Five Ghosts tome 1 : La possession de Fabian Gray - Comics Prime

Un nouveau Glénat, c’est presque un petit événement en soi tant l’éditeur a réussi à nous surprendre avec des titres comme Lady Killer, Letter 44 ou encore Bunker. « Five Ghosts » rentre-t-il dans les rangs de ces bonnes surprises?


Fiche Technique

71y1me4peelScénariste :  Frank J. Barbiere
Dessinateur :  Chris Mooneyham
Editeur VF : Glénat Comics
Editeur VO : Image Comics

Fabian Gray est un chasseur de trésors aux pouvoirs extraordinaires. Possédé par les fantômes de cinq grandes figures de la culture populaire, il peut tour à tour devenir : Merlin, le plus puissant des magiciens ; Robin des bois, le plus précis des archers ; Sherlock Holmes, le plus rusé des détectives ; Miyamoto Musashi, le plus adroit des samouraïs ; ou Dracula, le plus terrible des vampires. Mais si ces formidables habiletés lui permettent de s’emparer facilement de tout ce qu’il souhaite, elles font aussi l’objet des pires convoitises. Et c’est Fabian lui-même qui risque bien de devenir le prochain trésor à dérober…Lettre d’amour à Indiana Jones et aux récits d’aventure de l’âge d’or du pulp, Five Ghosts nous fait découvrir un héros old-school et charmeur aux capacités hors du commun. Du divertissement haut de gamme bourré d’imagination et mis en image par un trait dynamique rappelant le prodigieux travail de Sean Murphy.


Un récit pour le moins original

Le synopsis de « Five Ghosts » est atypique. Fabian Gray est possédé par cinq personnes allant de l’un des plus grands détectives qui soient, Sherlock Holmes, à un samouraï, Miyamoto Musashi, en passant par un vampire, Dracula. Le genre d’histoire qui peut vite tomber dans l’oubli car trop tirée par les cheveux ou à l’inverse, qui peut plaire par son concept très original.

Le but du héros semble simple, il recherche des trésors. Mais plusieurs histoires se développent au sein de l’intrigue principale. Ainsi, un mystérieux ennemi semble poursuivre Fabien Gray, pendant que des crises empêche ce dernier de travailler. Celles-ci sont telles qu’il n’est pas rare qu’il s’évanouisse et ne se réveille qu’après plusieurs jours. On comprend vite que la recherche de trésors n’est pas son principal objectif et que ce dernier réside plutôt dans la quête d’un remède pour un proche au seuil de la mort.

Bref, le scénario n’est pas aussi « fou » qu’on aurait pu l’espérer et c’en est presque dommage. En effet, en quelques pages, l’auteur nous révèle l’étendue des pouvoirs de Fabian. Alors qu’il est bloqué dans une pièce, on voit apparaître en arrière plan le visage du détective londonien et Fabian trouve alors la solution. Ensuite, il se retrouve plongé au milieu d’une unité de soldats et c’est la tête de Dracula qui se dessine dans le fond de l’image, c’est alors que Fabian combat comme une bête féroce, etc. Bref, quelques pages et on sait tout de ses facultés. Dommage.

pouvoirs

Dessins et ambiance : les points forts !

Les dessins sont particulièrement réussis et permettent de rapidement s’immerger dans une histoire très « Indiana Jones ».  On sent l’inspiration et ça colle parfaitement au ton employé par le scénariste, Frank J. Barbière. L’ambiance de l’histoire est perceptible grâce au graphisme et aux couleurs, et c’est tant mieux.

news_illustre_1357077665

Le héros, à l’image d’Indy, voyage dans ce premier volume. Ce qui nous permettra d’en apprendre un peu plus sur l’origine de ses pouvoirs. Notons que chaque personnage, aussi insolite soit-il, trouve parfaitement sa place dans le récit tant l’ambiance l’y intègre parfaitement.

En conclusion, que penser de ce premier volume ? Que c’est un bon premier tome même si on aurait aimé que le scénariste conserve un peu plus longtemps le suspense que ce soit à propos de l’origine des pouvoir de Gray ou de la concrétisation de ces derniers. Nous n’irons pas jusqu’à dire que le dessin sauve ce récit car il n’a pas besoin d’être « sauvé ». Il ne s’agit pas d’un mauvais comic-book, mais juste d’une histoire qui aurait gagné à moins se dévoiler. Malgré tout, j’ai hâte de voir ce que nous réserve le deuxième volume de « Five Ghosts ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer