La malédiction de Rowans - Comics Prime

Une curiosité est apparue il y a quelques semaines dans les bacs de nos librairies : La malédiction de Rowans ; un titre et une couverture qui sentent bon la maison hantée et le film d’horreur classique des années 90. Un genre qui n’est pas beaucoup représentée dans les comics et souvent boudée par la critique. Un pari, donc des éditions Delcourt et de Boom Studios !

Scénariste : CAREY Mike
Coloriste : TROY Andy
Illustrateur : PERKINS Mike
Editeur VF : Delcourt Comics
Editeur VO : Boom Studios

Sollicitation : Lorsque vous combinez le phénoménal talent de Mike Lucifer Carey et de Mike Le Fléau Perkins, deux des plus grands auteurs britanniques de BD, cela donne La Malédiction de Rowans, un récit d’horreur absolument exceptionnel.

 

Toc, toc, toc

Pour les vacances d’été, Katie – jeune américaine, issue d’une famille modeste de Floride – décide de participer à un échange de maison avec une parfaite inconnue du nom d’Émily Coles. L’édifice est une résidence se trouvant dans un petit village en Angleterre. En discutant les jeunes filles apprennent rapidement à se connaître. Et il s’avère que la maison en Angleterre était l’ancienne maison de la famille Cole
En arrivant sur le sol anglais, Katie se rend vite compte que la demeure semble cacher de lourds secrets et surtout que celle-ci semble être habitée. La jeune américaine décide alors de mener une enquête pour comprendre ce qui s’est passé dans cette maison. La jeune femme fera appel à toutes ses ressources même les plus mystiques pour résoudre cette affaire.

Graphiquement culotté

Difficile d’avoir un avis tranché sur La malédiction de Rowans, tant le récit n’est pas dénué de qualité mais aussi de défauts. La première chose qui frappe en ouvrant le bouquin, ce sont les dessins de Mike Perkins et ses choix dans la mise en forme. En effet, son style colle bien à cette histoire qui navigue entre le film d’horreur et le film Pulp. L’artiste utilise beaucoup l’aplat de noir pour renforcer le côté horrifique et mystique de l’oeuvre, ajoutez à cela une palette de couleurs quelques fois très saturée, on a l’impression de tenir dans les mains un comicbook d’un autre temps. Ce qui n’est pas dérangeant en soi et qui contraste beaucoup avec les choix typographiques, lorsque par exemple Katie est sur son ordinateur ou lorsqu’elle utilise son mobile. Ces deux aspects nuisent je trouve à l’immersion. Aussi certaines planches, ont tendance à casser le rythme de lecture, en naviguant entre deux eaux Perkins à qui on doit les dessins de l’adaption en comics du Fléau, nous perd un peu dans un imbroglio spatio-temporel. Par contre l’artiste est époustouflant lorsqu’il s’agit d’exprimer les émotions sur le visage des gens.

Prévisible

Même si on est dans une histoire assez basique Mike Carey (Lucifer) essaye d’apporter sa petite contribution au mythe de la maison hantée. En y introduisant des éléments qu’on a pas l’habitude de voir dans ce genre de récit. Par contre, le traitement de certains moments clé de l’histoire sont éludés ou juste évoqué, ces ellipses narratives entraînent un manque d’intérêt au sort des différents protagonistes. Par contre la caractérisation des personnages principaux est bien amené, même si on regrettera de temps à autre une facilité d’écriture que je qualifierai d’un peu archétypale. On est clairement en terrain connu.

La malédiction de Rowans
Avec ses 4 chapitres La Malédiction de Rowans ne m’a pas convaincu à 100%, parce qu’il est difficile de s’attaquer à une histoire de maison hantée sans tomber dans le “déjà-vu”. On est face à un récit classique empruntant des ficelles scénaristiques vues et revues. Dommage, pour un comicbook qui a un parti pris graphique aux influences diverses...
Dessins
Scénario
On a aimé
  • Dessins qui collent à l'ambience
  • Quelques bonnes idées
On a moins aimé
  • Le scénario linéaire
  • Prévisible
2.0Dommage !
Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer