[CINÉ CLUB] The Ryan Initiative - Comics Prime

Ryan Initiative est un film inspiré du héros mythique des romans de Tom Clancy, en tant que cinéphile le nom Ryan vous dit peut-être quelque chose si vous avez vu : « À la poursuite d’Octobre Rouge, « Jeux de Guerre », « Danger Immédiat » ou encore « La Somme de toutes les peurs ». Ce film a pour vocation d’être un reboot des aventures du célèbre analyste travaillant en sous-marin pour la C.I.A. en prenant certaines libertés par rapport au contexte.

Fiche Technique

Jack_Ryan_Poster_BE_FRCast : Chris Pine, Kevin Costner, Kenneth Branagh, Keira Knightley

Synopsis : Ancien Marine, Jack Ryan (Chris Pine) est un brillant analyste financier. William Harper (Kevin Costner) le recrute au sein de la CIA pour enquêter sur une organisation financière terroriste. Dissimulant à sa fiancée (Keira Knightley) son rôle d’agent infiltré, Jack part à Moscou pour rencontrer l’homme d’affaires (Kenneth Branagh) qu’il soupçonne être à la tête d’un complot menaçant tous les marchés boursiers. Sur place, Jack Ryan se rend compte qu’il est livré à lui même et ne peut plus faire confiance à personne.

Il faut sauver le soldat Ryan :

11 septembre 2001, le jeune Ryan assiste impuissant aux explosions des tours du World Trade Center, alors étudiant à Londres, il décide de s’engager dans le corps des Marines. En mission son hélicoptère sera abattu, Ryan est sauvé in extremis mais devra néanmoins suivre une rééducation lourde et pénible durant quelques temps. C’est lors de sa convalescence, que le jeune homme fera la connaissance de sa future fiancée (Keira Knightley) et surtout de son futur patron William Harper interprété par Kevin Costner et travaillant pour la CIA. Ce dernier lui propose d’intégrer son service pour surveiller les transactions suspectes des pays à fort potentiel terroriste. Infiltré comme simple analyste financier pour un milliardaire russe, ll va devoir utiliser toutes ses capacités pour déjouer des plans qui risque de plonger les USA dans une catastrophe boursière aux conséquences similaires à la grande dépression…
ryaninitiative-1

Un trip à Moscou 

Ryan va devoir se déplacer en Russie pour arrêter Viktor Cherevin joué par Kenneth Branagh (oui, oui le metteur en scène), notre héros sera vite rejoint par sa petite amie qui commence avoir de sérieux doutes sur sa fidélité et les sentiments qu’il porte à son égard.

Le choix du pays n’est pas anodin, en références à la saga de Tom Clancy où le début de l’histoire de Ryan commence en pleine guerre froide. Ici le réalisateur a pris le parti de transposer le récit à un contexte plus actuel, pour sans doute accrocher les plus jeunes d’entre-nous, mais ce choix fera sans nul doute froncer les sourcils des fans de la première heure de Jack Ryan. Ce cadre colle aussi parfaitement avec la réalité actuelle, d’une Russie omniprésente sur les marchés, avec ses excès et ses dérives.

On regrettera tout de même que le scénario effleure cet aspect et passe vite à des scènes d’actions qui sont souvent très classiques et sans grande inventivité. Le film souffre aussi de la « mode » du cinéma d’aujourd’hui à savoir la caméra qui vous donne le tournis après 2 minutes de course poursuite.
ryan2

Kenneth Branagh un acteur… ou pas

Soyons clair Branagh m’avait bluffé dans la réalisation de Thor (le premier du nom) le coté Shakespirein et théâtral du film m’avait vraiment convaincu. Dans The Ryan Initiative, mon enthousiasme c’est peu à peu estompé à la vue du jeu d’acteur peut convaincant du bonhomme. Le rôle qu’il campe (Viktor Cherevin) est un rôle de grand méchant, mégalo et d’une richesse indécente, malheureusement pendant tout le film l’acteur est grotesque et la limite de la parodie, ce qui rend finalement ce méchant peu crédible. Quant au jeu d’acteur de Pine et de Knightley il est correct sans être non plus transcendant, vous allez me dire pour un film d’action on attend pas qu’ils sachent jouer du Molière mais tout de même, il aurait fallu mettre un peu plus de pathos dans tout cela. Kevin Costner lui, surprend le spectateur à de multiples reprises et montre finalement l’étendue de ces compétences aux «petits jeunes».

Le début d’une saga ?

Le moins que l’ont puisse dire c’est qu’au sein de la rédac le film divise, certain d’entre-nous sont fans de l’œuvre de Tom Clancy et crient à l’hérésie après avoir vu ce reboot et d’autres apprécient le fait de remettre au goût du jour Jack Ryan et de rendre cet opus finalement assez accessible aux non-initiés. Mais le film manque indéniablement de temps forts et on se perd quelques fois dans des dialogues qui se veulent faussement techniques. The Ryan Initative est un film où l’on passe un bon moment mais qui emprunte trop souvent au niveau de la réalisation les ficelles que ses ainés ont déjà tellement tirées.

Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer