New Avengers Tome 2 - Comics Prime

Et nous revoilà en présence des New Avengers, en réalité les Illuminati, mais quand il est écrit Avengers sur la jaquette, c’est plus vendeur. Ceci n’a pas empêché Jonathan Hickman de nous offrir un premier tome de qualité, mettant en place ce groupe de l’ombre qui doit prendre des décisions pour le bien du monde, à son insu. Un deuxième volume prenant place durant l’évènement Infinity, un délicat mélange de scénarios opéré pour éviter de perdre le lecteur. La recette a-t-elle fonctionnée ?

new avengers 2 coverFiche technique:
Scénario : Jonathan Hickman
Dessin : Mike Deodato
Editeurs: Panini Comics (VF), Marvel (VO)
Date de sortie: 1 juillet 2015
Pagination: 152 pages
Sollicitation:Infinity se poursuit ! Tandis que les Avengers partent dans l’espace; une guerre éclate entre le Wakanda et Atlantis. Le conflit commence à faire ses premières victimes et un membre des Illuminati est alors amené à faire un choix difficile. Pendant ce temps; Thanos et ses armées envahissent la Terre et les Illuminati sont les seuls à s’opposer au titan fou.

 

Vers l’Infinity et au-delà!

Nous reprenons notre groupe composé de Iron Man, Monsieur Fantastique, le Fauve, Docteur Strange, Flèche Noire, Namor et la Panthère Noire qui vont continuer leur combat pour préserver leur univers. Et on remarque que le poids de leurs actions est colossal et les différences de caractères s’affichent assez vite pour nos protagonistes. On les voit rivaliser d’ingéniosité pour parvenir à leur fin, l’avantage étant qu’ils ne sont pas n’importe qui et possèdent les moyens de leur politique. Bien vite, Thanos va venir se greffer dans l’histoire, mettant entre parenthèse le stress lié à la destruction des différents univers. L’arc Infinity va d’ailleurs trouver sa conclusion à la fin de ce tome et nous retournerons à ce qui fait le cœur des New Avengers, la fin des temps et la sauvegarde de leur univers. L’équipe de New Avengers, tel Machiavel, justifie ses moyens par la finalité.

new avengers 2-1

Deux hommes et un couffin

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le casting de cette équipe en fait l’un de ses points forts. Avengers versus X-Men (AvX pour les intimes) est passé par-là et l’attaque de Namor sur le Wakanda n’est toujours pas digérée. Les deux personnages ne se supportent pas, une inimitié se ressent lors de chacune de leurs rencontres. On prend plaisir à les voir apparaitre et lorsque Namor vient demander de l’aide à T’Challa, on savoure. Iron Man et Red Richards ne sont pas en reste, ils mettent en place des armes capables de détruire littéralement des mondes et semblent s’en accommoder. Après tout, pour eux, il n’y a pas d’autres solutions. Flèche Noire, lui, prépare un plan à l’abri du regard des autres membres du groupe. On doute que ses objectifs soient ce qu’ils laissent transparaitre et on essaie de comprendre quelles sont ses réelles motivations. Docteur Strange apparait impuissant, voyant que sa magie est inopérante face aux problèmes auxquels ils font face, et va aller chercher de la puissance là où il le peut. Autant le dire tout de suite, une des plus mauvaises idées qu’il puisse avoir, mais à nouveau, on comprend son geste et on attend impatiemment de voir les retombées de ses actes. Un peu en retrait sur ce tome, malgré un affrontement prenant place dans l’école pour mutant Charles Xavier, le Fauve doit affronter l’un des généraux de Thanos et ce sera presque tout pour lui.

new avengers 2-2

Memento

Hickman nous offre un deuxième tome, celui-ci mettant en avant le duo Namor et Panthère Noire. Le moins que l’on puisse dire, c’est que ça marche. La tension qui anime les deux personnages est palpable et on les voit s’allier, se trahir, s’allier à nouveau si bien qu’on se demande quand cela va finir par exploser. Hickman a pris le parti de fragmenter la saga Infinity dans différentes séries (Avengers Tome 4, Infinity et New Avengers Tome 2) au risque de nous livrer une histoire dont on ne comprendrait pas les réels enjeux. Ici, la réussite est presque totale. Ayant pris la peine d’introduire les gemmes de l’infini dans le tome précédent, on comprend aisément les ambitions de Thanos et pourquoi est-ce qu’il descend sur Terre. Évidemment, pouvoir lire toute la saga fournit les détails qui nous manquent en se contentant de New Avengers mais il n’en reste pas moins que la lecture de ce livre se justifie sans avoir besoin du reste, un petit exploit. Il est regrettable cependant que par moment l’histoire avance trop vite ou fait des ellipses qui nous obligent à faire une pause pour se remettre dans le récit et accepter le fait qu’il nous manque simplement certaines pièces du puzzle. Hickman nous livre également des évolutions intéressantes concernant les membres du groupe. Il nous fait clairement sentir que leurs actions vont finir par avoir des conséquences ; des conséquences qui seront à la hauteur de la gravité de leurs actions.

new avengers 2-3

Nancy Callahan?

Au dessin, nous retrouvons Mike Deodato qui fournit un très bon travail. On le sent à l’aise avec le ton plus sombre de la série, cela semble lui convenir. Il y a certes quelques choix discutables, comme l’apparence massive du Fauve, mais l’ensemble reste cohérent et d’une qualité plus que correcte. Une légère baisse de régime est à noter sur le chapitre 11, mais rien d’alarmant. L’homme a œuvré sur l’ensemble de la série, on lui pardonne donc facilement d’avoir parfois un peu de mal à suivre le rythme de parution. Pour les plus attentifs, vous aurez remarqué les similarités entre Black Swan et l’actrice Jessica Alba, particulièrement remarquable sur les dernières planches de ce tome. Ce n’est pas dû à votre imagination, mais bien au fait que Deodato utilise des photos de l’actrice comme source d’inspiration pour ses personnages féminins. Il semblerait que l’inspiration ait été un peu trop présente par moment pour Black Swan. Avouons-le, il aurait pu plus mal choisir car on se régale de la voir se déplacer sous les traits de l’actrice de Flipper le dauphin, où elle ne jouait pas le dauphin.

new avengers 2-4

Mesure d’urgence

Dans l’ensemble, ce tome 2 se révèle à la hauteur de nos espérances. Il n’arrive sans doute pas à surpasser le tome 1, mais nous offre un récit intéressant et une première approche de la saga Infinity, que je ne peux que vous recommander de lire. Par moment un peu confus, on regrette que le rythme soit un peu trop soutenu pour arriver à tout caser en quelques chapitres. Le fait le plus notable à ce niveau-là est sans doute la première bataille prenant place au Wakanda qui débute pour mieux laisser la place à une toute autre scène. Et au final, on ne connaitra le déroulement de cette bataille que parce que Thanos nous le fera savoir. Un peu dommage pour ce qui aurait pu être une belle scène d’action. Malgré ces quelques défauts, on ressort de la lecture avec la fâcheuse envie de lire la suite, signe que Hickman a fait du très bon travail. Les New Avengers ont un casting impressionnant, les personnages suffisent à savourer le récit. Hickman nous offre des scènes entre Namor et la Panthère Noire qui sont un régal et on voit même, chose rare, un Namor désemparé qui a perdu son air hautain. Vivement la suite.

Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer