Review VF : Star Wars Legacy Saison 2 tome 1 - Terreur sur Carreras - Comics Prime

Il y a bien longtemps, dans une galaxie hostile, Ania Solo tente de survivre. Son destin bascule et la voici en danger de mort. Heureusement, elle dispose d’amis haut placés et, surtout, elle est débrouillarde. Pour cause, elle est la descendante de Han Solo et de Leia …! Star Wars : Legacy repart pour une deuxième saison.

Fiche Technique

Cover Scénario : Corinna BECHKO & Gabriel HARDMAN
Dessin :
Gabriel HARDMAN
Couleur :
Rachelle ROSENBERG
Éditeur VF :
Delcourt
Sollicitation :
C’est  une époque de paix encore fragile dans la galaxie. Un gouvernement au pouvoir encore vacillant a émergé à la suite du règne de Dark Krayt. Ce triumvirat est constitué du Conseil Jedi, de la Cour Impériale et de l’Alliance Galactique. Nombreux sont ceux qui doutent des motivations de ce nouveau gouvernement, et de sa capacité à être en charge du pouvoir. Plusieurs initiatives visant à rassurer les mondes en proie au doute, ont été prises. Les chevaliers Impériaux sont chargés de porter la bonne parole aux confins de la galaxie. Mais leur mission est-elle en réalité aussi claire qu’elle le semble ? (Contient les épisodes U.S. Star Wars Legacy Volume 2 : 1 – 5)

« Solo ? Qui c’est celle-là ? »

La série Star Wars Legacy avait été lancée par le duo Ostrander et Duursema et se déroulait 137 ans après le film « Star Wars épisode IV : Un nouvel espoir ». La première saison s’étalait sur 10 tomes plus le 3ème tome de la trilogie Vector, mais comptez 13 tomes car il vous faudra lire les 2 premiers Vector pour comprendre le 3ème (le tout est sortis en VF chez Delcourt).
Elle se concentrait essentiellement sur le personnage de Cade Skywalker, fils de Kol Skywalker qui se trouve être le petit-fils de Ben Skywalker lui-même fils de Luke et Mara Skywalker (Cade est donc l’arrière, arrière petit fils de Luke). Un apprenti Jedi n’ayant pas fini sa formation mais versant parfois dans le côté obscur, devenu pirate de l’espace et accessoirement junky. L’antagoniste principal n’était autre que Dark Krayt, un puissant sith autrefois Jedi (durant la guerre des Clones) mais je m’arrête là, pour plus d’informations lisez cette première saison, elle en vaut largement la peine.
swlvisu3

« Terreur sur Carreras » reprend là où s’achevait la saison 1, à savoir la dissolution de l’empire sith au profit d’un triumvirat composé du conseil Jedi, de l’Alliance Galactique et de la cour impériale. Pour ceux qui n’auraient pas lu la première saison il faut bien dissocier l’empire sith de l’empire impérial. L’empire sith est dirigé par un sith (bravo) et tente d’inculquer la doctrine du côté obscur (le sith unique) auprès du peuple. L’empire impérial est quant à lui dirigé par l’empereur (encore bravo) qui se veut être l’incarnation de la volonté de la Force, il n’est donc pas assujetti au côté obscur et agit dans l’intérêt de la Force. Il se positionne comme un camp central entre les Jedis et les Sith. Pour ceux qui ont lu les 2 premiers tomes de la Genèse des Jedi (des mêmes auteurs que Star Wars Legacy saison 1) on y apprend que les Je’daii d’origine cherchaient l’équilibre entre la lumière et les ténèbres et qu’ils acceptaient ses 2 aspects de l’univers; contrairement à l’ordre Jedi actuel qui ne sert que la lumière.
dark_wredd

L’impératrice Fel décide d’envoyer un de ses chevaliers impériaux, maitre Yalta Val, dans le système de Carreras afin d’y installer une station de communication qui le reliera au reste de la galaxie. Il croisera malencontreusement la route du fraichement élu Dark Wredd qui usurpera son identité afin de mettre à mal la nouvelle autorité de la galaxie en se servant du relais de communication. Mais c’est sans compter Ania Solo, descendante d’Han et Leia (on sait pas encore par quelle branche), ouvrière dans un dépôt de ferraille qui mettra la main sur le sabre de laser du chevalier impérial. Accompagnée de Sauk, un ingénieur Mon Calamari, AG-37, un assassin droïde et le chevalier impérial Jao Assam, elle tentera le tout pour empêcher l’usurpateur de mettre son plan à exécution.

swl1visu2

« Jao a fait tout ce chemin jusqu’au système Carreras parce que le droïde n’avait pas rempli son rôle. Un peu comme s’il avait fait le voyage pour le sauver. Une dette morale peut parfois peser lourd. Même pour un droïde. »

La fin du récit nous montre les dirigeants du triumvirat, apprenant la destruction du relais par une certaine Ania Solo. On se doute qu’elle va devenir une hors-la-loi galactique à partir du seconde tome et qu’elle devra laver son nom auprès des autorités (avec l’aide de ses nouveaux amis). Si l’intrigue principale n’est pas encore très claire (Dark Wredd n’ayant pas l’envergure de Dark Kraytt) on imagine bien que les origines d’Ania et son possible lien avec la Force feront d’elle, un élément clé dans le futur de la galaxie.
visu1swl

Sans révolutionner la saga, ce début de saison 2 annonce très clairement une suite à ne pas manquer pour les amoureux de cet univers. Malgré un changement de casting, le dessin, l’ambiance et les personnages restent cohérent au regard de la première saison.

Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer