Justice League vs Suicide Squad - Le crossover de trop ? - Comics Prime

Premier crossover depuis le début du Rebirth chez DC et quoi de mieux que de faire s’affronter les deux teams tendance de ce dernier ?
Ca vaut le coup ? Les méchants vont encore se prendre une raclée ? Qui sont les vrais méchants en fait ? Eléments de réponse.

Scénario : Josh Williamson, Tim Seeley, Rob Williams, Si Spurrier
Dessins : Collectif
Encrage : Collectif
Couleurs : Collectif
Éditeur : Urban Comics en VF et DC en VO.
Collection : DC Rebirth.
Date de sortie: 02 février 2018.
Pagination : 336 pages. JL vs SS #1-6 ; Suicide Squad #8-10 ; Justice League #12-13
Sollicitation : La Ligue de Justice défend depuis des années la Terre des menaces cosmiques les plus redoutables !
La Suicide Squad, elle, remplit les missions les plus dangereuses pour le compte du gouvernement et, surtout, de leur chef, Amanda Waller. Bien que Batman voie d’un mauvais oeil ce groupe, un nouvel adversaire surpuissant va forcer les deux équipes à s’allier… si elles ne s’entredéchirent pas avant !

 

« On part perdants à chaque fois… »

Et on démarre l’histoire avec la back-up de Suicide Squad #8, qui introduit une nouvelle pensionnaire de Belle-rêve, Killer Frost.
Une damoiselle ayant les pouvoirs combinés de Malicia et Mister Freeze , drainage humain pour mieux balancer de la glace (la blague de la reine des neiges est faite dans ce tome mes ptits Franck Dubosc). Elle aura, bien évidemment, un rôle prépondérant dans cette histoire mais ça, je vous laisserai le découvrir.
L’équipe d’Amanda Waller est donc envoyée sur l’ïle de Badhnisie pour stopper un guru et son armée. Qui dit SS (Suicide Squad) dit mode bourrin activé. Pas de quartier donc et surtout dommages collatéraux à gogo. Sauf que, fini de faire mourir un tas de civils (Superman drama), Batman et sa team sont sur le coup. Batou explique à ses teammates que Waller a une équipe de vilains à sa solde et qu’elle l’utilise ou personne ne met les pieds.
La JL (Justice League) arrive à temps pour sauver les innocents….et se retrouve en face de la SS. Qu’est-ce qu’on fait dans ce cas là ? On prend le thé ?
PAF ! Bagarre !……Mais tapis dans l’ombre d’un château Suisse, un grand méchant va faire son retour, Maxwell Lord.
Lui aussi à monté une équipe. Une équipe prête à en découdre avec les deux autres. Une équipe composée de Lobo, Rustam, Dr Polaris, l’Impératrice Émeraude, Johnny Sorrow……Une équipe qu’Amanda connaît très bien !

Mais pourquoi est-il aussi méchant ?

Un crossover, c’est quoi ? C’est simplement une histoire ou un gros tas de super-héros vont se rencontrer pour combattre une menace commune.
Et c’est bien ce qu’on a ici. Je ne vais rien spoiler mais vous vous doutez bien qu’ils vont se battre pour ensuite s’aider à maraver le boss.
Le plan est simple, mais ne se passe pas sans accros. Et c’est ça qui fait que j’ai bien kiffé cette histoire. Les scénaristes ont su amener un côté non-manichéen. Il y a des twists forts bien pensés qui laissent la place aux « méchants » qui comme le répète Deadshot, n’ont rien à perdre vu qu’ils partent perdants. Ayant une puce dans le crâne que Waller peut activer et  faire exploser à tous moments, si les résultats escomptés ne sont pas là.
Après si vous êtes allergique à ces réunions de super-slips, ça va pas vous réconcilier. Mais le fait de les voir coopérer avec des méchants c’est toujours un plaisir !
L’event tient sur 6 numéros et c’est suffisant. Les numéros de SS et JL en interlude (même si graphiquement ne sont pas au niveau) apportent quelques choses. Premièrement, ils approfondissent les personnages secondaires. Et ça, c’est vraiment cool. Pourquoi est-il aussi méchant ? Tiens ! Prends ça dans la tronche. Deuxièmement, on est pas obligé d’acheter le tome de JL et SS pour avoir toutes les infos…Merci Urban, 30 balles d’économisés !
Dernier point, la flopée de dessinateurs. DC dégaine les big guns. Dans l’ordre d’apparition, Fabok, Tony S DAniel, Merino, Pasarin, ….11 noms plus tard, on a fini ! Ouais, ce n’est pas très régulier, ça descend même en intensité d’ailleurs. Après ça reste très bon hein ! Sauf comme dis plus haut pas les ties-in dans les deux séries respectives. Le tome se termine sur une bonne fournée de variantes qui font très bien plaisir, NICE !
Alors. Vous avez certainement un méchant préféré qui pour vous est plus méchant que n’importe qui, moi aussi….c’était le Joker. C’était ? Oh que oui, il a été remplacé haut la main par Amanda Waller !!! #chockay OO

MC.

 

 

Justice League vs Suicide Squad - Le crossover de trop ?
Un crossover simple mais bien foutu ! A prendre pour ce que c'est... Sans prise de tête 😉
Scénario
Dessins
Ce qu'on a aimé
  • Scénario basique mais avec twistounet
  • Les dessins
Ce qu'on a moins aimé
  • Les dessins des séries JL et SS
3.8Note Finale
Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer