Critique VF : X-force "Anges et Démons" T1 (Panini Deluxe) - Comics Prime

X-Force T1 : « Anges et Démons » (264 pages – 28,40 € – Sorti le 09/01/2013)

Scénario : Craig Kyle, Christopher Yost.
Dessin : Clayton Crain, Mike Choi, Alina Urusov.
Couleurs : Clayton Crain, Sonia Oback, Alina Urusov.

Présentation et Synopsis :img_comics_4934_x-force-1
On pourrait catégoriser cette série comme un « tie-in » de la trilogie formée par « House of M », « Messiah Complex » (Le complexe du Messie – 2 février 2013 Panini) et « Avengers vs X-men », mais cela serait un peu réducteur car la série ne se cantonne pas à suivre la storyline de ces gros événements X-men, même si elle en découle directement. Cette histoire se place donc juste après « Le Complexe du Messie », la situation Mutante est désastreuse car ils sont en voie d’extinction complète depuis les frasques de la Sorcière Rouge. Ce bon vieux Cyclope est en charge de cette communauté restreinte et suite aux affrontements entre les Purificateurs, les Maraudeurs et les X-men, il décide que certains ennemis méritent qu’on s’occupe d’eux pour de bon, d’où le mode d’ordre « À circonstances exceptionnelles, mesures exceptionnelles » de cette série, brisant ainsi le rêve et les principes de Charles Xavier.

On retrouve donc une équipe de gros bras / pisteurs / tueurs parmi ce qui se fait de plus brutal et violent chez les X-men, fini les beaux principes de ne tuer personne, il s’agit bien de se frayer un chemin parsemé des cadavres de leurs ennemis : un Wolverine en meneur vétéran qui doit gèrer les caractères compliqués de son équipe, une X-23 froide, planificatrice et létale, un Warpath qui cherche à se venger à tout prix, une Félina torturée. Ils seront rejoint ensuite par d’autres mutants tout aussi psychopathes. Cyclope demande donc à ces « joyeux lurons » d’enquêter sur la disparition inquiétante d’un des pires ennemis de la race mutante (ou du moins ce qui en restait) confiné dans une base du S.H.I.E.L.D. (Ce tome contient les épisodes 1 à 11 sortis en VO à partir de 2008 chez Marvel).

x-force illu 2

Mon avis :
Sous ses airs racoleurs de série violente X-force propose un scénario écrit à 4 mains avec beaucoup de talent. Les dessins et la colorisation collent parfaitement au style de l’histoire même si certains reprocheront la « colorisation informatique » qui donne parfois un côté un peu statique ou qui au contraire permet des effets de flous photographique sur certains arrières plans et des effets de vitesse sur l’action. Les dessins de Mike Choi sont en peu en deçà de ceux de l’excellent Clayton Crain (récemment en VF : Maximum Carnage), mais encore là c’est discutable tant l’ensemble est de très bonne facture.

Conclusion :
Au final on a le même sentiment que lorsqu’on regarde un film du genre « The Expendables » : un équipe ultra « badass » qui assume sa violence et qui défonce tout sur son passage, plein de retournements de situations, des vrais méchants vraiment très méchants. Cette série reste rafraichissante et on se prend à sourire sur l’exagération gore des combats.

Et enfin, le niveau de connaissance du « Marvel Universe » nécessaire pour lire cette série est limitée de par le côté secret de cette équipe, c’est donc très appréciable pour les nouveaux lecteurs et les curieux qui n’ont que faire de la continuité, de plus les informations données au début de l’article permettent de se lancer en connaissant le postulat, même si je conseille de lire les excellents « House of M » et « complexe du Messie ».

Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer