Critique VF : Fanboys vs. Zombies Tome 1 : Fossoyeurs pour la vie - Comics Prime

Glénat Comics profite de la période estival pour nous sortir une petite bombe venant de BOOM Studio (oui je sais…) remplie de fun et de délires à lire tranquillement à côté de la piscine en sirotant un bon mojito (oui, j’aime le mojito et les parenthèses !)

942332_372591372842121_674435081_n-1

Scénario : Sam Humphries
Dessin : Jerry Gaylord
Illustration couverture : Humberto Ramos
Sollicitation éditeur :
Lors de la célèbre Comic-Con de San Diego (la plus grande convention annuelle de comics au monde), un groupe d’amis venus passer du bon temps et rencontrer leurs stars préférées doit faire face à une attaque de zombies ! Chaque instant devient une question de survie. Mais qui mieux que des geeks, fans irrécupérables de culture populaire, nourris de cinéma, de jeux vidéo et de BD, pour faire face à une telle menace ? Savant mélange entre Walking Dead pour la thématique zombie, Tony Chu pour le graphisme cartoony et rigolo, et Shaun of the Dead pour l’aspect ultra-référentiel gentiment potache mais respectueux, Fanboys Vs Zombies est une nouvelle série pleine d’humour, d’action, de créatures putréfiées et d’hommages à la culture geek. Chaque case de l’album fourmille de clins d’œil : saurez-vous tous les reconnaître ?

L’histoire :
Capture d’écran 2013-07-16 à 12.42.36Le Comic Con de San Diego, est – tout le monde le sait – le rendez-vous incontournable de tout les geeks des États-Unis et c’est à ce titre que Rob, Jenna, J-mac, Burger, Kyle et Amanda s’y rendent.
Comme chaque année le groupe est présent, mais au fur à mesure que le temps passe, la discorde, des tensions se sont installées  dans le groupe, répondant au doux nom des Fossoyeurs !
C’est dans ce contexte que les protagonistes vont essayer d’échapper à une attaque zombies qui a lieu dans les bâtiments du Comic Con. Mais les morts-vivants ne seront pas leurs seuls problèmes et devront faire équipe avec des personnes qu’ils n’auraient jamais imaginé.

Mon avis :
Fanboys vs. Zombies est une véritable surprise tant au niveau du dessin qu’au niveau de la narration. Un cadeau aux fans et aux geeks, en effet toutes les références de la pop culture y sont : sabres laser, gros flingues, énormes épées tout droit sorties de Final Fantasy et j’en passe.

Certes Sam Humphries (Ultimates, John Carter) joue avec la facilité : il prend un groupe hétérogène, les met dans un endroit clos et y ajoute des zombies, une recette somme toute simple me direz-vous ! Oui, mais c’est sans compter que les héros baignent, tous dans cette pop-culture et connaissent donc les codes, les moyens pour venir à bout de cette invasion en d’autres termes : les geeks sont les seuls capables de nous sauver…

Capture d’écran 2013-07-16 à 12.42.05

Humphries joue donc avec les références et amuse le lecteur avertis (ou pas) durant tout le récit et va pour ce premier tome (qui contient les 4 numéros US) poser les bases de l’histoire et le contexte à grand renfort de têtes coupées et de tripes étalées. La psychologie et la motivation des personnages sont peu à peu révélées, mais ne vous attendez pas non plus à de l’introspection façon masturbation cérébrale.

Au niveau du dessin c’est Jerry Gaylord qui est aux manettes et c’est assez surprenant, le gars à un style cartoony, ce qui rends les scènes gores (tripes exposées ou encore personnes décapitées) vraiment fun et le ton sinistre qu’aurait pu prendre le comics se dilue dans son trait. Le dessinateur est surtout connu pour ses dessins de joueurs de la NFL, et ça se ressent au regard  de son coup de crayon dynamique et énergique.

En ce qui concerne l’édition Glénat Comics a fait les choses bien, en proposant les couvertures US et leurs variantes à la fin du bouquin (Humberto Ramos inside !!).

carréEn conclusion :
Aux USA, Fanboys vs. Zombies est un succès, et reste de bonne qualité, d’ailleurs le scénario et les personnages vont s’étoffer au file des numéros et ce malgré le départ de Sam Humphries remplacé par Shane Houghton, on peut dire que FVSZ est la lecture de l’été, c’est frais, c’est drôle et ça se lis sans prises de têtes, de plus la suite arrive le 3 octobre, on en saura donc d’avantage sur les origines des personnages et de l’attaque des zombies !

Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer