[JEUX VIDEO] The Sinking City - Comics Prime

Moins d’un an après le tant (trop) attendu Call of Cthulhu, Bigben Interactive sort The Sinking City : un jeu d’aventure nimbé de mythologie R’lyehzienne. Bien entendu, dès qu’il s’agit de Lovecraft, je suis totalement subjectif.

Style : Aventure
Développeur : Frogwares
Editeur : Bigben Interactive
Date de sortie : 27 juin 2019
Pkateformes : PS4 , PC, XBOX One, Nintendo Switch.
Jeu testé sur PC.
« Nous habitons un paisible îlot d’ignorance cerné par de noirs océans d’infini, sur lesquels nous ne sommes pas appelés à voguer bien loin. » H.P. Lovecraft, L’Appel de Cthulhu.
The Sinking City est un jeu d’action et d’investigation en monde ouvert inspiré par l’univers de H.P. Lovecraft. Dans cette aventure d’un nouveau genre, vous incarnez Charles W. Reed, un investigateur dans l’Amérique des années 20. Nouvel arrivant à Oakmont, Massachussetts, vous enquêtez sur une étrange inondation qui afflige la ville, dans l’espoir de faire la lumière sur le mal qui a pris possession des lieux et corrompt l’esprit des habitants, ainsi que le vôtre…

Oakmont

Oakmont est un port de pêche du Massachusetts. Depuis l’inondation, cette dernière est totalement isolée du reste du monde (et n’apparaît même plus sur les cartes). Oakmont a une longue accointance avec l’occultisme et les personnes croisées ne sont pas seulement excentriques mais carrément des pratiquants occultes avoués.

L’inondation a conduit à l’oblitération d’Innsmouth, une ville voisine, dont les rescapés ont trouvé refuge à Oakmont. Ces innsmouthiens inssmouthois habitants d’Innsmouth sont une minorité au sein d’Oakmont et sont facilement reconnaissables de par leur faciès poiscailleux. Bien entendu, comme toute minorité, ils sont simplement tolérés (et encore) au sein de la population d’Oakmont.

Concernant l’inondation, personne ne sait ce qui l’a causée et cette dernière a englouti une partie de la ville depuis plusieurs années ; obligeant les gens à se déplacer d’un district à l’autre au moyen d’une embarcation.

Charles W. Reed

Nous sommes des les années 1920 et vous incarnez Charles W. Reed, ancien vétéran de la Grande Guerre et détective privé de son état, fraichement arrivé à Oakmont, pour comprendre l’origine de ses cauchemars et autres visions. Ces visions, le pourrissant depuis plusieurs années, sont généralement liées à la ville d’Oakmont.

Lors de votre arrivée, vous êtes embauché par Robert Throgmorton, un ponte d’Oakmont au visage simiesque, pour lequel vous devrez effectuer quelques investigations dans cet environnement passablement glauque.

Investigations

Vous l’aurez compris, il s’agit d’un jeu d’investigations. Vous suivez les enquêtes générales formant la trame du jeu et ne manquerai pas d’en trouver d’autres vous permettant de vous plonger un peu plus dans l’univers de Sinking City.

Le système de collecte d’indices et l’assemblage desdits indices se fait dans votre palace mental (un peu à la mode des Sherlock Holmes (au hasard, Crimes and Punishments)) ; une fois les indices assemblés, vous obtenez des preuves (je doute néanmoins que ces dernières soient recevables dans un quelconque tribunal). Ces preuves vous permettront d’étayer vos explications auprès des personnages qui vous auront mandaté.

Autre point, Charles Reed dispose de pouvoirs lui permettant, toujours sur base d’indices, de voir une scène qui s’est déroulée sur les lieux où il se trouve (un peu à la mode des Batman™ (au hasard, Arkham Knight)) ; ces visions vous permettront de trouver d’autres indices et/ou preuves pour alimenter votre palace mentale.

Notez tout de même que ces visions auront un impact sur votre santé mentale.

We are sinking, we are sinking!

Bien entendu, il n’y a pas que les investigations dans la vie. Tout simplement parce qu’il faut commencer par survivre. Au hasard de vos pérégrinations, vous serez confrontés à des monstres sortis de nulle part qu’il faudra dézinguer manu militari. Les intéractions avec les différents personnages ont également une place très importante dans ce jeu (notez que vous n’êtes pas le bienvenu, spoiler alert).

J’ai mentionné plus haut la santé mentale, cette dernière ainsi que la vie sont limitées par une paire de jauges qui, idéalement, ne doivent pas atteindre le niveau le plus bas. En fouillant placards, tiroirs et ainsi de suite, vous trouverez des armes, des munitions (si vous avez de la chance), de la poudre (à canon, nous ne sommes pas dans une histoire de Sherlock Holmes) et j’en passe. L’argent n’a pas cours à Oakmont, il est remplacé par des munitions qui sont une denrée nettement plus rare et qui a donc nettement plus de valeur.

 

What are you sinking about?

Étant un grand fan (euphémisme) de l’univers créé par H.P. Lovecraft (dixit mon blase et ma photo de profil de face), je suis, par défaut, passablement subjectif dès qu’il s’agit de donner un avis objectif sur un jeu/livre/film/autre (biffez la(s) mention(s) inutile(s)) gravitant autour de cette mythologie.

Les graphismes (malgré quelques rares glitches) sont extrêment détaillés et bien foutus, la prise en main est relativement simple mais certaines manipulations ne sont pas évidentes avec une manette (je suis donc retourné au bon vieux clavier/souris des familles). L’ambiance générale est juste terrible (bien glauque comme je les affectionne) et la pluie permanente ajoute encore à l’impression poisseuse qui émane de cette ville.

Donc, pour résumer, malgré un gameplay souffrant de quelques inconforts et quelques légers bugs graphiques, je suis complètement sous le charme de ce jeu de par son ambiance et sa qualité graphique en général.

[JEUX VIDEO] The Sinking City
Un jeu d'aventure/survival horror aux graphismes qui claquent et à l'ambiance glauque au possible. Le tout sur fond de mythologie lovecraftienne. Comment ne pas être fan ? En toute subjectivité, bien sûr.
Graphismes
Gameplay
Ambiance
Ce qu'on a aimé.
  • L'ambiance
  • Les énigmes
Ce qu'on a moins aimé.
  • Courir dans tous les sens
  • Les petits bugs (mais bugs quand même)
3.8Note Finale
Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer