MANGA : Knights of Sidonia - Comics Prime

KNIGHTS OF SIDONIA T01Auteur : Tsutomu Nihei (à qui nous devons Blame et Biomega)
Genre : Seinen
Éditeur : Glénat
Série en cours – 10 tomes au Japon et 5 en VF (le tome 6 sortira en novembre prochain)
Une adaptation anime est en cours de production

Sollicitation : Dans un lointain futur, l’humanité navigue aux confins de l’espace depuis 1 000 ans. Mais à nouvelles frontières, nouvel ennemi ! Les redoutables Gaunas, de très loin supérieurs à l’humanité, ont détruit la Terre et poursuivent les survivants sans relâche. Les hommes, réfugiés dans de gigantesques navires spatiaux, mettent au point une arme révolutionnaire, les Sentinelles, pour tenter de faire face à la menace. Tanikaze Nagate, est né dans les entrailles du Sidonia, l’un de ces navires. Il est alors recruté pour piloter une Sentinelle.

Mon avis : Il y a quelques temps de cela, je vous parlais de la Stratégie Ender et bien voici le manga qui s’en rapproche le plus. On a une humanité en péril, menacée par un ennemi extraterrestre ayant l’avantage du nombre, un jeune héros aux origines inconnues mais qui visiblement à ce qu’il faut pour gagner la guerre (son contrat stipule qu’il doit participer à chaque bataille), des méchas surpuissants, une technologie qui allie clonage, photosynthèse et hybridation, sans oublier une ambiance S-F psychologique qui n’est pas sans rappeler Battlestar Galactica et Neon Genesis Evangelion (je rejoins l’éditeur à ce sujet).

Ce qui est à la fois agréable et déroutant dans cette histoire c’est la manière qu’à l’auteur de ne pas réaliser de transition entre deux séquences. Inconsciemment, on est obligé de s’immerger dans l’histoire afin d’imaginer ses transitions. Là où certains ne verraient qu’un énième manga avec des méchas dans l’espace, KoS pousse la réflexion sur l’avenir de l’humanité, sa place et celle de la science dans l’univers. Mêmes les rapports hommes/femmes ont été revu puisqu’un troisième sexe a été rajouté, capable de se reproduire avec un homme ou une femme voir tout seul par parthénogenèse. On regrettera un traitement léger sur l’apparence des personnages qui peut parfois embrouiller le lecteur, beaucoup de gens qui se ressemblent et certains qui disparaissent pour être remplacer par d’autres … peut être est-ce là une critique de l’auteur sur notre société où personne n’est irremplaçable, sauf peut être notre héros …

Le tout est servi par un graphisme sublime, je me souviens plus jeune avoir lorgné sur les tomes de Blame et me voici à lire le sublime Kos dont le mécha et chara-design n’ont rien a envier aux autres productions du genre.

En conclusion, les chevaliers de Sidonia (pour les francophiles) est un excellent seinen de Science-Fiction qui utilise habilement les méchas pour traiter différents thèmes, chères à l’auteur. En attendant l’anime qui ne devrait plus tarder, je vous invite à vous procurer cette série qui vaut largement le détour.

Note : si j’ai à l’origine été attiré par le nom de la série c’est qu’il me rappelle le titre d’une chanson du groupe britannique Muse : Knights of Cydonia.
Cydonia est une région de la planète Mars où a été prise en 1976 une photo représentant un visage (Cydonia Mensae), ce qui a poussé certains a émettre l’hypothèse qu’il y avait eu une civilisation martienne. On sait depuis, grâce à des clichés de meilleurs résolutions, qu’il s’agit d’une colline érodée. Le choix pour le titre de ce seinen est tout à fait à propos puisqu’il parle essentiellement de civilisations spatiales et du devenir de l’humanité. On notera d’autres références à cet endroit notamment dans le jeux vidéo Final Fantasy IV où le relief a été intégré à la carte de la lune.

Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer