Marco Polo - Á la cour du Grand Khan. - Comics Prime

Vingt ans ont passés. Vingt ans à la cour du Khan. Vingt ans d’aventures, de découvertes merveilleuses et de missions diplomatiques. Le jeune Marco Polo a bien grandi et a su se forger une place de maître près du plus grand souverain de l’époque.

Mais qu’en est-il véritablement de ces vingt années ? Furent-elles calmes ou semées d’embûches ? Ce second et dernier tome nous apporte les réponses. Bien sûr, il s’agit d’une vision d’auteur et il ne faut pas prendre au pied de la plume ce qui se déroule sous vos yeux, mais les recherches documentaires des scénaristes se ressentent au travers de cet opus. Un cahier historique vient conclure, comme pour le tome précédent, ce volume et apporte des lumières nouvelles et précises sur le premier Indiana Jones de l’Histoire : Marco Polo, l’audacieux.

Fiche Technique :

Marco Polo 2

Scénario : C. CLOT, D. CONVARD, E. ADAM
Dessin :F. BONO
Édition :Glénat
Synopsis : Après un long voyage sur la route de la soie, Marco Polo le marchand vénitien est parvenu à Chang-Tou, la capitale que le grand Khan Kubilaï a fait ériger au cœur des steppes. Agréablement surpris par ses connaissances, l’empereur mongol ne tarde pas à se lier avec le jeune explorateur qui sait parler sa langue et à lui confier d’importantes missions. Il ira jusqu’à faire de lui son ambassadeur. On sait qu’à son retour, le récit de Marco Polo et ses découvertes ont bouleversé l’image du monde et de la cartographie pour les siècles à venir…
Mais que sait-on vraiment de son voyage ?

Une vie pleine d’aventures…

Comme pour le tome précédent, CONVARD et ADAM, les scénaristes, signent ici un récit plein d’action et d’aventure, un récit de cape et d’épées avant l’heure. Le rythme est soutenu, agréable aux yeux et à la lecture et les dessins de BONO, une pure merveille. Les couleurs sont belles, les courbes réalistes et nous prenons plaisir à découvrir les complots qui agitent la cour de Kubilaï. Intrigues pour la succession du grand homme. Plan d’invasion des pays voisins, trahisons et autres sont le lot quotidien que doit affronter le jeune marchand vénitien. Nous vivrons aussi le récit de son retour dans la ville qui l’a vu naître et la fin de ce jeune homme au destin exceptionnel comme le soulignait l’ermite turc dans le premier tome.

Pagode3

… mais fort brève.

Néanmoins, c’est trop court. Trop rapide. Marco a vécu vingt ans au sein du plus grand empire du monde et nous n’avons droit qu’à une ou deux petits récits durant ce tome qui se conclut bien vite. Je comprends la volonté de boucler l’histoire en deux tomes et on pourrait en faire une fresque sans fin des aventures romancées de l’explorateur. Mais tout de même, on dirait presque que sur la fin, chaque case est une aventure en soit pour arriver au terme du récit. On y voit le retour de la famille Polo, ses déboires contre Gêne, alors en guerre avec Venise et la péripétie qui mena Marco à écrire ses mémoires mais je garde un goût de trop peu. J’aurai aimé être encore transporté au 13ème siècle et vivre ce qui constitue le début des Grandes Découvertes.
Lisez c’est du bon. Et puis rêvez vous aussi à ces contrées exotiques et merveilleuses qui ont tant inspirés les plus grands bardes et les poètes les plus en verve.

Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer