Critique VF : Star Wars - L'empire des ténèbres - Comics Prime

« L’agonie est douloureuse… la transition n’est pas une expérience agréable. Mais la souffrance est un faible prix à payer… en échange de la vie éternelle ! Après tout… ma vie se manifeste essentiellement sous la forme d’une énergie immatérielle… celle du pouvoir ! Et maintenant mon jeune apprenti… ton père est mort. Es-tu venu te joindre à moi ? Prendrais-tu la place qui te revient de droit… à mes côtés ? « 

SW EMPIRE DES TENEBRES INTEGRALE
Scénario : Tom VEITCH
Dessin : Cam KENNEDY
Éditeur : Delcourt
Collection : CONTREBANDE
Publication originale : décembre 1991 à octobre 1992
Chronologie : Un an après le cycle de Thrawn soit entre 10 et 11 ans après la Bataille de Yavin (épisode IV).
Sollicitation : L’Empereur Palpatine, qui a survécu à la fureur de Dark Vador, est de retour… Six ans après la Bataille d’Endor, il s’apprête à mettre la galaxie à feu et à sang grâce à de terribles armes de destruction, les Dévastateurs de Mondes. Han Solo, traqué par des chasseurs de prime et des troupes impériales, doit protéger Leïa, enceinte de leur troisième enfant. Mais le pire des dangers n’est-il pas de voir basculer Luke du Côté Obscur de la Force ? Située chronologiquement à la suite du Cycle de Thrawn, cette nouvelle série inaugure des aventures inédites mettant en scène les personnages de la trilogie classique : Leia, Han Solo et Luke Skywalker.

Note : il n’est pas nécessaire d’avoir lu le cycle de Thrawn pour comprendre cette saga mais c’est vivement conseillé. Tout d’abord, parce que le cycle de Thrawn est probablement une des meilleurs saga  avec celle-ci sur l’univers étendu de Star Wars (que ce soit la trilogie originale de Timothy Zahn en romans ou cette adaptation comics). Ensuite, car elle apporte un lot d’informations non négligeables sur ce que sont devenus les héros de la première trilogie de Georges Lucas et peut faire office de lien entre les films et la saga dont je vais vous parler. Pour ceux qui le souhaitent, Delcourt à publié il y a un peu plus d’un an, une compilation des 5 tomes du cycle de Thrawn pour une trentaine d’euro (une économie donc sur les 5 tomes séparés ^^).

sw_darkluke

Avis : Passé inaperçu dans toutes les nouveautés de juin-juillet (et avec la CC), en bon fanboy, je ne pouvais pas laisser la compilation de cette saga tombée aux oubliettes. Quand j’ai vu le Retour du Jedi pour la première fois, j’étais triste pour l’empereur, ce mec avait un rêve. Il avait quasiment pacifié la galaxie, relancé les industries, stabilisé l’économie, exterminé l’ordre Jedi qu’il considérait comme le maillon faible de la société (son rêve n’est finalement pas si éloigné du rêve allemand de 1936 … bizarre) ; et tout d’un coup, à cause d’un petit blondinet, tout s’écroule. BOUM ! plus d’Étoile de la mort, plus de Palpatine, plus de côté obscur pour équilibrer la force … GRRRRRRRR ! Oui, je suis un adepte de Sidious et ma lecture du roman de James Luceno sur la vie de son maitre (Dark Plagueis) et la formation de celui qui sera un jour empereur ne me pousse pas à apprécier les Jedi. Toutefois, l’empire des ténèbres m’a redonné foi dans la force du côté obscur. On y retrouve un empereur, diminué physiquement, mais n’ayant rien perdu de son brillant intellect. Il arrivera même à faire basculer Luke dans le côté obscur (comme vous pouvez le voir juste au-dessus) et préparera sa vengeance depuis les mondes du noyau. Ce passage est très important et aurait dû intervenir dans la trilogie cinématographique, comme la chute du héros avant sa résurrection dans la lumière : un passage sombre, obligatoire pour tout héros qui se respecte (et puis Dark Luke a quand même la classe ^^).

Luke Vs Palpatine

Si pour beaucoup de monde, les 2 trilogies de films racontent l’histoire de la lignée Skywalker (Anakin puis Luke et Leia) je pense qu’elle raconte également l’ascension de Palpatine au rang d’empereur. Je sais que je reviens avec ça, mais il n’y a que dans le roman « Dark Plagueis » et dans cette saga que l’on peut appréhender de manière approfondie les plans et les stratagèmes de l’empereur. Entre ses installations secrètes contenant des usines à clones (afin d’y implanter son esprit en cas de mort), ses vaisseaux et autres armes secrètes, sa garde personnelle (Garde impériale qui possède sa propre trilogie : L’empire écarlate), ses assassins personnels (Main de l’empereur), Palpatine prouve à tout le monde qu’il est l’un des plus grands stratèges sith, qu’il n’a rien à envier à ses pairs en matière de maitrise de la Force et qu’il a bien mérité son titre d’empereur.

À défaut de vous montrer des sabres laser (l’invention la plus cool de l’univers Star Wars), je vais vous montrer le 2ème truc le plus cool : les vaisseaux.
Après l’Étoile Noire et l’Étoile de la Mort, voici les nouvelles armes de destruction galactique de l’empereur (merci au site starwars-holonet pour les informations) :

Les dévastateurs de mondes : ship_devastateur
Alors que l’Étoile de la Mort détruisait les planètes, le Dévastateur de Monde les consume de l’intérieur. Il dispose de projecteurs de rayons tracteurs qui désagrègent la planète visée. Ceux-ci transforment la matière en éléments incandescents. Dans cet enfer, les éléments lourds, tels que les métaux et les autres assemblages de molécules susceptibles d’être récoltés sont amenés dans une immense fonderie interne au vaisseau. A l’intérieur de celle-ci, des chaînes de montages réalisent la construction de chasseurs TIE, de vaisseaux légers mais aussi de vaisseaux plus importants si le Dévastateur de Monde est assez grand pour cela. Toutefois, ils ne peuvent que construire la structure externe et interne de ces bâtiments car ils ne sont pas pourvus de stock d’équipements électroniques.

 

Eclipse– Éclipse I et II :
Destroyer Stellaire géant (17,5 km de long et 1,6 km de large), l’Éclipse possède une énorme arme de destruction massive : un superlaser qui fait les deux tiers de la puissance de celui de l’Étoile de la Mort. Incapable de détruire une planète entière, ce modèle est néanmoins suffisant pour pulvériser un bouclier planétaire et rendre la planète ciblée inhabitable, en perforant la croûte terrestre. L’armement secondaire du vaisseau consiste en plusieurs centaines de batteries et de canons-laser. Dix projecteurs de puits de gravité viennent compléter cet arsenal, empêchant l’ennemi de fuir dans l’hyperespace. Le hangar principal des chasseurs, assez grand pour qu’un destroyer de classe Victoire s’y engouffre (plus de 600 mètres de long), permettant au destroyer Éclipse d’engager à lui seul toute une flotte spatiale. Sa coque est tellement résistante qu’elle peut foncer sur les autres vaisseaux amiraux presque sans prendre de dommage.

 

Galaxy_GunCanon Galactique :
Le canon possède un réacteur massif, ainsi que des chambres d’accélération électromagnétique, ce qui lui permet de tirer des projectiles à une vitesse incroyable (approchant la vitesse de la lumière). Les missiles du canon galactique ne sont pas des missiles ordinaires, sinon ils n’auraient pas pu détruire une planète; ce sont en fait des missiles « intelligents » qui, après avoir été tirés, passent en hyperespace, grâce à un moteur hyper-spatial intégré de classe 0.5. Ils quittent l’hyperespace le plus près possible de leur cible, et si par une quelconque raison ils ratent leur objectif, les cervaux-droïdes remettent le cap vers ladite cible immédiatement.

Afin de satisfaire tout le monde, sachez que Leia, Han et leurs enfants, Chewbacca et le Falcon, R2-D2, C-3PO, Lando Calrissian, Wedge Antilles et Boba Fett (et oui, lui non plus n’est pas mort ^^) seront de la partie. Je ne m’attarde pas sur leurs aventures, car elles découlent directement de la relation entre Palpatine et Luke. Si vous vous êtes toujours demandé quelle était la suite du « Retour du Jedi« , cette trilogie est faite pour vous.

Star-Wars-Dark-Empire-Cover
En conclusion, je pense que vous l’aurez compris, la saga « l’Empire des ténèbres » est une ode au côté obscur, que vous soyez un fidèle de l’empereur ou simple cinéphile voici ce qui aurait dû être la seconde trilogie de films. Certes le dessin a vieillit (début des années 90) mais il ne gâche en rien les actions et la trame scénaristique de cette sombre saga.
falcon

Alors, on passe en hyperespace ?

Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer