[CHRONIQUE VF] Contro Natura - Omnibus - Le monde animal plus humain que jamais ! - Comics Prime

Une fois n’est pas coutume, le comic-book dont je vous parlerai aujourd’hui n’en est pas réellement un, puisqu’il s’agit d’une production italienne. Néanmoins, l’auteur et artisite italienne, Mirka Andolfo, ayant une grande expérience dans le monde de la bande dessinée américaine (elle a travaillé pour DC Comics sur les séries Teen Titans, Harley Quinn, Wonder Woman. En plus de cela, elle a également travaillé sur d’autres séries telles que Vampirella et bien d’autres), elle en reprend totalement les codes dans cet ouvrage également publié aux States chez Image Comics. Vous pouvez le lire ici, Mirka Andolfo possède un CV qui en ferait jalouser plus d’un. Mais est-ce suffisant pour faire de ce récit un must have ?

Scénario : Mirka Andolfo
Dessins : Mirka Andolfo
Éditeur : Glénat Comics (Panini Comics VO)
Date de sortie: 28 novembre 2018
Pagination : 304 pages
Sollicitation :  Une loi est faite pour être transgressée… . Dans un monde peuplé d’animaux anthropomorphes, la loi n’admet que l’union d’individus de même race. Les transgresseurs sont sanctionnés et emprisonnés, accusés d’être « Contre nature ». Leslie, elle, est un cochon simple qui aime les sushis et la musique, forcée de faire un travail qu’elle déteste pour survivre. Cette jeune femme de vingt-cinq ans vit avec Trish, sa meilleure amie, rêvant, comme tous les gens de leur âge, d’une vie différente. Mais les rêves peuvent être dangereux, surtout lorsque c’est un loup inquiétant qui les peuple et que, au réveil, Leslie commence à se sentir observée…

Quand l’anthropomorphisme permet de dénoncer les tabous !

Qu’on se le dise d’entrée, l’élément qui vous « choquera » et que vous ressortirez à chaque fois lorsque vous aurez à parler de cette histoire, c’est la facilité avec laquelle vous ressortirez révoltés par cette lecture ! Si ça n’a pas été votre cas, les animaux sont sans doute plus humains que vous !

Où en étais-je ? Voilà…j’ai été révolté positivement par cette lecture qui se veut être un réel parallèle avec la civilisation humaine telle que nous la connaissons de nos jours. Que cela soit d’un point de vue politique, éthique, sentimental, culturel ou disons le franchement … « normal », nos existences ne nous appartiennent en rien ! C’est à peu de choses près le message, sans doute plus philosophique que vrai, que cette histoire véhicule à mes yeux.

Car tout dans ce bouquin se veut être un reflet de notre civilisation : rêver d’une histoire torride avec un être d’une autre « race », l’acceptation plutôt compliquée des homosexuels, certains bien-pensants qui nous dictent notre destinée, mais aussi les trahisons, les retours de vestes, les sectes et cultes sombres, la jalousie, le rejet d’autrui (vous comprendrez  la blague en regardant la couverture…truie ! Vous avez saisi ?), et bien d’autres choses encore.

L’histoire en fait, c’est quoi ?

Bon maintenant que le décor est planté, passons plus en profondeurs à l’histoire en elle-même. Leslie, qui s’avère être une véritable cochonne, rêve toutes les nuits qu’elle est en train de s’ébattre avec un grand loup blanc. A tel point que tous les matins, son oreiller est littéralement rempli de bave et de sueur ! Rien de grave pensez-vous ! Sauf que dans ce monde, les rapports entre espèces différentes est totalement illégal ! Pire, le gouvernement a mis au point un programme de reproduction des espèces pour que dès l’âge de 25 ans.

Et c’est à partir de là que tout va très vite basculer pour Leslie. Dès le jour de son anniversaire, elle reçoit un message disant qu’elle est conviée à un rendez-vous avec un autre cochon, dont le profil correspond parfaitement au sien ! S’ensuit donc une séance de relooking avec l’équivalent masculin et écureuil de Cristina Cordula, en moins télévisuel, et un rendez-vous avec l’être choisit par le programme.
Mais sans le savoir, Leslie va se retrouver nez à nez avec un membre d’une secte dans ce qui s’apparente à un rendez-vous bidon. Notre fidèle cochonne n’est en rien au courant de ce traquenard jusqu’au moment où, désirant partir, elle est retenue contre son gré ! Arrivant cependant à s’échapper, elle n’est pas au bout de ses surprises… !

Je ne vais pas vous raconter la suite, mais je viens de vous résumer brièvement, en oubliant volontairement quelques détails, les trois premiers chapitres. Rassurez-vous, il en reste encore neuf autres à découvrir par vous-même. S’ensuivra une triste affaire familiale, une sombre histoire de meurtres en rafales, des trahisons mais également de belles rencontres qu’elles soient d’amitié ou plus encore. Le tout saupoudré de mysticisme et de sexe !

Pas une histoire sans failles !

En effet, si la suite de l’histoire proposera quelques rebondissements totalement imprévisibles lors de la lecture de ces quelques chapitres d’introduction, elle souffre par moment d’incohérences scénaristiques et d’un manque d’information pour une lecture limpide. C’est à cause de cela que j’ai dû étaler ma lecture en plusieurs phases. Déjà le nombre conséquent de pages ne peut s’aborder en un one-shot, mais en plus, ces quelques faiblesses précitées n’ont pas poussé le lecteur que je suis à vouloir connaitre tout de suite le reste de l’histoire ! Pas que celle-ci ne soit pas intéressante ni captivante, mais parce que ce manque d’informations et de cohérence alourdissent vraiment cette lecture !

Au niveau du dessin, le travail est tout bonnement somptueux ! Arriver autant à humaniser des animaux dans les traits, c’est signe de grand talent ! Il sert véritablement l’histoire et aide même à la poursuite de la lecture quand le scénario pèche un peu.

Enfin, cette histoire n’est pas sans rappeler une autre publication de Glénat : Fairy Quest (actuellement en 2 tomes) dessiné par le célébrissime Humberto Ramos. Je vous conseille vivement cette lecture revisitant les contes de notre enfance à tous, de la plus belle des manière.

[CHRONIQUE VF] Contro Natura - Omnibus - Le monde animal plus humain que jamais !
Dans une histoire aux multiples messages sociaux, Mirka Andolfo arrive véritablement à emporter le lecteur là où elle le souhaite. On pointera tout de même que malgré des petites incohérences, l'histoire est plus qu'agréable à lire et les dessins à contempler.
Scénario
Dessin
Ce qu'on a aimé
  • Le dessin
  • Les messages sociaux
  • Briser les tabous
Ce qu'on a moins aimé
  • Un brun trop féministe
  • Histoire lourde par moments
4.0Note Finale
Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer