[CHRONIQUE VF] Eternel Hiver - Comics Prime
Nouvelle sortie dans la collection Flesh & Bones : des moines vampires dans une soupe moyen-âgeuse relativement insipide (voire indigeste). Dommage pour cette collection.

Scénario : David Muñoz.
Dessins : Rafael Vargas.
Éditeur : Glénat Comics.
Collection : Flesh & Bones.
Date de sortie: 23 mai 2018.
Pagination : 128 pages.
Sollicitation : Europe. Moyen-Âge. Au cœur de l’hiver. Blessé par un ours lors d’une partie de chasse, le comte Albert trouve refuge dans une grotte, avec l’aide de Marcus, son conseiller et ami. Ce dernier, parti chercher du bois pour le feu dans la nuit enneigée, est alors attaqué, dévoré vivant par un jeune garçon. Albert a tout vu. Mais il n’a rien pu faire… C’est de retour dans son château qu’il entend alors parler des Nosferatu, ces monstres qui se nourrissent du sang des hommes. Des créatures qui ont le pouvoir de tuer, mais aussi de donner la vie éternelle…

David Muñoz et Rafael Vargas signent un polar fantastique médiéval au cœur d’une communauté de moines vampires. Un récit noir, sanglant, glaçant et impitoyable comme l’hiver.

Eternel Hiver

Europe. Moyen-Âge. Un homme découvre l’existence des vampires et leurs pouvoirs. Ces derniers peuvent certes donner la mort mais ils peuvent potentiellement donner la vie éternelle et guérir les maux des mortels.

Europe. Moyen-Âge. Pour redorer le blason de son fils, un homme envoie ce dernier pourchasser une bande de guignols qui terrorisent ses serfs. Bien entendu, lesdits guignols sont des vampires et le fils n’en reviendra pas. Enfin pas, pas sous sa forme originale.

Europe. Moyen-Âge. Une communauté monastique (à forte tendance hérétique) vit recluse dans les montagnes et de nuit, essentiellement. Il est clair que cette communauté attire quelque peu l’attention tout comme la désapprobation des autres chrétiens locaux.

 

No one expects the Spanish Nosferatu

Commençons par les points positifs (ça devrait aller vite) : les dessins de Rafael Vargas sont juste au top et dépeignent très bien l’ambiance moyen-âgeuse (même si cette dernière me semble un peu trop propre et trop lisse) ; l’idée de faire des moines vampires est totalement géniale. Et c’est tout.

Pour le reste, l’histoire de David Muñoz est totalement décousue. On se demande où il veut en venir et ce, même après avoir lu tout le livre. Après avoir (re)lu le pitch de base proposé en quatrième de couverture, je me demande si l’éditeur n’a pas eu accès à des informations cachées -> je n’ai vu nulle part une mention à l’ours dont ils parlent et la grande majorité de l’histoire parle de la conversion vampiresque du pauvre hère qui était parti à la chasse aux guignols mentionné dans le premier paragraphe du présent article. Le tout donne un air d’introduction et pourrait avoir un léger intérêt si une suite était envisagée mais ce n’est qu’un one-shot

Pour résumer, les dessins de Vargas et la brillante idée de pervertir des moines en vampires ne sauvent pas ce tome du naufrage. Seconde déception pour la collection Flesh & Bones que j’affectionne toujours autant et j’espère sincèrement que la qualité remontera très vite (avec Bikini Atoll 2 ?).

[CHRONIQUE VF] Eternel Hiver
Placer une communauté de vampires dans un monastère du Moyen-Âge est une excellente idée et les dessins sont terribles mais ça ne sauve pas ce volume du naufrage... La paire de tomes qui vient de sortir me donne l'impression que la collection est en perte de vitesse. Et c'est vraiment très très dommage.
Dessins
Scénario
Ce qu'on a aimé
  • les moines vampires
  • les dessins
Ce qu'on a moins aimé
  • l'histoire n'est pas assez développée
1.8Note Finale
Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer