Nains T7 : Derdhr du Talion - Comics Prime

Que devient Ordo depuis le Tome 2 de Nains ? Bien planqué depuis 15 ans il se la coule douce loin des différents ordres qui lui en veulent, j’ai nommé la Loge Noire, l’Ordre du Talion et l’Ordre de la banque de Pierre. Comme dans tout bon film de Stallone ou Schwarzy, un soldat efficace ne reste jamais indéfiniment à la retraite ! Simple suite ou bien envolée d’une épopée ? Vous le saurez tout de suite !

Scénarios : Nicolas Jarry.
Dessins : Stephane Crety.
Coloriste : Digikore Studios.
Éditeur : Soleil.
Style : Médiéval Fantastique.
Date de sortie: 19/04/2017.
Pagination: 56pages.
Sollicitation :

Quinze années se sont écoulées depuis l’incendie qui a ravagé Fort Druz. L’ordre du Talion n’a pas été détruit. Le pouvoir a seulement changé de mains, passant de celles des archivistes à celles des seigneurs de la banque de Pierre. Pourchassé par les maîtres assassins de la loge Noire, Ordo a renoncé à sa vengeance… Jusqu’au jour où la belle et mystérieuse Derdhr, l’un des plus puissant seigneurs de la banque de Pierre, vient le trouver pour lui proposer de terminer ce qu’il a commencé…

Et dix de Derdhr

Nicolas Jarry le scénariste d’un bon paquets des Elfes, Maîtres inquisiteurs et de la série nains est sacrément prodigue, mais non content de cela le gars est salement doué. Il nous revient ici avec la suite des aventures du Nain Ordo, assassin de son état qui a raccroché les dagues empoisonnées pour se mettre au vert (enfin, un nain se met plutôt à l’ombre d’une belle montagne en général). Il a trop foutu le bordel et avec bien trop de talent pour qu’on le laisse dans son coin. Ses actions du passé ont redistribués les cartes à l’avantage de la Banque de Pierre, qui est a quasi réussi à mettre la main-mise sur le contrôle de tous les pouvoirs. Tous ? Non, un Nain résiste : le père d’Ordo, richissime homme d’affaire. Derdhr sait que Ordo en veut encore à son père. Notre ancien assassin quant à lui pense être assez malin (et pas trop rouillé) que pour manipuler tout ce beau monde. Bref je n’en dirai pas plus sur le scénario de ce T7, riche et complexe, on va d’intrigues en retournements de situations dans des affrontements politiques au sein des plus hautes sphères d’Arran. C’est un délice pour les méninges.

Talion aiguille !

Stéphane Crety reprend ses crayons après Nains T2, déjà à propos d’Ordo (suivez!), et c’est toujours magistralement mis en scène. Ok, la bd est bavarde, y a pas mal de contexte à placer/replacer mais malgré cela on a des paysages et des architectures magnifiques comme à l’accoutumée. Vraiment rien de spécial à redire et j’ai tout simplement pas envie de pinailler tellement j’ai passé un super moment à lire ce Tome 7. Le studio aux commandes du coloriage fait un excellent travail continue à donner une unité salvatrice à la série.

Nains T7 : Derdhr du Talion
Complexe et savoureux, ce bel album du meilleur duo, à mon sens, qui oeuvre sur Nains nous livre ici un nouveau chapître riche en contexte et en scènes mémorables !
Scénario
Dessins
Ce qu'on a aimé
  • Le scénario prenant de bout en bout
  • Les nombreux retournements de situation
  • Très bien mis en scène
Ce qu'on a moins aimé
  • Trop à raconter pour un seul tome
4.2Aventure prenante et maligne

A propos de l'auteur

Né avec du FrancoBelge et des Jeux vidéos entre les mains. Dorothée m'a fait découvrir l'Animation Japonaise puis lire des Mangas, Depuis le milieu des années 90 je lis des Comics.

Articles similaires