Mass Effect : Nouveau Monde - Comics Prime

Mass Effect, une trilogie géniale et puis un drame (pour beaucoup). Mana Books nous présente l’origin story d’un membre de la race la plus badass de l’univers Mass Effect : les Turiens. Qui comme leur nom ne l’indique pas ne viennent pas de la planète Tuerie, mais ça devrait. Mais est-ce du coup une bonne intro à Mass effect Andromeda ?

Scénario : John Dombrow, Jeremy Barlow.
Dessins : Gabriel Guzmán.
Coloriste : Michael Atiyeh.
Éditeur : Mana Books.
Style : Science Fiction.
Date de sortie: 08 Février 2018.
Pagination : 104 pages.
Sollicitation : L’Initiative Andromède… Aux yeux du public, l’entreprise colossale de Jien Garson n’a qu’un but : trouver un nouveau foyer à l’humanité et aux autres peuples de la Voie lactée. Mais lorsque le lieutenant Teran Kandros se retrouve seul survivant d’une attaque dévastatrice, il commence à soupçonner que derrière ce prétexte humanitaire se cachent des motivations plus sinistres…

Déterminé à lever le voile sur les intentions de l’Initiative, Teran sera contraint de s’y infiltrer. Et tout en aidant Jien Garson à retrouver un scientifique disparu dans des circonstances suspectes, le lieutenant devra redoubler de vigilance pour affronter les nombreux dangers sur son chemin et faire éclater la vérité au grand jour.

Prologue à l’épilogue

Première bonne nouvelle pour moi : Mana Books ne fait donc pas que des Artbooks de qualité ? Deuxième bonne nouvelle pour moi : ils s’attaquent à Mass Effect, une licence chère à mon coeur que Bioware a tué avec le désastre du 4ème jeu (pas de polémique !).
Alors oui mais ça reste quand même un Univers avec un grand U ! « Nouveau Monde » est le titre de ce bouquin, « Discovery » en Anglais pour un comicbook one shot publié aux USA avant la sortie d’Andromeda (dont il ne porte pas le nom d’ailleurs, étrangement) afin de présenter le postulat de ce qui devait être le nouvel arc de la saga vidéoludique.

Teran Kandros est le héros de notre histoire. Si vous avez joué au jeu vous reconnaitrez le PNJ/NPC qui gère la milice du Nexus, votre vaisseau mère. Au début du comicbook il ne fait donc pas encore partie de l’initiative (paye ton spoil du coup) et il se retrouve même dans la peau d’un agent double envoyé pour espionner la créatrice de l’Initiative Andromède : Jien Garson. Teran aura donc à coeur de découvrir si L’Initiative cache des sales petits (et gros) secrets, car avouons le, le projet est trop beau que pour être clean et désintéressé .

Le cadre est donc connu par les aficionados du titre de Bioware : Pendant Mass Effect 3ème du nom, alors que les Moissonneurs (les méchants) arrivent dans notre voie lactée pour tout péter, Jien Garson (et pas Jyn Erso comme dans Rogue One, je confonds sans arrêt les deux noms) Lance un projet de colonie vers Andromède pour sauver des colons issus des races de l’alliance galactique.

Disons le tout net, le bouquin ne vous prend pas par la main et les novices à la saga perdront quasi la totalité de l’intérêt de cet ouvrage. Même si on nous présente le contexte dans le premier tier il y a une tonne de références que vous louperez si vous n’avez jamais touché à un des jeux Mass Effect.

Pour autant, les fanboys and girls n’en auront pas tellement de révélations non plus malheureusement. Prologue au 4ème jeu il ne spoile donc pas ce qu’on y trouve et c’est, en partie, bien dommage pour nous qui le lisons après coup. Le destin de Jien Garson restera un mystère par exemple. L’histoire reste plaisante mais trop frénétiquement narrée. Il y a des ellipses et des manques de précisions qui entachent le scénario sans le gâcher si on s’en tient à l’ouvrage seul et pas au tableau général.

Retranscription d’un monde riche

Côté dessins c’est du très bon et très respectueux. On a droit à une bonne partie des races de l’Univers et le tout rendu impeccablement des particularités physiques au rendu du matériel. Si c’est parfois un peu figé dans ses actions (malgré le côté « elliptique » comme je le disais au dessus) les dessins suivent le rythme effréné de la narration tant bien que mal en apportant un max d’informations dans cases bien chargées et jamais fainéantes.

Mass Effect : Nouveau Monde
Bonne surprise de voir débarquer ce Comicbook One shot. Belle surprise visuelle. Je reste sur ma faim de révélations mais certainement pas sur ma soif d'en voir plus de cet Univers génial. Il est a noté que si vous aimez Mass Effect, Mana Books sort en parallèle l'Artbook sur la création de l'univers du jeu Andromeda.
Scénario
Dessins
Ce qu'on a aimé
  • Visuellement impecc et respectueux.
  • Avoir un pont entre la trilogie et Andromeda.
  • Un héro Turien très cool et badass.
Ce qu'on a moins aimé
  • Narration qui ne prend pas assez son temps.
  • Une histoire qui ne livre au final que peu de secrets.
3.9Beau mais anecdotique.
Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer