[LOST IN LIBRARY] Le collège noir - Comics Prime

Ulysse Malassagne a sorti ce petit bijou de littérature fantastique (pour les jeunes (et les moins jeunes)) en octobre 2016. Sur base de croquis qu’il a fait durant ses années d’internat, il nous conte les événements étranges auxquels il a été confronté au cours de cette période.

Ulysse est pensionnaire dans un internat et, avec quelques uns de ses copains, il passe y les vacances sous la surveillance de Lena, une pionne désabusée et qui a trouvé la bonne planque pour passer ses journées à retaper sa vieille moto et en ayant relativement la paix.

Une nuit, Jonas disparait mystérieusement et est retrouvé noyé dans un des marais alentours. Peu de temps après, l’âme de ce dernier apparaît aux autres sous la forme d’une étrange boule lumineuse. Bien entendu, les comparses suivent ladite lumière et sauve l’âme de Jonas in extremis d’une sorcière voulant l’offrir (avec quelques autres) au Seigneur des Ténèbres. La sorcière, quelque peu courroucée, n’aura de cesse de leur envoyer des invocations pour se venger et enfin pouvoir faire son offrande.

À mi-chemin entre le Petit Nicolas et Harry Potter, ce premier tome du Collège noir de Ulysse Malassagne m’a vraiment surpris de part sa fluidité, son humour et ses rebondissements. Le tout sans la sauce dégoulinante de mièvreries qu’on sert habituellement à un public plus jeune mais avec des dessins qui ne sont pas sans rappeler ceux d’Obion (de l’Atelier Mastondonte chez Dupuis). Bref, une vraie bonne surprise pour moi et j’attends le deuxième cette semaine :-P (même si, à l’origine, je l’avais pris pour ma fille…)

Et donc ?

Et donc, je suis tombé dedans très vite et pour une fois qu’une œuvre de littérature fantastique pour la jeunesse ne vire pas dans la guimauve et les vampires à peau grasse, ça vaut la peine de le signaler. Notez que le deuxième tome est sorti en 2017 et qu’un troisième ne devrait pas trop tarder.

Disponible chez Milan dans la collection Grafiteen.

LOST IN LIBRARY est une rubrique qui traite des lectures que nous avons trouvé bonnes ou mauvaises et se situant loin, très loin de notre “zone de confort” ou même quelquefois à l’opposée de la ligne éditoriale que Comics Prime s’est fixée.

Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer