[CINÉMA] VS Avengers Endgame - Comics Prime

VS, c’est une critique cinéma ou deux avis s’opposent sur fond de second degré et d’humour. On vous raconte pourquoi un film est TROP BIEN ou TROP NUL, le tout, de façon pas objective du tout et loin d’être dans la demi mesure.
VS, ce sera le combat du bien contre le mal, du hater contre le lover, du fan hardcore contre le néophyte.
VS,c’est le cinéma passé à la moulinette du sarcasme et de la mauvaise foi !

TROP BIEN!

Moebius

Overdose d’émotions!

Ahhhhhhhh Avengers Endgame. Quelle beauté, quelle merveille ! Si seulement Warner pouvait copier sur son voisin de classe Disney et nous sortir deux films de leur univers cohérents entre eux, ce serait un nouvel âge d’or pour les fans de comics.

Oui parce que la force de cet Avengers, c’est avant tout de nous avoir offert la conclusion  d’une épopée magnifique s’étirant sur un ensemble d’une vingtaine de films qui sont tous d’une qualité irréprochable. Oui, je t’entends toi dans le fond qui crie “ Certains étaient meilleurs que d’autres !” et je te réponds, oui ! Mais bon, de chef d’oeuvre à génial, ça restera toujours un niveau que la Warner n’arrivera probablement jamais à atteindre !

BON MAINTENANT LA DIRECTION VOUS ANNONCE QU’ELLE SE RÉSERVE LE DROIT DE SPOILER, aussi si vous n’avez pas vu le fil… Et bien… Qu’est-ce que vous foutez !? Réveillez-vous que diable ! Vous prenez directement la direction du cinéma et ensuite vous revenez lire mon avis totalement objectif et vous comprendrez enfin que j’avais totalement raison. Ensuite, étant éblouis par ma personne, vous édifierez un petit autel fait en peau de Babybel à mon effigie ( prenez comme base Cap) dans votre jardin, mais si vous en n’avez pas, pas d’inquiétude, une terrasse suffit.

J’ai entendu beaucoup de pleureuses faire “ouinouin y’a pas assez de baston, ouinouin Tony Stark il meurt, ouinouin Captain n’a plus sa barbe, ouinouin Thor est américain, ouinouin … Ouinouin” et je vais leur répondre que c’est du détail et qu’on devrait se réjouir de l’énorme chance de pouvoir pu vivre un tel rêve. Parce que back in my days on avait droit au lynchage de nos rêves de fan en bonne et due forme par des films où on se demande comment ils ont pu voir le jour, tel que les Quatre fantastiques, Daredevil ou encore… Spawn...*pleure intérieurement*.

Alors oui y’a pas autant de baston qu’on le voudrait, en même temps le premier n’a été quasi que de la baston et c’est bien quand on essaie de raconter une histoire (pas comme dans la saison 8 de Game of thrones), de mettre un moment de pause, de toucher la corde sensible du spectateur, de sortir le violon ! (c’est beau). Ce qui donne une suite logique dans le récit quand on y réfléchit, la chute – l’espoir renaît – victory et franchement si on regarde globalement ( un film en deux parties) et bien c’est super cohérent.

Alors oui, Captain America n’a plus cette magnifique toison faciale, mais bon retirer 10 points de charisme à un personnage qui en à la base 250 là où la moyenne est à 30 ça fait toujours deux cents dix points de plus que le reste….

Alors oui Thor à un magnifique cosplay du Big Lebowsky, mais le Duke, c’est une montagne de charisme et faut au moins ce costume pour rivaliser avec Cap et espérer atteindre sa cheville. Surtout quand la seule chose qui vous rend spécial, c’est de faire des moulinets avec des ustensiles de cuisine qu’on est le seul à manier… Oh wait… C’est faux Captain manie, comme une majorette de talent, Mjolnir (cinquante points de charisme en plus ! C’est insane !).

Alors oui TONY STARK MEURT, excuseeeeeeeeeez les de tenter d’apporter un minimum d’enjeu à l’histoire. C’est pas une partie de camping, mais une guerre et dans une guerre y’a des morts bordel ! C’est grâce à la défense acharnée des héros de la terre et plus particulièrement le sacrifice de certains que vous pourrez jouir du plaisir immense de serrer votre progéniture dans vos bras ou de parcourir, les cheveux dans le vent, l’immensité de notre belle planète. La joie de savourer un repas avec vos amis les plus proches comme si Thanos n’était qu’un mauvais cauchemar. Le Manneken Pis sera remplacé par une statue à l’effigie d’Iron-man ….. Bon elle pissera toujours sinon les touristes asiatiques seront extrêmement tristes de ne pas pouvoir contempler l’une des 7 Merveilles bruxelloises et …… Quoi c’est pas réel ? ……. C’est pas vous qui décidez !

Bref, le MCU au cinéma, c’est devenue une saga légendaire qui tel un Star Wars aura laissé une empreinte indélébile dans le patrimoine culturel et qui en laissera encore dans le futur. En attendant, on se retrouve tous un peu orphelin. Ces rendez-vous quotidiens qui nous ont bercés de tendresse et de douceur durant douze ans vont être beaucoup plus espacé. A la fin Cap transmet son bouclier à Sam et par cet acte nous transmet à nous spectateur un message, avec une main réconfortante sur notre épaule, il nous dit “regarde devant toi et contemple l’avenir, d’autres merveilles t’attendront sur ce nouveau sentier”. Alors en attendant ce futur radieux, je m’en vais regarder une quatrième fois avec des yeux d’enfants ce volet qui m’a offert tant de bonheur… En plus, il paraît que le film vient de battre au Box-office « La croisière s’amuse pas trop dans l’eau gelée » (Titanic) et est sur le point de battre « Pocahontas au pays des Schtroumpfs » (Avatar), alors faut vraiment faire péter le score, Cap compte sur vous !

 

TROP NUL!

Airgus

Airgus

ATTENTION, SPOILER!

3h !!!!! 3h dont quelques minutes de baston contre des heures d’interminables lamentations… Ouinnnn, je suis triste, mes copains ont disparus, je suis pas assez fort, Thanos est trop bon, on est trop nul, je veux plus vous parler,…
Ce qui reste des Avengers quelques mois après le claquage de doigts le plus radical de l’histoire du claquage de doigts est reclus dans la dépression suite à l’échec cuisant de Infinity War.

Comme par hasard, un rat, en marchant sur une machine ultra technologique, va faire sortir Scott (Antman) du monde quantique ou il est coincé (merci monsieur le rat). Puis, avec ses grandes connaissances de voleur, il élabore un super plan pour remonter dans le temps… Dans notre jargon on nomme ceci un Deus Ex Machina bien pratique.
Alors oui, il y a quelques scènes émouvantes, mais comment ne pas l’être quand tout le film est fait de façon à vous tirer la larme à l’oeil? Une astucieuse machination développée par la branche Kleenex de Disney?

3h de fan-service où on vous remontre ce que vous avez déjà vu en 10 ans de MCU le tout recouvert d’un nappage gras d’humour presque lourd pour amener à la bataille finale à laquelle chacun s’attend, avec impatience.
Et cette bataille est expédiée sans les honneurs, chaque personnage n’y figure que quelques minuscules secondes, de Spiderman à Dr Strange en passant par Black Panther ou Hulk,  ce dernier parfaitement inutile comme dans les précédents films est affublé de tenues de geek parfaites pour la panoplie Hulk que vous trouverez dans chaque Maxi Toys.

Et sinon, Captain Marvel, on en parle? Evincée dès le début sous de faux prétextes. Probablement trop forte pour Thanos, il faut éviter qu’elle puisse régler son compte au géant mauve trop rapidement.

Enfin, la mort de Black Widow qui en touche une sans bouger l’autre dans une scène totalement illogique faisant fi de toute mythologie développée en amont.

En gros, un film cul cul, dégoulinant de sentimentalisme à outrance ou bon nombre de personnages sont ridiculisés comme Thor, grand martyr de ce dernier Volet.
Certes, la sortie d’Iron-man, qu’on sent venir depuis longtemps est forte et celle de Cap mignonne, mais ces deux passages ne suffisent pas à compenser la grossièreté et le manque de fluidité d’un film qui aurait dut être l’apothéose de 10 ans de MCU mais qui ne se contentera que de battre le raccord du plus gros succès de l’histoire du cinéma…

(J’irai quand même le voir une deuxième fois, car en fait, il est quand même bien…)

Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer