En direct de chez l'Oncle Sam : I Hate Fairyland #1 - Comics Prime

Vous connaissez sûrement Skottie Young, artiste talentueux qui a signé beaucoup de variants covers pour Marvel. Chez nous, c’est OZ (chez Panini) qui nous a permis de découvrir son univers graphique et la douceur qui le caractérise. Avec « I hate Fairyland », Young reste dans un univers rempli de choses féeriques, mais pour ce qui est du ton du récit, c’est une autre histoire !


IHateFairyland-cover-164b1Scénario : Skottie Young
Dessin : Skottie Young
Couleur : Jean-François Beaulieu
Editeur : Image Comics
Sortie : 14/10/2015
Sollicitation : Superstar SKOTTIE YOUNG (Rocket Raccoon, Wizard of Oz) makes his Image debut with an ALL-NEW SERIES!  The Adventure Time/Alice in Wonderland-style epic that smashes it’s cute little face against Tank Girl/Deadpool-esque violent madness has arrived.  In an adventure that ain’t for the little kiddies, (unless you have super cool parents, then whatever), you’ll meet Gert-a six year old girl who has been stuck in the magical world of Fairyland for thirty years and will hack and slash her way through anything to find her way back home. Join Gert and her giant battle-axe on a delightfully blood soaked journey to see who will survive the girl who HATES FAIRYLAND!


Gertrude est une petite fille qui a été aspirée dans le monde magique de Fairyland. Une chute libre digne d’un Lewis Caroll, où la petite verra ses traits déformés par l’apesanteur (ou par son passage dans la monde de Fairyland ?). Mais comparé à l’atterrissage d’Alice, celui de Gertrude sera beaucoup plus violent. Après s’être époumoné « je ne veux pas mourir ! », puis « je vais mourir ! », la voilà qui se fracasse sur le sol. Le contraste saisissant de cette page, entre Gertrude ensanglantée (mais vivante malgré une sacrée chute), et les habitants tous plus mignons les uns que  les autres, nous annonce une chose importante.

IHateFairyland_preview1

La transition entre les deux mondes a été effectuée.

Ce qui veut dire qu’on est à Fairyland maintenant. Ce qui veut dire qu’on va côtoyer des jolies petites créatures. Mais ça veut aussi dire que tout peut arriver.

Et Gertrude va en devenir l’exemple parfait. Alors qu’elle aurait pu couler des jours heureux dans ce monde, elle va devenir complètement folle et ultra violente. Mais ce n’est pas venu comme ça, rassurez-vous.

Son aventure commence quand la reine lui annonce l’existence d’une clé,  qui peut lui permettre de retourner dans son monde. Elle va même jusqu’à lui apporter de l’aide en la personne de Larrigon Wentsworth III, une sorte de « Jiminy Cricket » qui possède la carte de tous les mondes connus. Il devrait y en avoir pour un jour ou deux.

str2_wow1301image_A_LEAD_cn

Cela fait 27 ans, et toujours aucune clé.

On comprend donc maintenant pourquoi la petite fille (oui elle est toujours petite… de l’extérieur) défouraille tout ce qu’elle croise à grands coups de canon et d’insultes bien placées !

Un premier numéro qui n’en a pas l’air tellement il est généreux et nerveux. Ça annonce du très bon pour la suite.

Les dessins de Skottie Young sont un vrai régal, convenant parfaitement à une histoire aussi loufoque. Il est le seul maître de son histoire et il en profite allègrement pour nous montrer tout son talent.

Bref, on sent que l’auteur s’est éclaté à faire ce comic, et du coup on s’éclate avec lui. Génial.

Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer