La Quête onirique de Kadath l'inconnue - Comics Prime

Tout comme dans les profondeurs inconnues des océans et des sombres recoins de la terre, nos rêves furent aussi un endroit propice pour abriter de funestes divinités qui attendent de pouvoir revenir parmi nous. Troisième interprétation en BD de l’une des œuvres d’un des plus grand-maître de la littérature et de l’horreur.

cover_6433_jpg_180x500_sharpen_q85
Scénario : H.P. Lovecraft
Dessin : I.N.J Culbard
Editeur : Akileos
Date de sortie: 02 juillet 2015.
Pagination: 144 pages.

Synopsis : L’idée de retrouver la cité couchant, la ville de ses rêves, obsède Randolph Carter. Il décide de laisser la banalité de la réalité pour s’aventurer dans un monde onirique éblouissant où tout devient possible. Tandis que Carter se rapproche de son but, la mystérieuse Kadath, demeure des dieux, une force sombre et menaçante l’observe et poursuit ses propres plans.

Par-delà le mur du sommeil

La Quête onirique de Kadath l’inconnue est une nouvelle écrite par H.P. Lovecraft, publiée à titre post-hume en 1943. Faisant partie de l’autre pan de l’univers de l’auteur de Providence, elle se déroule dans les contrées du rêve. Un monde uniquement accessible au travers des rêves des protagonistes que l’on rencontre au fil des nouvelles Lovecraftienne. Un monde avec ces propres civilisations, dieux et lieux. Un monde où nos songes sont les seules limites.

QueteOniriqueKadathlight-8

Un homme et ses rêves

Randolph Carter est un rêveur chevronné, mais depuis trois nuits celui-ci rêve uniquement d‘une majestueuse cité d’or accompagnée par un soleil couchant. Et par trois fois le malheureux rêveur se réveille brutalement sans en savoir plus de cette mystérieuse cité. Au final, un besoin de découverte se faire ressentir chez Randolph, pour ensuite partir en quête de Kadath l’Inconnue. Au fil des pages, il fera des rencontres aussi terrifiantes que fantastiques. Goules, Maigres Bêtes de la Nuit, chats parlants s’enchaînent tout en traversant des paysages étranges pour finalement se perdre sur la lune.

QueteOniriqueKadathlight-29

Une retranscription fidèle

I.N.J. Culbard reste dans le même ton de ses précédents albums, son trait franco-belge s’applique bien au genre fantastique. De jolies doubles pages habillent l’album et certaines planches valent le coup d’œil même si quelques scènes donnent un arrière-goût de bâcler (je pense notamment à la capture de Randolph par une Maigre Bête de la Nuit). Peut-être moins dans l’hommage par rapport à son interprétation des Montagnes hallucinées édité aussi chez Akileos,  mais du bon boulot dans l’ensemble de la part de l’artiste britannique.

QueteOniriqueKadathlight-128

L’œuvre originale est respectée, ce n’est pas super bavard et cela se lit en une demi-heure. Par contre, ce n’est pas du tout facile d’accès et si le lecteur n’est pas initié à l’univers de Lovecraft, celui-ci risque de passer à côté des 3/4 de la BD. Car elle semble viser uniquement un lectorat d’aficionados qui recherche une interprétation visuelle de l’œuvre d’un auteur qui laissait l’imaginaire du lecteur travailler à plein régime.

Une lecture agréable sans être du pur génie. Un bel hommage qui plaira aux amateurs du genre, mais qui risque de ne pas trouver son succès au sein d’un lectorat non-initié.

Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer