark sur Superior. Ce qui me plait dans Supercrooks, ce n’est pas tant l’originalité des sujets qui séparément ont déjà été traité de maintes fois, mais la combinaison de ceux-ci. On voit de plus en plus de récits se passer dans un monde où les super-pouvoirs sont monnaies courantes et où les applications, problèmes, relations liées à ceux-ci sont le cœur du récit. Bien sûr il y a toujours l’une ou l’autre menace a stopper et une bonne baston à la fin mais ce n’est pas la même chose que dans un Spider-Man ou un Avengers. Ici on cherche l’élément humain et son évolution possible face à l’émergence de pouvoirs qu’on banalise. On pose des hypothèses sur les réactions de la société face à ces individus (Rising Stars, Superior, Superstar, …).
supercrookplan

Maitriser les supers-pouvoirs

Ce n’est pas tout d’inventer des personnages avec des supers-pouvoirs, il faut encore leur trouver une utilité dans le plan ou inversement, imaginer le plan puis les pouvoirs requis. Dans l’équipe, chacun à son utilité, tout a été pensé et soigneusement préparé ce qui laisse au lecteur le plaisir de savourer le récit. La meilleure utilisation de pouvoir revient aux 2 frères invincibles qui ont eu une performance hilarante. Le choix des costumes est lui aussi primordial (vous le saurez en le lisant). Je parle de Super-pouvoir mais concrétiser un projet comme celui-ci en respectant les codes des 2 univers dont il est inspiré c’est aussi un pouvoir et que dire de la capacité a vous plonger dans l’action, a rendre chaque case importante, tel le rouage d’une machine, Millar et Yu font à leur façon partie de l’équipe.

supercrookend

Supercrool !

Étant fan des deux hommes, je ne peux que vous conseiller cette lecture audacieuse, qui arrivera comme une petite brise rafraichissante entre vos lectures Batman et Infinity (oups ça c’est moi). À l’image des Ocean’s Eleven, un bon comic pop-corn, attention toutefois à ne pas foutre des crasses entre les pages !

Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer