Dragon Ball Super T2 : "Annonce de l'univers gagnant" - Comics Prime

Le titre du tome ne vend certes pas du rêve et spoil un chouillat mais après un numéro 1 qui introduisait un peu à la va-vite l’univers « Super » on attendait beaucoup mieux de Toriyama. Est ce que ce tome 2 tant attendu tient ses promesses ?

Scénarios : Toiyama Akira.
Dessins : Toyotaro.

Éditeur : Glénat (Editeur Japonais : Shueisha).
Style : Dragon ball quoi !
Date de sortie: 05/07/2017.
Pagination : 126 pages.
Sollicitation :

L’univers 7 (celui où vit Goku) et l’univers 6 s’affrontent lors d’un grand tournoi organisé par les dieux de la destruction, qui souhaitent s’approprier les Super Dragon Balls. L’équipe adverse est composée de guerriers disparates, dont un Saiyan et un homme ressemblant à Freezer presque trait pour trait. Goku doit d’ailleurs affronter ce Frost, version fair-play de son ancien ennemi. Mais est-il aussi redoutable que le tyran Freezer ?!

La quête finale des sept boules de cristal.

Bon Dragon Ball est un peu aux mangas ce que Game of Thrones est aux séries, moins les meurtres et le cul. Toriyama, béni soit-il, à repris non pas ses crayons, mais ses scriptes pour scénariser ce qui se passe entre la fin de l’arc Majin Buu (tome 42) et le tournoi dans lequel apparaît Oob et Vegeta à moustache (aussi dans le tome 42). Or donc on on avait laissé nos héros, à la fin du tome 1, dans un tournoi organisé par les Dieux de la destructions de l’univers 6 et 7, entre les champions des deux univers sus-nommés. On nous a donc déballé un multivers afin de trouver de nouveaux challenges à nos héros. Ce tournoi occupe une bonne moitié du tome et vous réserve des surprises, entre le pas si sympathique Frost, le mystérieux Hit et le jeune Sayen Kyabe, les combats et les retournements de situations s’enchaînent de façon sympa mais, soyons honnête, on en attend un peu plus qu’un tournoi surtout que pour ceux qui suivent l’animé, vous savez que vous allez en bouffer du multivers.

Retour vers le futur.

Deuxième moitié du tome, que je vais essayer de spoiler le moins possible, si ce n’est son synopsis. On retrouve donc Trunks, celui du futur, celui qui était déjà venu changer la ligne du temps en sauvant Goku malade du coeur pendant l’arc des cyborgs. Son monde est toujours en piteux état mais il a l’air de vivre une amourette avec Mai, mais si vous savez, la pote du trio Pilaf,  Shu et Mai, la fille aux cheveux noirs avec une frange. Sauf que voilà, une nouvelle menace s’annonce, et apparaît même : Black Goku ! (En attendant de voir si ils vont lui filer un autre nom). A nouveau, les impatients qui se sont déformés la rétine en matant l’animé dessiné avec les pieds, savent que cet arc narratif « Black Goku » est très très bon, assez sombre, comme à l’accoutumée avec le futur »post-apo » de Trunks.

 

Dragon Ball Super T2 : "Annonce de l'univers gagnant"
Toriyama a pausé son multivers avec ses règles et ses enjeux. Il débute un arc passionnant et plein de promesses. Toyotaro nous comble de ses dessins magnifiques, rendant hommage au maître lui-même. C'est le tome qu'on attendait pour être hypé avec du vrai Dragon ball !
Scénario
Dessins
Ce qu'on a aimé
  • Hit, Black Goku, Frost, Kyabe, des méchants cool.
  • les dessins de qualité constante (VS. l'animé)
  • L'arc Black Goku qui commence !
Ce qu'on a moins aimé
  • Le Tome 3 c'est pas pour tout de suite :'(
4.5Excellent tome 2

A propos de l'auteur

Né avec du FrancoBelge et des Jeux vidéos entre les mains. Dorothée m'a fait découvrir l'Animation Japonaise puis lire des Mangas, Depuis le milieu des années 90 je lis des Comics.

Articles similaires