Gary Frank au F.A.C.T.S. 2015 - Comics Prime

Le dessinateur Gary Frank nous fait le plaisir de nous rendre visite lors de l’édition 2015 du F.A.C.T.S. Petit aperçu de l’homme qui a récemment remis au goût du jour les plus grosses icônes de DC .

Biographie

3021958-cci2013_frankNé en 1969 en Angleterre, Gary Frank commence sa carrière de dessinateur en 1991 en effectuant quelques couvertures et histoires courtes pour les magasines Docteur Who et TOXIC ! Il intègre par la suite Marvel en 1992 pour faire ses débuts sur la série The Incredible Hulk de l’époque. Il utilisera ses crayons pour illustrer X-Men Unlimited, Dr Strange, X-men Classic et bien d’autres. Un passage chez la Distinguée Concurrence sur Supergirl en 1996. Après une visite chez Top Cow sur Gen13, il décide de créer sa propre série en 2000 sous le nom de Kin. Par la suite, il réintégrera à nouveau DC en 2007 jusqu’à aujourd’hui.

clark_origins_comic

Travaux marquants

Les années 2000 sont une époque majeure pour Gary Frank, car celui-ci peut s’affirmer et laisser exprimer son potentiel grâce à sa première collaboration avec J.M. Straczynski. Elle donnera naissance à Midnight Nation. Cette maxi-serie de 12 épisodes éditée chez Image Comics et Delcourt chez nous, raconte les aventures surnaturelles et horrifiques d’un enquêteur de police de Los Angeles devant retrouvé son âme avant un an sous peine de se transformer en une créature monstrueuse. Par la suite, ce même duo remettra le couvert sur Supreme Power chez Marvel sous le label Max. Série de 18 numéros mettant en scène une version pastiche de la JLA à la différence que les membres ne sont pas spécialement portés sur l’héroïsme et l’amour du prochain, bien au contraire…

Midnight-Nation

En 2008-2010, l’artiste anglais se consacrera principalement à Superman dans Action Comics et surtout sur Superman : Secret Origin.  Geoff John y raconte les débuts du dernier fils de Krypton, sa première rencontre avec Lois et Lex Luthor et ses affrontements contre Metallo

GalleryGraphicNovels_1900x900_BEOcvr1var2_REV_fnl_5334bd1ba63cc3

Batman: Earth One montre le bout de son nez en 2012, toujours avec son ami Geoff Johns à la plume. Réécriture des débuts de la chauve-souris de Gotham pris sous l’aile d’un Alfred completement badass en veteran de guerre, ou l’on retrouve un Gordon en flic désabusé et un certain Oswald Cobblepot en maire. Le duo décide de relancer Shazam en back-up des pages de Justice League. Personnage longtemps mis de côté, Shazam reprendra des couleurs et aura son succès auprès d’un lectorat pas spécialement amateur du genre.

GalleryChar_1900x900_JL0_var_52ab9027a66018.51207574

N’étant pas le dessinateur le plus prolifique du milieu, Gary Frank continue son bonhomme de chemin à son propre rythme avec Geoff Johns sur le troisième tome de Batman: Earth One, le deuxième étant sortis en VO courant du mois de mai.

Bibliographie

  • 1993: The Incredible Hulk (Marvel)
  • 1996: Supergirl (DC)
  • 2000: Kin, Midnight Nation (Image)
  • 2003: Supreme Power (Marvel)
  • 2008: Action Comics (DC)
  • 2010: Superman: Secret Origin (DC)
  • 2012: Batman: Earth One, Shazam (DC)
Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer