REVIEW VF : Batman - Des ombres dans la nuit - Comics Prime

Si vous avez déjà fait l’acquisition des deux autres tomes du tandem Sale/Loeb, il se peut qui vous soyez un peu surpris par ce que vous aller trouver ici. En effet, il ne s’agit pas d’une unique histoire mais de deux récits liés au thème Halloween et d’un troisième couvrant des évènements manquants dans « Amère Victoire ».
La deuxième moitié du volume est néanmoins expliquée par une petite intro pour vous permettre de tout comprendre si vous n’avez pas lu « un long Halloween » et sa suite « Amère victoire ».

Fiche Technique :

BATMAN-OMBRES-DANS-LA-NUITScénario : Jeph Loeb
Dessin : Tim Sale
Éditeur : Urban Comics
Éditeur original : DC Comics

Sollicitation : Depuis qu’il est devenu le vigilant de Gotham City, le jeune Bruce Wayne a eu l’occasion de croiser de nombreux adversaires, mais depuis quelque temps, les mafieux ont cédé la place à un nouveau genre de criminel. À la suite de la Chauve-souris, ce sont des Épouvantails, Pingouins, Chapeliers déments, Chattes et sinistres Clowns qui, chaque nuit, prennent d’assaut la cité de Gotham. Autant de raisons qui obligeront un Chevalier Noir encore en formation à se forger un code d’honneur sans failles.

Un ouvrage en 3 parties

Batman-Haunted-Knight-Joker-Jeph-Loeb-and-Tim-Sale

La première partie met en scène l’épouvantail dans ses pérégrinations burlesques. Ce dernier s’organise pour faire sauter les plombs de certains quartiers de la ville afin que sa bande puisse les piller à leur aise une fois l’obscurité tombée. Du très classique donc si ce n’est que le tout est couplé avec une petite romance pour notre ami Bruce Wayne.

La seconde partie fait intervenir le Chapelier fou ayant décidé de rassembler tous les personnages d’Alice aux pays des merveilles. Pour parvenir à ses fins, ce dernier va recueillir des enfants ayant fugué ou tout simplement en kidnapper. Alors que Batman enquête sur les disparitions qui semblent avoir lieu près du Parc de Gotham, c’est au tour de Barbara Gordon de se faire enlever. Maintenant qu’Alice est là, il est l’heure de prendre le thé…

La troisième partie se penche sur le personnage de Catwoman mais j’y reviendrais plus tard…

Une qualité inégale

skan9-12801

Je ne vais sans doute pas me faire des amis en écrivant ceci mais c’est pourtant mon impression. Si les deux derniers récits s’en sortent plutôt bien, il faut reconnaître que ce n’est pas vraiment le cas des chapitres liés à l’épouvantail. C’est d’autant plus dommage que ce sont les premiers de l’ouvrage qui paraît dès lors décevant au premier abord.

Pour être plus précis l’épouvantail semble avoir été « réinventé » par le tandem, en résulte un personnage à peine reconnaissable sur le plan émotionnel et qui sonne finalement creux. Le fait que ce dernier ne parle que pour raconter des comptines n’est pas vraiment intéressant et on termine sa lecture en ayant l’impression que ce dernier n’a fait que se parler à lui même. L’histoire est sauvée du désastre par une introspection assez réussie de Batman et une romance mettant à nu un coté « fragile » du à son investissement en tant que héros.

L’histoire du chapelier est quant à elle mieux structurée même si ce dernier est aussi peu loquace que l’épouvantail. La vision qu’à Loeb du chapelier est assez intéressante dans le sens ou cette fois il arrive à relancer l’intérêt du lecteur sans dénaturer le personnage d’origine. Le Chapelier semble ici prisonnier de sa propre folie et les comptines sont toujours de la partie… mais semblent plus appropriées au personnage de Tetch.

À Rome

r22uqx

L’histoire se déroule durant le récit Amère Victoire (disponible en VF dans la même collection Urban) et met en scène Catwoman qu’on sait partie puisque absente durant le récit. En réalité, Catwoman se rend donc à Rome accompagnée d’Edward Nigma (pour une raison obscure) afin de chercher des réponses quand à ses origines familiales. Alors qu’elle rend visite au Don ce dernier meurt empoisonné et c’est évidemment à elle qu’on fait porter le chapeau. La mort semble pourtant liée à un poison du Joker, lequel n’a rien à faire à Rome… alors qui ?

La semaine que passe Selina à Rome est habilement divisée en 7 chapitres, lesquels représentent chacun un jour. Cette pratique m’a fait penser à ce bon vieux Solomon Grundy (lequel n’a rien avoir dans cette histoire) et est appréciable dans la mesure ou il est plus facile pour nous de situer les (nombreux) évènements dans le temps. Car oui, il se passe beaucoup de choses dans cette histoire qui prend parfois la tournure d’un polar avec ce qu’il faut d’humour grâce à notre ami Enigma.  Scénario travaillé et dessins somptueux, « A Rome » est clairement le point fort de la « brique » qu’Urban nous livre aujourd’hui.

Au final

hatterbabs

Dans l’ensemble, des ombres dans la nuit n’est pas une mauvaise pioche… si vous n’avez pas encore lu l’arc « A rome » de Catwoman. A moins d’être un collectionneur ou un grand curieux, vous risquez en effet d’être déçu si vous achetez ce dernier pour les arcs de l’épouvantail et du chapelier qui ne sont pas vraiment inoubliables, faute à des méchants quasi muets et un manque d’action assez flagrant.

En plus d’une histoire intéressante, l’arc catwoman impressionne également par les dessins de Sale qui à vraiment progressé depuis Amère victoire. S’ajoute à cela l’excellente histoire courte « 3 fantômes » dont je n’ai pas vraiment parlé. Bruce Wayne recevra donc la visite de 3 fantômes qui lui feront prendre conscience de son mode de vie peu équilibré. Bien que court cet arc est très réussi grâce à des mots bien choisit et une vraie réflexion autour de Batman, on aimerait voir ça plus souvent !

Il vous revient au final de peser le pour et le contre de cette édition si vous avez déjà lu une partie de son contenu. Dans l’autre cas je ne peux que vous le recommander.

Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer