[LOST IN LIBRARY] Marvel Dark - Venom, tome 4. Une bande de sauvages. - Comics Prime

Grâce à son symbiote « apprivoisé », Flash Thompson a été admis dans le club très select des Secret Avengers. Pour le garder sous surveillance, entre autres. Bref, Venom est un super-héros en proie à ses démons intérieurs. Encore un, serais-je tenté de dire… La découverte d’un personnage en plein milieu d’un run est toujours délicate. Je saurai donc gré aux coutumiers de Venom d’être indulgent envers cet avis qui n’engage que moi.

Fiche Technique :
Scénario :
Rick Remender, Cullen Bunn.
Dessins :
Lan Medina, Kev Walker, Robert Atkins, Declan Shalvey.
Couleurs : Andres Mossa, Chris Sotomayor, Lee Loughridge.
Éditeur :
Panini Comics.
Collection : Marvel Dark.
Date de sortie: 10/01/2018
Pagination :
176 pages
Sollicitation :
Flash Thompson vient de rejoindre les Secret Avengers et déjà, les ennuis l’attendent au tournant. Alors qu’Eddie Brock, le premier Venom, fait un retour fracassant, le Maître du Crime et sa nouvelle équipe de super-criminels comptent bien donner du fil à retordre à note héros. 
 
 

 

Venom

Comme expliqué dans le synopsis ci-dessus, Flash Thompson a rejoint les Secret Avengers et ces derniers ont mis en place un système qui lui permet de ne plus être sous l’emprise de son symbiote. Enfin pas trop.  Malheureusement pour lui, il a encore quelques œufs à peler avec des méchants très très méchants. Ces derniers sont dirigés par le Maître du Crime et regroupe pléthore de joyeux drilles tels que Jack ‘o Lantern, la Mouche (rien à voir avec Jeff Goldblum (enfin, je crois)), Megatak et j’en passe. Parallèlement à ça, son couple bat de l’aile et ainsi de suite.

Flash veut donc mettre ses proches (sa mère, sa sœur, son ex) à l’abris en leur cachant son identité secrète mais le Maître du Crime (qui, lui, connait son identité secrète) ne l’entend pas de cette oreille.

Lecture d’un néophyte.

Je connaissais le personnage de Venom au troisième volet de Spider-Man réalisé par Sam Raimi mais je n’avais encore jamais lu aucune de ses aventures. Et je dois bien avouer qu’un n-ième super-héros aux prises avec ses démons intérieurs ne m’a pas excité plus que ça. Néanmoins, la réalisation générale de ce tome est plus que correcte : les dessins font le taf et le scénario ne laisse pas une seconde de répit au lecteur.

Les super-vilains sont un peu too much mais, dans ce genre de lecture, il ne faut pas s’attendre à de la dentelle. C’est relativement violent mais les jurons sont censurés (putain de bordel de merde, mais POURQUOI ?!?) et, malgré le fait que Flash et Betty soient aient été en couple, on peut se demander si les héros Marvel sont véritablement sexués (Deadpool excepté, s’entend). Attention, je ne dis pas qu’il faut mettre des scènes de fesses partout mais, ce qui me dérange, c’est le puritanisme tout américain qui nous est servi au long des pages (on a des flingues et on bute tout le monde sans vergogne mais on le fait poliment et on reste habillé).

Je gage que cet opus amènera quelque chose aux fans (ou du moins aux enthousiastes) du personnage et/ou de la (des ?) série(s ?) mais ce n’est clairement pas ma tasse de thé. Conclusion : je dois être trop vieux pour ces conneries.

[LOST IN LIBRARY] Marvel Dark - Venom, tome 4. Une bande de sauvages.
Premier contact pour moi avec Venom et, bien que je ne me sois pas ennuyé durant la lecture, je dois avouer que ce n'est pas exactement ma tasse de thé. Mais je suppose que les fans de symbiotes y trouveront leur compte.
Dessins
Scénario
Ce qu'on a aimé
  • Le rythme soutenu
  • Le côté sombre
Ce qu'on a moins aimé
  • Encore un super-héros torturé de l'intérieur (mais pas que)
3.2Note Finale
Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer