[CHRONIQUE VF] Brigands et Dragons : T1 Dans la gueule du dragon. - Comics Prime

Collègues Rôlistes voici un série qui s’adresse à vous, mais pas que … 


Fiche Technique :
Scénario : Sebastian Girner.
Dessins : Jeff Powell.
Coloriste : .
Style : Aventure, Action, Médiéval fantastique.
Éditeur : Hi Comics.
Date de sortie:   24 octobre 2018.
Pagination : 144 pages.
Sollicitation : C’est difficile de s’en sortir dans un pays de magie et de mystère, et Luvander la chasseuse de trésors commence à fatiguer de ses aventures sans le sou. Depuis toujours en quête d’or et de gloire, elle se lance à l’assaut d’un légendaire donjon, la Gueule du Dragon, au bout duquel se trouve un labyrinthe qui mène à deux issues, la richesse éternelle ou une malédiction certaine. Solitaire par nature, Luvander est forcée à s’associer avec un groupe d’aventuriers mal-rasés, espérant chacun trouver leur propre trésor au bout de la tombe interdite. Et puis, on y trouve le Prince Aki, héritier téméraire de l’Empire des sables écarlates, accompagné par Koro, son ombre royale. Et cette aventure qui démarre comme une ruée vers l’or va finalement devenir un voyage épique vers le destin formidable de Luvander et de sa troupe, elle qui cache un lourd secret qui lui permettra d’apporter la lumière dans ces terres de ténèbres..

A vos dés 20 !

Niveau pitch la longue sollicitation vous dit tout ce qu’il y a à savoir, le reste serait du spoil. Reste à vous entretenir de deux points : l’écriture et le feeling général de cette lecture. Après j’en viendrai à l’épineux problème des illustrations.

La narration et le ton sont à mon sens le point fort de ce comics. Si d’apparence vous n’accrochez pas aux dessins (j’y reviendrai) si l’ensemble semble un peu infantile ou cartoony (dans le ton j’entends) ne vous y trompez pas, cela reste très cohérent, amusant, fin et superbement traduit. J’insiste sur la traduction car bien souvent on perd une grosse partie de l’intérêt d’oeuvres de ce genre car la qualité d’adaptation n’y est pas, qui plus est dans une ambiance « jeu de rôlesque » comme dans Brigands et Dragons. L’ambiance, l’humour, le déroulement des scènes sont à la fois du déjà vu et rafraîchissantes. On se retrouve aisément dans ces aventures, les petits secrets des backgrounds des personnages qui se dévoilent peu à peu au gré des rencontres et des périples. Dés lors si on ne capte pas l’atmosphère et le jargon adéquat (aussi bien dans la VO que dans la localisation) on peut rater son sujet et décevoir son public cible. Car oui entendons nous bien, cette bd à le défaut de sa qualité : elle risque de n’attirer que des aficionados du genre, pourtant ça serait manquer une écriture drôle et assez fine. Pari compliqué pour Hi Comics dans la marée de sorties et surtout de titres plus connus.

Pour ce qui est de la suite, les cliffhangers de développements des personnages et de l’histoire générale, ça donne assez envie que pour me dire que j’ai envie d’une suite !

Donjons et crayons.

Passons au point épineux, les illustrations. Je reste un peu perplexe mais moins qu’avant d’entreprendre la lecture. Le style général colle au récit et le dessinateur connait ses classiques. Maintenant c’est certain qu’il faut accrocher, ce qui n’est pas mon cas, ça reste un avis personnel, compliqué mais absolument pas rédhibitoire car les planches servent la narration et font très bien le taf narratif visuel. Les couleurs sont très agréables et embellissent le trait. Aucun problème majeur de compréhension du coup. Donc il s’agit vraiment d’une affaire de goût vis à vis du style et il serait vraiment dommageable de s’arrêter au visuel et ainsi manquer la finesse et drôlerie des dialogues.

 

[CHRONIQUE VF] Brigands et Dragons : T1 Dans la gueule du dragon.
On a affaire à une bd que vous ouvrirez et feuilletterez si la couverture vous accroche, vous la lirez si les dessins ne vous rebutent pas, et vous resterez pour la qualité d'écriture (et de traduction), l'ambiance sympatoche et rigolote ainsi que les promesses qu'offrent les cliffhangers.
Scénario
Dialogues et Ecriture
Dessins
Ce qu'on a aimé.
  • Pour les rôlistes !
  • Drôle et bien écrit
  • Des cliffhangers qui donnent envie.
Ce qu'on a moins aimé
  • Pour les rôlistes (seulement ?)
  • Faut accrocher au dessins.
  • Scénario un peu classique quand même.
3.5Drôle mais pas super original.
Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer