[CHRONIQUE VF] Batman Rebirth #5, En amour comme à la guerre. - Comics Prime

Catwoman a dit « oui » à Batman. Il ne reste plus qu’à annoncer la nouvelle aux proches du Dark Knight.

Scénario : Tom King.
Dessins : Collectif.
Couleurs : Collectif.
Éditeur : Urban Comics en VF et DC en VO.
Collection : DC Rebirth.
Style : Batman.
Date de sortie: 07 septembre 2018.
Pagination : 144 pages.
Sollicitation : Ils ont mis des années à se décider mais le Chevalier Noir de Gotham et la cambrioleuse de renom Catwoman vont enfin se marier !
Malheureusement, l’annonce de leurs fiançailles n’est pas accueillie avec la même liesse partout dans le monde, et Talia al Ghul, terrible leader d’une organisation criminelle et mère du propre fils de Batman, va bientôt se trouver sur la route des deux tourtereaux.

 

Résumé des épisodes précédents

La joie des séries en cours… Bref, vous retrouverez l’avis de la rédaction ici (Lone, pour le premier tome), ici (moi, pour le deuxième), (re-moi, pour le troisième) et encore (Yann, pour le quatrième). Mais, techniquement, tout ce qu’il faut savoir c’est Batman a demandé Catwoman en mariage et que cette dernière a dit oui.

En amour comme à la guerre

Bruce Wayne (AKA Batman – SPOILER !) et Selina Kyle (AKA Catwoman – SPOILER !) se rendent à Khadym (lieu sous protection de l’ONU, de la Justice League et consort) pour retrouver Holly (celle qui a commis les 237 assassinats pour lesquels Selina porte le chapeau) afin, justement, de redorer le blason de Catwoman. Khadym est aussi la demeure de Talia al Ghul qui, en plus d’être la fille de Ras, est la mère de Damian (AKA Robin – SPOILER !) et, accessoirement, l’ex de Batman.

Le plein de super

Bruce Wayne (AKA Batman – SPOILER !) et Clark Kent (AKA Superman – SPOILER !) se nient gentiment et ont des problèmes de communication quant à l’annonce (officieuse) des fiançailles. Loïs Lane (AKA Loïs Lane – SPOILER !) et Selina feront connaissance de manière totalement incongrue (en accompagnant leurs hommes en mission) et cela débouchera sur une sortie en couples des quatre larrons.

Et donc ?

Et donc, c’est sympa-sans-plus. L’idée de marier Catwoman et Batman se tient et les quiproquos qui en découlent sont drôles (voire très drôles par moment). Néanmoins, ce tome me donne l’impression d’être bêtement un filler plutôt qu’une véritable pierre à l’édifice du mythe Batman. Malgré quelques cases franchement drôles (c’est pas du Benny Hill non plus, hein !), j’ai l’impression que Tom King est un peu en perte de vitesse (surtout après un tome aussi exceptionnel que La guerre des rires et des énigmes) même si la dernière histoire (L’origine de Bruce Wayne) est tout simplement géniale. Les dessins, quant à eux, ont été confiés à Joëlle Jones, Clay Mann ainsi qu’à Travis Moore et le résultat est plus que satisfaisant dans l’ensemble.

Bref, c’est sympa, j’ai ri mais l’intérêt est relativement limité.

[CHRONIQUE VF] Batman Rebirth #5, En amour comme à la guerre.
Une romance, une rencontre entre la nouvelle et l'ex et une sortie en couples. Batman est un homme normal, semble-t-il. Malgré le côté "filler", c'est sympa mais la valeur ajoutée est relativement limitée.
Dessins
Scénario
Couleurs
Ce qu'on a aimé
  • Batman
  • L'humour
Ce qu'on a moins aimé
  • Le côté "filler"
3.3Note Finale
Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer