Mortal Kombat 11 : "You're next !" - Comics Prime

Onzième opus pour la saga la plus violente des jeux de combat. Est-ce l’épisode de trop ? Ou ont-ils su amener du sang frais dans cette série qui a plus de 25 ans ? FIGHT !!!

Développeur : NetheRealm studios
Editeur : Warner Bros Games
Date de sortie: 24 avril 2019
Plateforme : PS4
Prix : Classique +/- 50€  Premium Edition +/- 90€  Edition collector Masque Scorpion +/- 290€
Sollicitation : Mortal Kombat est de retour dans un nouvel épisode de la série emblématique, plus explosif que jamais ! Découvrez les toutes nouvelles variantes de personnages qui vous permettront de modifier vos Kombattants comme jamais auparavant. Grâce au nouveau moteur graphique, vous participerez à une expérience fracassante et criante de réalisme qui vous plongera au cœur du kombat. Et ce n’est pas tout : avec sa liste de nouveaux Kombattants, le retour des Kombattants Klassiques et les cinématiques époustouflantes de son mode histoire, Mortal Kombat 11 réinvente avec brio la saga épique créée il y a plus de 25 ans.

Back in the days…

Je commencerai cet article par un hashtag : #vieillesse. Et oui les amis, à l’époque, j’ai explosé des testas sur Mortal Kombat 1.
On était sur méga-drive de Sega et ce jeu était tellement énorme pour l’époque ! Une digitalisation de vraies personnes, du sang qui giclait partout, des heures à taper correctement des Fatalities…. Pffff ! Bon après, votre serviteur à joué au deuxième et troisième opus (je pense sur super Nintendo) mais sans plus, le temps de maraver ma sœur et mon frère quoi. On avance très vite dans le temps car ces dernières années, même si j’ai voulu les acheter, j’ai raté MK vs DC comics et l’avant dernier Mortal Kombat X. Alors quand la rédac te propose MK 11 à test en avant première…. bin tu dis VOUI !
Et puis quand on est professionnel comme moi (#mytho), on se rencarde sur l’histoire du jeu. Car oui, du sang a coulé sous les ponts, sur les murs, en l’air, bref, vous m’avez compris. J’ai trouvé le lien de ce gars (Jean-Baptiste Show) qui vous fait un résumé du feu des dieux anciens, cliquez ICI, vous ne le regretterez pas tellement c’est génial !

Back to the Future…

Avant de vous parler du jeu en lui-même, je vous parle de l’histoire de celui-ci. Dark Raiden a foutu le bordel et une certaine Kronika (gardienne du temps et du destin, rien que ça) va devoir trouver une soluce. Ni une, ni deux, elle fait revenir les Kombattants du passé dont le Raiden aux yeux bleu qui n’est pas perverti par l’amulette de Shinnok (je vous avais dis de cliquer !). Ce dernier va enquêter sur les intentions de Kronika et va envoyer des anciens et nouveaux kombattants en mission. Grosses bastons à venir !

The Menu please

Je vais donc vous faire un tour complet du proprio pour vous mettre l’eau à la bouche (ou le sang ? je sais plus).
Premier menu avec 4 choix possibles : Konquête – Kombat – Kustomiser – Apprentissage
Quand vous êtes un vieux comme moi et que ça fait une plombe que vous n’avez pas mis un high-kick, vous foncez sur apprentissage.

Trois sous-menus  dans apprentissage :
-Entraînements = Simple pour essayer les persos de son choix.
-Tutoriel = qui porte bien son nom car là, ça ne rigole déjà plus ! Tuto de base mais aussi avancé en attaque et en défense plus les animations. Stratégie = Vous pouvez construire vos Kombos, travailler vos avantages et pression et également votre positionnement ainsi que l’utilisation de vos ressources (oui on utilise des objets dans ce jeu !).
Tous ça pour chaque personnage bien entendu. Moi j’ai utilisé mon chouchou de toujours… Sub-Zéro.
-Entraînements aux Fatalities = Tu choisis ton perso et tu chauffes bien tes ptites phalanges ! Deux Fatalities par personnage (dont une au début, la deuxième est à gagner). Je parlerai aussi ici des Brutality qui peuvent terminer un combat par certains coups mais qui sont donnés ailleurs qu’ici.
On peut donner un peu de vie à son adversaire avec un Mercy mais je ne suis pas assez gentil pour ça !

On passe au menu Konquête : divisé en 4 sous-menus = Histoire – Tours du temps – Tours Klassiques – Krypte
Le mode histoire que j’ai bien évidemment terminé (comptez 5 à 6 heures) est vraiment ouf ! En fait, vous regardez un film d’animation plus que vous ne jouez. Les scènes de combat s’intercalent très bien, vous avez même le choix parfois entre deux persos. Vous pourrez revenir ultérieurement pour faire la même partie de l’histoire avec le deuxième choix. Après, on achète pas un MK pour le mode histoire mais pour bastonner ses potos à la maison ou en ligne 😉

 

On continue la branche Konquête avec les Tours du temps et Klassiques :
Avec les Klassiques, vous arrivez au bout et vous êtes content ! Vous avez même la fin de l’histoire avec votre perso préféré (Sub-Zéro forever).
Tout du long du jeu, détail important, vous cumulez des pièces et des objets et des artefacts et des trucs dans tous les sens ! Violent ! Mais on y reviendra. Pour les tours du temps, il faut en terminer pour en avoir des nouvelles. Elles changent tout le temps et limitées dans celui-ci. Vous pouvez les faire avec un chrono au cul aussi… chaud.
Vous avez aussi sur certains adversaires des tours, un petit dragon qui tourne autour. En fait ce défi dragon est encore bien sympa mais bien taré.
Pendant que vous combattez, certains défis apparaissent (genre mettre deux coups aériens) et vous avez quelques secondes pour les réaliser et ainsi les valider. Gains d’objets au passage.

Sous menu suivant : La Krypte :
La krypte aka le magasin tenu par Shang Tsung himself les gars ! On se retrouve carrément sur l’île de ce dernier et on incarne un ninja hipster.
Votre bonhomme ne sait rien faire d’autre que d’ouvrir des coffres et frapper des jarres. Pas de sauts ni de grimpettes ici. Vous êtes là pour récupérer des objets, des coups, des costumes, des images, etc… J’avais pas mal de pognon à dépenser et ça devient vite casse-bonbons ! Vous ouvrez des coffres ( de 1200 à 14000 balles) non stop dans le style God of War mais vous ne savez pas ce que vous allez récupérer. Il y a une carte donc je présume qu’il y a moyen d’avancer assez loin. Il y a une forge aussi un cran plus loin, et en combinant des objets on en crée des plus puissants. Mais, quand les utilise-t-on ?

On passe au menu Kombat = Divisé en 4 sous-menus : Local – Tournoi – En ligne – Kombat I.A.

C’est clairement la partie pour jouer avec le reste du monde. Soit avec les potos et une bibine en local et tournoi. Contre les potos en ligne mais avec une bibine ou des inconnus (Playstation plus bien sûr) sans oublier une bibine. J’ai testé par contre le Kombat IA. Tu montes une équipe de 3 personnages et tu cherches un combat. Tu restes spectateur de ta victoire ou de ta défaite (j’ai perdu bien évidemment). Mouais.

Dernier menu = Kustomisation : Deux sous-menus : Personnages – Kollection

En gros le menu options. Avec les personnages vous changez vos tenues mais aussi vos styles de combats, et il y en a pas mal. Dans kollection, vous checkez vos gains. Art conceptuel, environnements, histoire ainsi que tous vos bonus (épilogues, recettes pour la forge et musiques du jeu !)

 

Gaming

Bim ! Blam ! Splash ! Y a pas à dire, MK ça envoie du bois. Même si ça faisait longtemps pour moi, les coups spéciaux reviennent vite. On joue avec deux coups de poings et deux coups de pieds. R1 sert a interagir avec le décor (cinématique bien gore) et L1 sert à attraper son adversaire et à le projeter d’une façon amicale. La grosse nouveauté de cet épisode c’est le Fatal Blow ! Lorsque vous arrivez à 30% de votre barre de vie, vous pouvez l’utiliser. Attention, une seule fois ! Donc, sur 3 manches, il faut un minimum de stratégie. Ce fatal blow est une base du X-ray de MKX mais en plus abouti. La cinématique qui s’en suivra est archi-gore et votre adversaire le sentira clairement passer. Une autre touche intéressante qu’on utilise dans les menus, c’est L2 qui vous aide à savoir où vous en êtes et donne toutes les statistiques possibles et imaginables. Violentissime !

En résumé

Mortal Kombat 11 est sacrément komplet (je mets des K partout maintenant). Graphiquement bluffant et nerveusement maniable, il y a vraiment moyen de passer pas mal d’heures dessus. Parfois un peu relou avec la Krypte et surtout avec les objets à utiliser. Mais oui, les objets ! Vous les utilisez dans les Tours avant les matchs et ça vous aide clairement. Après, il y en a tellement que…. PFFF… Uppercut dans la chetron et on est bon !
Ce jeu ravira les vieux comme moi ainsi que les nouveaux qui commenceront ici, car c’est une belle porte d’entrée… à se prendre en pleine face.

Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

Mortal Kombat 11 : "You're next !"
Belle évolution de ce jeu de baston classique. Pour les vieux et les noob à la fois et ça, c'est génial !
Graphismes
Histoire
Durée de vie
Ce que l'on a aimé
  • Film d'animation vraiment cool
  • Fatal Blow impressionnantes
Ce qu'on a moins aimé
  • Farming total dans la Krypte
  • Trop d'objets tue les objets
4.0Note Finale
Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer