[JEU DE SOCIÉTÉ] Villainous - Comics Prime

Marre de toujours voir les gentils gagner à la fin? Venez donc incarner les plus grands vilains Disney dans ce jeu de pose de cartes où vous devrez faire la part des choses entre l’élaboration de plan machiavélique et l’élimination des héros que vos adversaires vous enverront.

Genre: Stratégie
Auteur: Prospero Hall
Artiste: Disney Studio
Éditeur: Ravensburger
Date de sortie FR: Juillet 2019
Nbr de joueurs: 2-6
Âge recommandé: 10+
Durée: 40-120 min annoncées
Conditions de test: 1 partie à 2 et 1 partie à 5

Que c’est bon d’être méchant

Villainous est un jeu qui m’a fait envie dès que je l’ai vu au détour d’une vidéo. Le matériel avait l’air sublime et les mécaniques originales. De plus, j’ai souvent envie que les méchants gagnent dans les films, voilà que l’opportunité m’était donnée pour assouvir mes pulsions.

Que c’est beau

La boîte qui renferme les plus grands méchants de Disney se pare de vert et de noir, représentant l’ombre de Maléfique étendant ses bras sur le monde. Avec ce premier avant-goût visuel, Villainous donne le ton de ce qui nous attend à l’intérieur.

La première chose que l’on voit en soulevant le couvercle est l’éclat coloré des différents pions. Chacun d’entre eux représente un vilain dans une superbe sculpture aux lignes simples évoquant le personnage qui lui est lié. Le plastique coloré et transparent est du plus bel effet et la qualité des pièces est au rendez-vous. Si bien qu’il arrive que l’on soit perdu dans leur contemplation quand arrive notre tour.

Viennent ensuite les plateaux joueurs correspondant, à nouveau, aux différents méchants. Sur ces plateaux sont représentés plusieurs lieux iconiques en rapport avec l’histoire du personnage. Le carton est épais et résistant, conçu pour se plier en 2 afin de le ranger dans la boîte, j’ai une petite appréhension sur la solidité du tout après une vingtaine de parties. Les illustrations qui les ornes sont toutes plus belles les unes que les autres et sont fidèles aux classiques d’animation si chère à nos coeurs (au moins au mien).

Le dernier élément important, est les différents paquets de cartes. Deux par personnage, ils représentent les différentes actions que vous pourrez entreprendre mais également les héros que vos adversaires vous mettront dans les pattes. Encore une fois, soulignons le travail majestueux qui a été mis dans les illustrations et remercions Disney Studio de ne pas avoir simplement pris des images des films comme c’est parfois le cas.

Pour compléter le tout, on trouvera tout un tas de jetons Pouvoir servant de monnaie ainsi qu’un “chaudron” en plastique pour les accueillir. Également en carton, il y a les 3 tuiles cadenas et la tuile fatalité. Le tout est en carton épais de bonne qualité bien que la découpe soit un peu simple.

 

 

Chacun son objectif

Quand on est un vilain c’est chacun pour soi. Et c’est quelque chose que Villainous a très bien compris.

En effet, chaque personnage a un objectif particulier en lien avec son histoire. Ainsi le Prince Jean doit amasser 20 jetons pouvoirs tandis que Maléfique doit maudire chacun des lieux de son plateau.

Pour arriver à leurs fins, les joueurs vont déplacer leur personnage de lieu en lieu activant à chaque fois les actions présentes sur leur case d’arrivée. Les actions vous permettent de:

  • Jouer des cartes en payant leur coût
  • Défausser des cartes
  • Gagner des jetons pouvoirs
  • Activer l’effet d’une carte déjà jouer
  • Déplacer un allié ou un objet vers un lieu adjacent
  • Déplacer un héros vers un lieu adjacent
  • Jouer des cartes fatalité chez un adversaire

 

Cette dernière action est la seule permettant une interaction avec vos adversaires. Certes ce n’est pas grand-chose mais quel plaisir de voir le visage de votre ennemi quand vous contrecarrez ses plans à la dernière minute.

Comme vous pouvez vous en douter, pour gagner il va falloir jongler habilement entre les différentes actions et jouer les cartes de sa main au bon moment. Vu que les decks de cartes et les objectifs varient énormément d’un personnage à l’autre je ne pourrais pas rentrer davantage dans les détails. Retenez juste que le jeu est simple et s’apprend très rapidement.

 

 

 

 

[JEU DE SOCIÉTÉ] Villainous
La première chose qui me vient à l’esprit quand je pense à Villainous c’est son design. Les cartes et les plateaux ont des illustrations vraiment très belles et les pions, de par leur simplicité et leur couleur, nous charment tout en évoquant avec force et justesse les personnages qu’ils représentent. Seul réel point négatif, bien que léger, le manque d'interaction entre les joueurs qui donne cette impression de jouer chacun dans son coin surtout lors des parties nombreuses.
Facilité d'accès
Durée
Artworks
Fun
Ce qu'on a aimé
  • Les dessins splendides
  • Le fait de jouer des méchants
  • Les différences entre les personnages
Ce qu’on a moins aimé
  • Le manque d'interaction entre les joueurs
  • L’absence de certains vilains (2 extensions sont déjà sorties)
4.3Note Finale
Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer