Qu’est ce que donc est sorti ce mois-ci d'octobre ? Une sélection de Forminus. - Comics Prime

Qu’est ce que donc est sorti ce mois-ci ? Octobre vint et voici ce qu’il nous amena. Des sorties tout plein et des livres en veux-tu, en voilà… Comme chaque mois, je vous retrouve pour parler des sorties du mois derniers, ce que j’ai aimé, ce qui ne m’a pas plu et ce qui vous plaira… Cette liste n’a rien d’exhaustif mais représente un panel de sélection qu’il est bon d’avoir chez soi.

Le maître d’armes (Dargaud, Histoire en un tome).

maitredarme1537. Au fin fond des montagnes perdues du Jura, un envoyé de l’Église exacerbe la haine religieuse de montagnards catholiques afin qu’ils lancent une chasse à l’homme contre un jeune protestant et son guide. Leur crime ? Vouloir faire passer une Bible traduite en français jusqu’en Suisse pour la faire imprimer. Une hérésie ! Commence une traque impitoyable : à deux contre trente, le destin du jeune homme et du vieux Hans Stalhoffer semble scellé. Sauf que Hans n’est pas une proie comme les autres ; il est l’ancien maître d’armes de François Ier… Et la proie est bien décidée à devenir le chasseur.

Le nouveau Dorison nous emmène au Moyen-âge, assister au combat générationnel entre la vielle garde qui ne jure que par l’épée droite à quignons et la nouvelle vague qui elle manie la rapière rapide et mortelle. Tel est le combat entre deux hommes qui va entraîner moultes péripéties et morts dans son sillage. A lire si l’Histoire vous emballe, si vous aimez Dorison et son scénario bien ficelé et si les beaux dessins vous font vivre dans le Temps passé.


Le chat fait des petits (Casterman, Le Chat, coffret 3 volumes).

lechatTrois albums, oui, vous avez bien entendu  » trois !  » dans un séduisant coffret (mais où s’arrêtera-t-il?). Chaque volume est particulier: Les desseins du Chat, ce sont des dessins du Chat, des gravures détournées, des illustrations féroces sur notre société; le scrabble du dimanche est une sorte de journal intime dans lequel l’auteur, à travers 72 croquis à la mine de plomb, révèle comment Madame Geluck le supplie (ou l’oblige) de faire avec elle des parties de scrabble tous les dimanches; et enfin, Prêchi-Prêchat qui regroupe une série impressionnante et toujours renouvelée (mais où va-t-il les chercher?) de strips en 3 cases.

Que dire de plus qui n’ai déjà été dit sur le Chat ? C’est drôle et caustique. Ah, je l’ai déjà dit mais vous savez, on n’est jeune que jusqu’au moment où l’on se rend compte que les autres sont plus jeunes que soi… Trois volumes à lire et à relire, à aimer et à sourire.

Achetez, c’est du bon.


La Rose écarlate – Peux-tu comprendre cela ? (Delcourt, Tome 11).

roseLinus et la reine ont montré leur véritable visage : seule la lance de Longinus les intéresse et ils sont prêts à tout pour l’avoir, y compris laisser mourir Guilhem qui est grièvement blessé. Alors Maud n’entrevoit qu’une seule solution pour sauver son fiancé : récupérer la fameuse lance qui semble posséder d’immenses pouvoirs de guérison.

Pour vous mesdemoiselles, pour vous mesdames et surtout pour vous messieurs qui aimez l’aventure et la romance. Déjà 11 albums que nous suivons les péripéties de Maud, jeune fille fleur-bleu qui n’hésite à vêtir le masque de la Rose Écarlate pour faire triompher la Justice et la Vérité…


Le voyage de Phoenix (Soleil Quadrants, récit complet).

voyage3 destins s’entrecroisent : Jennifer, fille d’un soldat américain passé en Corée du Nord. Fille d’un père absent, communiste et traître, l’Amérique la rejette. Elle consacre sa vie à un orphelinat de Séoul. Aron adopte un petit garçon et s’attache tant à lui qu’il délaisse sa fille ; il s’enfonce dans la dépression lorsque son fils tombe gravement malade. Doug, le meilleur ami d’Aron, est militaire et orphelin depuis longtemps. C’est lui qui a poussé Aron d’adopter. Il se sent responsable de ce qui se passe.

Tendrement inspiré, cet opus nous livre ici tout la tendresse dont peut s’enorgueillir Jung. C’est pastel, c’est beau et ça se lit avec un bon thé sous les couvertures chauffantes, un soir d’hiver. C’est un petit bijou.. A découvrir au plus vite.


Iznogoud – De Père en Fils ! (IMAV édition, tome 30).

iznogoudPour le plus grand plaisir sadique des lecteurs, Iznogoud revient avec de nouveaux stratagèmes… tous voués à l’échec. Vil, bas, mesquin, méchant, bête et brutal, l’ignoble vizir ne renonce jamais :  Il veut être calife à la place du calife !!!

 Plus determiné que jamais, Iznogoud va cette fois se retrouver confronté à… son père ! C’est le 30ème album de cette série culte créée par deux humoristes de génie, Goscinny et Tabary. Fidèle à l’esprit des créateurs, Laurent Vassilian (scénario) et Nicolas Tabary (dessin), auteurs du précédent album (Iznogoud Président, 2012), donnent toute la mesure de leurs talents.

Le grand retour du petit vizir pour notre plus grand plaisir… J’ai pris plaisir à me replonger dans cet opus même si les gags sont un peu simples et réchauffés. Mais après 30 albums, c’est dans l’ordre du normal et les nostalgiques de Jean Tabary retrouveront ici sa patte sous la houlette de son fils Nicolas.


Ultime Frontière (Dargaud, tome 2).

ultime frontièreVoici le 2e épisode d’Ultime frontière, une nouvelle série fantastique imaginée par Leo et Icar ! Située sur la planète « Tau Ceti 5 », la ville d’Erechim est le dernier endroit civilisé, l’ultime frontière avant les territoires inconnus. Terrorisés par un riche propriétaire, les habitants font appel à deux mercenaires : Jane et John. Ces frère et soeur vont devoir affronter une bande organisée qui, pour une raison encore inconnue, sème la terreur et entend posséder les terres, quels que soient les moyens à employer… Un western futuriste ! 2e volet d’Ultime frontière, la nouvelle série de Leo et Icar, destinée à public de jeunes adultes fans de western fantastique !

J’avais chroniqué le premier tome, il y a de cela un an et rien n’a changé à mon avis : c’est de la bombe !!!  Les codes du western sont ici appliqués avec brio à un scénario de pure science-fiction et le mélange est (d)étonnant ! Le dessin peut paraître un peu brouillon pour qui n’a pas l’habite des œuvres d’Icar mais on s’y habitue vite et on s’y retrouve facilement. L’histoire se passe et se déroule comme un bon épisode d’une série d’HBO…

A lire rapidement !!


Jour J – l’Empire des steppes (Delcourt, tome 22).

Jour J1241 : les armées de Gengis Khan sont aux portes de l’Europe. Deux frères, l’un chevalier, l’autre moine, répondent à l’appel des armées d’Occident pour contrer la menace mongole.

Uchronie. L’Histoire est revisitée tantôt avec brio (je pense aux premiers tomes de la série) mais parfois avec lassitude et ennui. Le choix des époques est parfois sujet à un besoin de connaissances pointues pour bien saisir toutes les subtilités de l’histoire que cela en devient lassant. Mais ici, pour ce tome en particulier, j’ai retrouvé les sensations du début et l’envie de lire jusqu’au bout… Choix pour les passionnés d’uchronies…

 


Le triangle secret – Lacrima Christi (Glénat, tome 1).

lacrimaJean Nomane est le Rectificateur. Agent d’élite du Triumvirat, véritable machine à tuer, il est envoyé en mission à Pyongyang, en Corée du Nord. Sur place, le despote mégalomane Cho Ihn Kyang a fait construire dans le plus grand des secrets un laboratoire capable de synthétiser le Lacrima Christi. Sous le poétique nom de « Larmes du Christ » se cache en réalité la souche de la plus effroyable peste que l’humanité ait jamais connue, élaborée des siècles auparavant par le célèbre alchimiste Biancofuori. C’est le Gardien du Sang Bencivenni qui l’a découvert au large d’Haïfa, onze mois plus tôt. Et celui-ci n’a pas hésité à trahir ses commanditaires pour vendre cette arme terrible au plus offrant… Cette année, découvrez la toute nouvelle saison du Triangle Secret ! Toujours orchestrée de main de maître par l’architecte Didier Convard et dessinée par le trait précis de Denis Falque, Lacrima Christi est un récit d’espionnage haletant sur fond de mystères religieux, nous montrant les dérives de la science quand celle-ci est utilisée à des fins mercantiles.

La nouvelle saison est là. Depuis quinze ans que je suis cette série qu’elle prend des allures de saga. Chaque cycle apporte sont lots de réponses mais surtout son lot de questions… La suite des aventures des Gardiens du Sang et de leurs opposants. Du grand Convard souligné comme il se doit par le dessin très maîtrisé de Falque. A découvrir et à lire toute la saga.


Les maîtres inquisiteurs – Nikolaï (Soleil Prod., tome 3).

inquisiteurAu petit Gottland, le maître inquisiteur Nikolaï et son elfe Boldween découvrent un corps encré dans la glace. Le lien est rapidement fait entre la victime et le pèlerinage du dragon bleu. L’inquisiteur décide de trouver le coupable parmi les voyageurs, mais l’enquête s’enlise et d’autres meurtres s’ajoutent au premier.

Suite de la série des Inquisiteurs et découverte d’un nouvel personnage. Je reste assez mitigé sur cette série qui a su me séduire assez pour la suivre mais qui ne ma plaît au final que moyennement. L’histoire est plate, sans véritables rebondissements mais les personnages et l’Univers sont assez complexes et bien décrits pour que je continue à vouloir suivre leurs aventures… A voir sur le long terme et à la fin du premier cycle de la saga.


Seuls – Avant l’Enfant-Minuit (Dupuis, tome 9).

seulsDodji, Leïla, Yvan et Terry ont gagné le droit de quitter Néo-Salem. Ils laissent Camille qui a décidé de rester auprès de Saul pour l’empêcher de nuire. Mais les quatre enfants se retrouvent bloqués par la neige. Après s’être réfugiés dans un chalet, la tension monte entre eux. Dodji se refuse à leur dire qu’il craint d’être l’Enfant-Minuit, c’est-à-dire l’élu du mal.

Alors là, on touche au chef-d’œuvre et je ne dis pas cela car j’adore Gazotti… Non l’histoire est bonne, très bonne même et je prends un plaisir immense à suivre les déboires des gamins de Fortville. L’ambiance est de plus en plus glauque et noire et c’est ce qui donne du charme au récit.


Le petit Spirou – Sans interdits depuis toujours (Dupuis, Hors série).

SpirouEn vingt-cinq ans, le Petit Spirou n’a pas vieilli. Il n’a perdu ni son sourire ni son innocence, et il reste aujourd’hui encore un modèle d’anticonformisme et d’humour borderline. Alors qu’il continue de faire rire petits et grands, son anniversaire est l’occasion de revenir sur cette aventure éditoriale, avec ce livre hommage ludique, émaillé de commentaires et d’anecdotes qui laissent la part belle aux images : pour tous les fans du Petit Spirou !

Qui ne connaît pas ce petit héros qui plus tard deviendra un grand héros mais qui pour l’instant est un héros au grand coeur et aux gags rebondissants. Cet HS nous offre la possibilité de nous replonger dans les 25 dernières années et ses meilleurs histoires. Déjà 25 ans, ça me rajeuni pas..


Carmen Mc Callum – Centaure (Delcourt, tome 15).

CarmenLe monde pleure les 50 000 victimes de l’attentat nucléaire de Londres. Pour éviter de nouvelles attaques, Carmen part à la recherche du créateur de l’I.A. avec laquelle Bugg a fusionné. Son périple l’entraînera de l’Inde aux univers virtuels sur les traces du Centaure, un projet secret de prise en charge du monde par différentes strates d’intelligences artificielles.

Depuis quinze ans, la belle mercenaire nous tient en haleine et nous offre de la grande Sci-Fi.. Un univers très réaliste, presque trop parfois tant dans son analyse sociologique qu’anticipative. Duval nous offre avec son imagination, un monde noir et technologique qui semble bien être le futur vers lequel nous nous dirigeons. Cet album, toujours aussi bien fourni du côté des intrigues et des rebondissements, permet un petit moment d’évasion dans le futur… A lire.


Game Over – Toxic affair (Dupuis, tome 13).

game overUne princesse à sauver ? Des blorks à zigouiller ? Des pièges à désamorcer ?… Ne comptez pas sur lui ! Car au cours de ses multiples péripéties vidéo-ludiques, le Petit Barbare a déjà fini : transpercé, dévoré, découpé en tranches, brûlé, noyé, désintégré, écrabouillé… et il en redemande ! Oui, le double virtuel de Kid Paddle n’en a toujours pas assez des Game Over et revient en 2015 pour de nouvelles aventures imprévisibles et déjantées !

Suite et resuite des aventures du petit barbare, héros du jeu vidéo auquel joue Kid Paddle. Rien de bien neuf pour ce treizième tome, des gags qui font sourire et quelques bonnes trouvailles mais sans plus. On prendra plaisir à voir le héro se faire découpé, piétiner, … à n’en plus finir.


saladincatherineIls ont fait l’Histoire – Saladin (Glénat, tome 13).

Ils ont fait l’Histoire – Catherine de Médicis (Glénat, tome 11).

1187. L’armée de Saladin est aux portes de Jérusalem. Voilà près de cinq ans que le Sultan mène le djihad contre les Francs, s’apprêtant à devenir le premier Musulman à reprendre la ville aux Chrétiens. Mais pour réussir ce tour de force, Saladin a dû dans un premier temps user de tout son talent politique, diplomatique et militaire pour unifier l’ensemble des peuples musulmans d’Arabie, du Caire à Mossoul, et devenir le chef légitime de l’Islam sunnite.
La collection « Ils ont fait l’histoire » vous propose de découvrir le destin de l’un des plus grands héros de la culture musulmane qui, bien qu’il ait toujours farouchement combattu les occidentaux, était aussi réputé comme un dirigeant chevaleresque.

Italienne de naissance, reine de France par mariage, Catherine de Médicis est une figure emblématique du XVIe siècle. Son nom est irrémédiablement associé aux guerres de religion opposant Catholiques et Protestants. Partisane d’une politique de conciliation, elle est l’instauratrice en France de la liberté de conscience pour les Protestants et a de nombreuses fois tenté de faire accepter le concept de « tolérance civile ». Bien que son rôle dans le massacre de la Saint-Barthélemy ait contribué à faire d’elle une personne controversée, Catherine de Médicis a toujours été animée par une seule volonté : défendre à tout prix l’idée de royauté française.
Ce nouvel album de la collection « Ils ont fait l’Histoire » – le premier consacré à une femme – réhabilite le personnage de Catherine de Médicis et vise à relativiser la « légende noire » faisant d’elle une personne acariâtre, jalouse et prête à tout pour conserver son influence.

Série historique s’il en est, ces albums nous présentent chacun un personnage qui a marqué les époques et l’histoire de l’humanité. Les tomes ne sont pas tous égaux mais chacun est bien documenté et je ne puis que les recommander à tous ceux qui veulent parfaire leur culture générale et approfondir leur connaissances historiques. C’est bien écrit, bien dessiné et le rythme permet de s’y retrouver. De plus, chaque tome étant en stand alone, le lecteur peut les aborder dans l’ordre qu’il veut.


Astérix – Le papyrus de César (Les Éditions Albert René, tome 36).

AsterixAstérix et Obélix entrent de plain-pied dans l’ère du numérix. Ce trente-sixième album revient à la source de ce qui a bâti la légende des irréductibles gaulois car Jean-Yves Ferri et Didier Conrad, en dignes successeurs d’Uderzo et Goscinny, posent comme leitmotiv de leur intrigue la finesse d’esprit et la multiplication des malentendus. Les jeux de mot fusent, les références pleuvent, les gags s’enchaînent à la vitesse d’un cheval romain au galop. Les nouveaux rois du multimédia sont brocardés comme ils le méritent. Astérix, Obélix et César tiennent une forme olympix.

Je ne pouvais faire une chronique des sorties sans parler évidement de ce monstre qu’est le nouvel Astérix et Obélix. On l’attendait. On le redoutait. L’album précédent ayant été une bouse phénoménale et pourtant écrite de la main même de celui qui fut l’un des papas du duo gaulois. C’était mauvais, on l’oublie. Par contre…. Ici… Et bien la reprise est bonne. On retrouve les bases : les jeux de mots pourris dans les noms, le scénario simple mais fonctionnel, les gags en boucle qui sont bien pensés et surtout, on retrouve César et ses manigances. Les deux gaulois en ressortent grandis et je ne puis que souhaiter une longue carrière à Ferri et Conrad pour cette reprise de ce monstre sacré. A lire car franchement plaisant..


Hyver 1709 (Glénat, Tome 1).

HyverHiver 1709. Une vague de froid meurtrière frappe le Royaume de France épuisé par la guerre de succession d’Espagne. Les températures polaires tuent, affament, détruisent récoltes, arbres et bétails. La famine pousse certains à la sauvagerie… Le grain est désormais plus précieux et plus convoité que l’or. Au cœur de ces paysages désolés, l’intrépide et aventureux Loys Rohan mène une course contre la montre jalonnée de pièges mortels et de mauvaises rencontres, afin de prendre livraison d’une cargaison de blé providentielle, pour le compte de Louis XIV.

Dyptique historique, ce récit m’a transporté. On y retrouve de l’intrigue, de l’aventure, du complot… Ce que j’aime dans un bon roman de capes et d’épées... C’est du bon, c’est de la fiction historique bien entendu mais basée sur des faits réels et sur une période assez trouble de la fin du règne du Roi Soleil. A découvrir.


Méta-Baron – Wilhelm-100, le techno-amiral (Humanoïdes associés, Tome 1).

baronDepuis que le Méta-Baron a anéanti l’Empire, le chaos a profité aux infâmes Technos-Technos. Contrôlant l’Épiphyte, le carburant des voyages interstellaires, ceux-ci ont largement assis leur domination sur la galaxie. Lorsqu’ils apprennent que le Méta-Baron fait route vers Marmola, unique source d’épiphyte, ils font appel à Wilhelm-100. Ce Techno-Amiral, réputé pour son invincibilité et sa cruauté, peut-il arrêter le guerrier le plus puissant de l’univers ? C’est un combat de titans qui s’engage…

Le grand retour attendu d’une série culte. Jodorowsky n’est plus que consultant, certes, mais c’est sa patte que l’on sent tout au long du récit. Suite attendue mais surprenante, cet album mérite qu’on s’y attarde mais je ne le conseille qu’aux aficionados de la série. Car si vous n’avez pas lu les autres titres phares de la saga des Méta-barons, alors vous serez perdus. Cet état, les auteurs l’assument et offrent justement aux fidèles de l’Inkal, un début prometteur… A suivre.


Voici, ainsi se termine ma sélection mais il y encore tellement de chose de sorties. N’hésitez pas à lire, à laisser vos commentaires et à partager cette liste à tous vos contacts.

On se retrouve dans un mois avec encore plus d »avis sur les derniers arrivages.

Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer