[CHRONIQUE VF] All Star Batman tome 2 : Les fins du monde - Comics Prime

Scott Snyder offre une suite à son buddy-road-trip mais semble s’essouffler quelque peu. Que le temps de la Cour des Hiboux me semble loin…

Scénario : Scott Snyder,.
Dessins : Jock, Tula Lotay, Francesco Francavilla, Giuseppe Camuncoli.
Éditeur : Urban Comics en VF et DC en VO.
Collection : DC Rebirth.
Style : Batman.
Date de sortie: 2 mars 2018.
Pagination : 144 pages.
Sollicitation : Un fléau menace la planète : le résultat d’un plan méticuleusement pensé par un redoutable adversaire du Chevalier Noir. Affrontant tour à tour Mister Freeze, Poison Ivy et le Chapelier Fou, Batman tente de remonter la piste de ce criminel de grande envergure. De son côté, Duke Thomas perfectionne ses talents de détective face au terrible Sphinx !  

 

 

Résumé des épisodes précédents

Voir la chronique ad hoc.

Freeze

Batman (AKA Bruce Wayne – SPOILER !) s’offre un tour du monde en Amérique du Nord pour contrer la fin du monde en affrontant trois de ses plus fervents ennemis (mais qu’il apprécie quand même un peu in fine parce que ce n’est pas complètement leurs fautes s’ils sont devenus des super-méchants) en commençant par Mister Freeze qui échafaude un plan pour libérer une maladie vieille de plusieurs milliers d’années. Une milice privée (tiens?!? encore une) a suivi le Dark Knight pour nuker Freeze et sa base.

Ivy

Après s’être sorti (on ne sait trop comment) de cette situation délicate, Batman retrouve Poison Ivy pour son rendez-vous annuel avec un arbre millénaire abritant de sombres secrets. Bien entendu, le plan machiavélique de Freeze a laissé des traces et Batman a besoin de l’aide d’Ivy pour y mettre un terme. Mais la milice qui a nuké Freeze fait son retour pour mettre fin à cette coopération.

Dans le chapitre suivant, Batman se retrouve sous la coupe du Chapelier Fou et de son contrôle mental qui rend fou présente les choses sous un angle différent et prend relativement cher. Tout ça pour se retrouver devant le über-vilain (dont je tairai le nom pour éviter toute possibilité de spoil) qui a orchestré le tout.

Après ça (ou en même temps, c’est selon), Duke Thomas (qui n’a toujours pas de super-nom) se frotte comme un grand à un méchant de seconde zone (sarcasme) qui n’est autre que le Sphinx (oui, celui de l’an zéro (entre autres)).

Fou

Alors oui, ça part dans tous les sens. Alors oui, je porte encore Scott Snyder dans mon cœur pour le taf qu’il a fait sur son run Batman précédent. Mais non, je ne suis pas bon public (malgré ma petite gueule bien sympathique de lecteur honnête) et là, franchement, c’est borderline. Autant Snyder a de (très très) bonnes idées, autant ces dernières ne rentrent plus dans ma case Batman. Je ne dis pas que c’est mauvais, loin de là, je dis juste qu’il s’éloigne un peu trop de la mythologie du Chevalier Noir.

Niveau dessins, nous restons dans du classique et les découpages sont intéressants (malgré un plan foireux qui pose une paire de bulles sur deux pages ; ce qui complique salement la lectures desdites cases).

In fine, j’hésite à continuer sur ce run qui, dans l’absolu, est « sympa-sans-plus » (mais bon, je me connais, je n’aime pas laisser des choses inachevées).

[CHRONIQUE VF] All Star Batman tome 2 : Les fins du monde
Comme l'impression que Scott Snyder s'enlise un peu dans ce run malgré de très bonnes idées. Bref, "sympa-sans-plus" et j'hésite à continuer...
Dessins
Scénario
Ce qu'on a aimé
  • Batman
  • Les super-méchants
Ce qu'on a moins aimé
  • Un peu tiré par les cheveux
2.8Note Finale
Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer