CHRONIQUE : Goblin's T.7 : Mort et Vif - Comics Prime

Tome 7 de la série de Martinage et Roulot, les Goblins reviennent plus fous, plus déjantés et plus mortels que jamais. Une série drôle, explorant sans vergogne la vie et surtout la mort de ces souffres-douleurs éternels.

Fiche Technique :

Goblins_Couv_Tome7_couleur_maquettée_apercu web(finito ok B)Dessin : Corentin MARTINAGE Scénario : Tristant ROULOT Édition : Soleil Date de parution : 15 janvier 2014 Synopsis : Jour après jour, mille et une misères ne cessent de s’abattre sur le village goblin. Mais pas question de céder à la morosité ! Nouveaux sortilèges du chaman, redoutables machines de l’ingénieur ou plan cousu-main de goblin de bois : chacun débride sa créativité pour sortir de la spirale de l’échec et conquérir le monde, un pas à la fois. Quand une invasion de mort vivants plonge tout le royaume dans le chaos, c’est peut-être l’occasion que nos goblins attendaient pour prendre l’avantage. Mais ils devront d’abord survivre à… la dernière histoire de zombie avant que ce ne soit plus la mode.

Un bruit de non bruit.

Un truc du néant, vide et absolu. Une météorite se dirige vers la planète. Corps céleste massif et destructeur, tu risques de détruire mille et une vies humaines, elfes ou naines. Non, prends pitié de nous. Ne viens pas t’abattre sur nos têtes, ne donne pas raison à l’adage du ciel qui tombe. Dévie juste un peu, oui là, tombe sur ceux dont les vies n’ont que peu d’importance. Des êtres si méprisables qu’on les oublie souvent. Des êtres drôles parfois, souvent pathétiques, à la peau verte et non bleue, toujours à la recherche de la puissance sans pouvoir comprendre qu’après tout, ils ne sont là que pour nous amuser. Oui, gros caillou, tu as bien compris, si tu tombes, tombe sur le village des Goblins. Eux, on s’en fout, il y en aura toujours… visu2gob

Catastrophes… pour eux !

Mille catastrophes mais aussi mille fou-rires nous attendent avec ce nouvel opus de Goblin’s. Mille, j’exagère certainement mais quelques dizaines en tout cas.  Gags en une page ou histoire longue en fin de volume comme pour les derniers tomes, cet album ne dévie pas des habitudes prises. Il est drôle, pertinent, amusant, voir même pour certains qui pratiqueraient la discipline olympique du jeu de rôle : inspirant. Les personnages s’animent, se déchirent, subissent moultes maux et autres blessures pour toujours revenir, encore et encore selon le sacro saint principe des portes du bonheur comme nous l’avons appris dans le 3ème tome de la série.

Car série il y a et elle ne baisse ni en qualité de dessin, ni en qualité de scénario. Roulot et Martinage ont depuis longtemps rodé leur business et gardent la même vivacité d’esprit qu’à leur début. visu3gob

Classique certes, mais…

Le dessin, dans le plus pur style classique contemporain de l’école franco-belge regorge de détails et de gag de fond de case. Les références modernes sont aussi présentes et raviront les geeks les plus accros. En sommes, rien de neuf mais rien de mal non plus. Pour les fans et les habitués ainsi que pour tout ceux qui désirent découvrir une série bien dessinée, bien faite et au souffle vivace.

Déjà conclure !

Et pour ce qui est de l’aventure longue et haletante, sachez simplement qu’ils sont de retour, pouilleux, rampant, bavant et désirant plus que tout manger des cerveaux… ou des Goblins… !! Je parle bien entendu des Schtroumphs… heu…

Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer