[FIRST CONTACT] Medieval Spawn and Witchblade #1/4 - Comics Prime

Et bien oui ! Vous ne rêvez pas ! Spawn revient dans une nouvelle série en 4 parties au nom très évocateur de Medieval Spawn and Witchblade, un titre sentant bon les années 90, puisque déjà en 1996 les deux héros avaient eu droit à leur crossover.

Le nom de Brian Holguin ne vous ait sans doute pas inconnu, en effet le monsieur est responsable de la série Spawn Dark Age parue fin des années 2000 et publiée d’abord par Semic en VF et ensuite sous forme d’intégrale en 2017 par Delcourt.

Celle-ci était, de mon point de vue, assez difficile d’accès notamment par sa narration et son contexte difficile à saisir même pour les fans du HellSpawn. Et en ce qui concerne l’héroïne de Top Cow, ça fait plaisir de la revoir un peu sur le devant de la scène et ce même si je n’est pas été vraiment convaincu par sa tentative de retour en 2017.

C’est donc avec perplexité et surtout un peu d’appréhension que j’ai attaqué ce premier numéro de Medieval Spawn and Witchblade (décidément ce titre est vraiment badass). Perplexité parce qu’on est en droit de se demander si un tel crossover a encore lieu d’être en 2018 et appréhension parce qu’avec ces deux personnages (que j’aime) certains scénaristes sont capable du meilleur mais souvent du pire…

L’histoire débute dans un pays lointain où une guerre fait rage, une guerre contre des ennemis très puissants, en effet ceux-ci sont des morts vivants à la force prodigieuse, d’ailleurs l’armée de squelettes arrive sans difficulté à anéantir les forces humaines ; mais lorsque tout semble perdu pour les hommes dans cette bataille bien inégale, apparaît sur une colline le HellSpawn qui d’un revers de la main et de ses chaînes fait le ménage en envoyant de nouveau à trépas la menace qui semblait avoir déjà gagné…

Ce premier numéro va surtout se concentrer sur qui est ce “nouveau” Spawn et quelles sont ses motivations. En ce qui concerne Witchblade, les fans seront un peu déçu car celle-ci est pour le moment peu présente mais aura sans nul doute un rôle de poids tout au long de cette histoire.

Brian Holguin nous livre un premier numéro servant de décor au nouveau Spawn, il prend son temps pour nous expliquer le contexte et les enjeux de ce nouvel (?) univers. On regrettera tout de même la “décompression” de certain passage qui méritait peut être un traîtement un plus expéditif. D’autant plus que le scénario de Holguin n’est pas d’une grande inventivité et se contente d’utiliser des éléments classiques de la Fantasy.

La partie artistique est assurée par Brian Haberlin et il faut bien avouer que de ce côté-là c’est un sans faute, le trait correspond à merveille à l’univers med-fan initié par Holguin et la retranscription des combats est d’une brutalité presque belle, tout ce sang est sublimé par la palette froide et crasseuse de Geirrod VanDycke. En effet, le monsieur utilise le bleu et l’ocre principalement, ce qui donne un ensemble homogène et renforce cette impression d’un univers en proie à la désolation.

Alors, on continue ou pas ?

J’avoue être mitigé par ce premier numéro de Medieval Spawn and Witchblade. En effet, il n’y a rien de vraiment innovent ; le scénario sonne un peu creux et on a l’impression qu’on connait déjà la fin de cette mini qui, je le rappelle, est prévue en 4 parties. Et même si les dessins sont vraiment de très bonne facture, j’ai du mal à me faire à l’idée de dépenser quelques dollars pour une série dont l’histoire est assez simple mais pas vraiment efficace et surtout oubliable. A voir donc par rapport aux achats VO du mois prochain, si ce titre peut s’intercaler dans ma PAL déjà (trop) longue du mois de Juin.

Disponible chez Image Comics

First Contact est une rubrique où l’on vous donne notre avis à chaud uniquement des premiers numéros de séries sorties aux USA. On y aborde de manière irrégulière des titres Marvel, DC mais aussi indé.

Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer