Ghost tome 1 chez Glénat comics - Comics Prime

Ghost fait partie des grands noms de l’écurie Dark Horse. Mais pourtant on ne la connait pas très bien. La faute à une édition Française en kiosque qui ne s’est jamais retrouvé en librairie. Grâce à Glénat, cette injustice est maintenant réparée !

Couv_256159Ghost tome 1
Scénario
 : Kelly Sue DeConnick
Dessin : Phil Noto
Éditeur : Glénat Comics (VF), Dark Horse (VO)
Pagination : 144 pages
Sollicitation : Une nuit chaude au cimetière Resurrection de Chicago, les enquêteurs de l’étrange Vaughn et Tommy invoquent accidentellement une magnifique femme à l’apparence fantomatique. Nom de code : « Ghost ». En réalité, il s’agit d’une créature amnésique qui cherche à comprendre les circonstances de sa mort. Avec ces deux bras cassés comme acolytes, elle décide alors de mener une enquête qui lui fera découvrir les dessous troubles de Chicago, une ville gangrénée par la corruption politique et la science démoniste… tout un programme !


Rencontre du troisième type

L’histoire commence avec Vaughn et Tommy, deux chasseurs de l’étrange à la recherche de « resurrection Mary ». Si Tommy nous semble passionné et sincèrement convaincu de l’existence d’un autre monde, Vaughn se révèle plus sceptique et semble faire ce métier à des fins alimentaires. Afin de faire apparaître l’esprit, Tommy a mis la main sur une étrange machine. Vaughn, en se demandant l’utilité de tout ce sketch, donne un coup dans la machine. Le résultat ne se fait pas attendre longtemps.

Une pleine page nous présente le personnage qu’on attendait : Ghost. Une apparition aussi soudaine que brève puisque sans rien dire le personnage disparaît. Nos deux bras cassés vont donc continuer leurs vies.

actuabd077-2

Alors que Vaughn se repose dans son appartement, se questionnant sur tout ce qu’il vient de vivre, deux hommes armées entrent dans l’appartement avec Tommy comme otage. Apparemment la machine utilisée appartenait à des gens peu fréquentables. Un homme s’enfuit avec l’appareil, l’autre reste pour, semble-t-il, faire le ménage. Mauvaise idée puisque notre fantôme va tout simplement lui arracher le cœur sans sourciller.

Et c’est autour de cet événement que va se former un trio constituer de Vaughn (l’homme dépressif, rejeté par son ex et son boulot), Tommy (le rigolo de la bande de par son coté naïf) et Ghost (personnage dont on sait peu de choses au début de l’aventure). Ensemble ils vont partir à la recherche de l’identité de Ghost. Un objectif qui sera bien sûr semé d’embuches et de personnages secondaires aussi surprenants que bons.

1789_P2-659x1024

L’évolution, c’est bien

Ce qui choque le plus dans ce nouveau run, c’est le changement de ton. Les premières histoires était beaucoup plus typées actions. Se déroulant dans la ville d’Arcadia, Ghost chassé les démons en faisant parler la poudre.

Ici l’histoire tire beaucoup plus vers l’horreur, l’humour et le thriller psychologique. Vaughn en est la meilleure représentation. Un personnage meurtri par son ancienne vie, qui se retrouve à boire pour supporter et qui n’a plus que Tommy comme ami.

Ghost n’est pas mal non plus. Complètement muette lors de ses premières apparitions, son histoire nous sera livrée au fur et à mesure de ses découvertes.

Ghost-1_3

Une ambiance qui aurait pu vite être pesante, mais c’était sans compter sur Tommy. Véritable vent de fraîcheur à chaque fois qu’il ouvre la bouche, il nous permet de souffler un peu entre deux révélations. Et c’est ce qui en fait l’un des personnages les plus importants de l’histoire, pour nous et pour les personnages. Car au début, on se dit simplement que c’est un gentil imbécile. Mais au fur et à mesure que l’histoire avance, on se rend compte que c’est un homme au grand cœur à qui on peut faire confiance. Et c’est important dans ce monde de faux semblant.

Car Chicago est envahi par un mal démoniaque. Et le fait de prendre une ville existante pour le déroulement de l’histoire n’est pas anodin. En faisant ce choix, les auteurs ont voulu donner plus de crédibilité à leur histoire. Avec des personnages plus complexes, des situations moins hollywoodiennes (la poursuite de nos héros par la police avortée dès que Ghost sort ces armes est d’ailleurs hilarante de second degrés).

ghost3no2p5

Cette subtilité se retrouve également chez les démons. Préférant les jeux de pouvoirs, la dissimulation, ils sont beaucoup plus inquiétants de par leur intelligence.

Pour la partie graphique, nous avons Phil Noto aux dessins et à la couleur. Un dessinateur de talent, qui nous a habitué à mieux. Certains personnages sont à la limite du mal fait, les décors sont trop vide, et on a parfois un sensation de « fait à la va vite« . Une médiocrité qui oscille avec l’excellence de certaines planches. Avec des émotions parfaitement retranscrites sur leur visages. Mais là où Noto est le meilleur, c’est sur les premières apparitions de Ghost. Tout est fait pour lui donner un air mystique, avec la posture, l’aura blanche qui émane d’elle. Un traitement subtil et réussi pour un personnage féminin !

Ce qui m’amène à un petit coup de gueule : la couverture. J’aime beaucoup le principe de demander des couvertures exclusives pour le marché européen (Ramos l’avait fait de belle manière pour son FairyQuest, toujours chez Glénat), mais ici je trouve que ça desserre l’ouvrage.

Adam Hugues est un artiste talentueux et il est le dessinateur de la série originale donc ce choix est complètement justifié. Mais bon sang d’où sort cette poitrine ?!? Je pense que je l’ai dit plusieurs fois lors de cette review mais les 2 auteurs ont voulu donner à cette héroïne un coté plus subtile. Et bien ça passe aussi par son design. Plus de tissu, moins de forme, l’héroïne en est d’autant plus belle.

Couv_256159

C’est pourquoi cette couverture me gêne. Elle dit exactement le contraire de ce que dit celle de Noto. En utilisant la scène de l’apparition, cette cover est d’une force singulière et met Ghost en position de force sur ces deux comparses.

cover noto

Et c’est pour ça que j’aime bien Ghost. Parce qu’une héroïne maligne, drôle et indépendante ça fait du bien !

Malgré ses défauts, je ne peux m’empêcher de recommander ce volume de Ghost. Pour le traitement de ses personnages, pour son héroïne, pour l’intrigue prenante, pour les bonus et pour sa générosité. Car même si vous prenez l’histoire maintenant, tout est fait pour que vous ne soyez pas perdu et que vous passiez un bon moment. 

Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer